Home / Tous les articles / Nos histoires / Blog @fr / Rapport de Votre ‘Insider’ Olympiques – le 19 février

Rapport de Votre ‘Insider’ Olympiques – le 19 février

Allo! Avons-nous vu de francs tireurs franchir les portes du Centre Olympique de Vancouver, cette semaine?

Le tout a débuté, lundi, durant la séance d’entraînement lorsque la Princesse Anne, oui, la Princesse Anne, la fille de la Reine Elizabeth,  a suivi tout l’exercice des Britanniques, allant d’une piste à l’autre et s’est assise avec les entraîneurs britanniques. C’était comme si elle avait suggéré à David Hay que David Murdoch était un peu large sur son lancer avec effet extérieur! C’était peut-être dû à l’imagination de l’Insider!

Le président du comité organisateur des Jeux Olympiques de Vancouver, John Furlong, a été vu à l’aréna quelques fois et a parlé avec enthousiasme de l’atmosphère. Je gage qu’il aurait souhaité que le curling soit présenté dans un plus gros bâtiment parce que la foule est incroyable!

Vernon Davis, un joueur des San Francisco 49ers de la Ligue nationale de football, est arrivé en ville, vendredi. Il est le capitaine honoraire des équipes olympiques américaines.

Et ce n’était pas le seul grand nom! De l’autre côté de la bâtisse, Juan Antonio Samaranch, l’ancien président du Comité international olympique, regardait les matches. Assis près de lui, se trouvait l’ancien président de la Fédération mondiale de curling, Roy Sinclair de l’Écosse qui a été un de ceux qui ont contribué à ce que le curling devienne un sport médaillé. Il y avait aussi l’actuel président du WCF, Les Harrison qui est de Moncton, le capitaine médaillé d’or aux Olympiques de 1998, Patrick Huerlimann de la Suisse qui est un membre du comité exécutif de la WCF et Gilbert Felli, chef de la direction du Comité international des JO.

En d’autres mots, il ne manquait pas de personnalités qui regardaient le curling ces jours-ci, car il est magnifique à voir! Je me demande ce qu’ils pensent des pantalons des Norvégiens?

Ce qui est beau à voir également, ce sont les Canadiens qui contribuent à faire du curling un sport digne d’un grand événement olympique.

Saviez-vous que l’administrateur du site à Vancouver était lui-même un Olympien? Neil Houston a travaillé à la préparation du Centre olympique de Vancouver pour le curling depuis quelques années et il sait exactement quoi faire. En plus de jouer pour le Canada aux Jeux Olympiques d’hiver en 1998 à Calgary où le curling était un sport de démonstration (il a joué pour Ed Lukowich), il a également travaillé pour l’ACC pendant plusieurs années et s’est occupé des championnats à travers le pays.

L’assistant de Neil est Kyla Denisuik Dickey qui faisait du beau travail pour l’Association de curling du Manitoba avant de joindre le Comité olympique de Vancouver.

L’arbitre en chef qui supervise tous les officiels qui mesurent les pierres et aident à résoudre les problèmes sur la glace, est Rae Kells de Calgary, un des meilleurs officiels au Canada.

Et les sons familiers qui proviennent des haut-parleurs sont ceux de Russ Peake, un adepte du curling de longue date qui a travaillé à titre de reporter sportif à Calgary.

Ce qui est réellement cool, c’est que vous pouvez vous acheter un appareil radio une fois dans la bâtisse et vous pouvez écouter la description des matchs. Le groupe de reporters comprend Luke Coley de curltv.com, Jackie-Rae Greening, annonceur de radio d’Edmonton qui a participé au Tournoi des Coeurs Scotties à trois reprises et le champion du Québec sept fois, Don Westphal qui fait la description en français. Ils donnent un bon aperçu de tous les matchs et c’est un bon investissement une fois dans la bâtisse.

On devrait assister à un match relevé, ce soir, lorsque les Canadiens affronteront les Britanniques; ce sont les mêmes équipes qui se sont rencontrées pour la médaille d’or au championnat mondial Ford de curling masculin à Moncton en avril dernier. Nous savons tous ce qui s’est passé là, n’est-ce pas? Croyez-vous que Kevin et ses gars vont se venger, ce soir? C’est à voir!