Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Howard a eu le dessus sur Martin dans un match final à Coupe Canada

Howard a eu le dessus sur Martin dans un match final à Coupe Canada

Glenn Howard s’est probablement dit que ce serait la bonne.

Glenn Howard (Photo: CCA/Michael Burns Photography)

“Je constate qu’il peut être battu,” a dit Howard de Coldwater, Ont., peu de temps après avoir réussi un tir qui a délogé la pierre de Martin du bouton et préservé son avance de 10-7 lors de sa victoire à la Coupe Canada, dimanche après-midi sur le médaillé d’or olympique, Kevin Martin.

La victoire rapportait 29,000 $ à la formation de Howard tandis que Martin a empoché 19,000 $.

C’était un scénario excitant dans lequel Howard a pris une avance dès le départ, puis a repoussé l’attaque proverbiale de Martin dans les dernières manches.

“Tu n’en auras aucune facile contre Kevin Martin,” a dit Howard dont l’équipe comprend Wayne Middaugh, Brent Laing et Craig Savill.

“Quelques fois, tu ne veux pas prendre une trop grande avance trop tôt dans le match. C’est difficile de se défendre sur une telle surface glacée. Même avec trois points d’avance après cinq bouts, je me disais que le match irait à la dernière pierre. J’espérais que ce soit en ma faveur.

“La bonne nouvelle est que nous avions une ouverture avec ce dernier lancer. Kevin qui voulait se rendre par l’autre côté n’avait pas une grande marge d’erreur, mais il a réussi un très bon lancer.”

Howard a entrepris le match final ayant perdu devant Martin dans le match Page 1 vs 1 et à deux reprises dans les affrontements à la Coupe Canada. Il est également à 0-6 au Brier Tim Hortons, 1-3 aux Essais olympiques et 1-2 au championnat des joueurs.

Donc, il n’avait pas réussi à battre Martin dans leurs quatre dernières rencontres.

Le capitaine ontarien a admis, samedi, que son bilan contre Martin a été “horrible dernièrement”.

“Dans les dernières années, il nous a eus à peu près tout le temps. Nous en gagnons une quand il en prend trois ou quatre.”

Mais ce fut une de celles-là à The Arena.

“Martin a  indéniablement une avance sur moi,” a dit , “mais ce n’est pas seulement sur moi. Cette formation a dominé tout le monde.”

Martin a perdu le placement au bouton pour profiter du marteau au premier bout, mais il a volé le bout quand même en se cachant derrière le bouton et a vu le lancer de Howard s’arrêter et être trop court de quelques pouces.

Mais Howard a attaqué au second bout en effectuant une sortie précise pour inscrire trois points.

Martin a blanchi le 3e, mais a été forcé de prendre un seul point au 4e; ils faisait face à deux pierres de Howard et il n’avait aucune chance de marquer deux points.

On ne s’entendait pas sur un lancer de Martin au 5e bout, ce qui a permis à Howard d’effectuer un tir bon pour deux points et prendre l’avance 5-2.

Martin a admis que sa pierre a dévié. Il essayait de contourner une garde et déloger une pierre adverse dans le quatre pieds. Mais sa pierre a rapidement trop courbé et a poussé sa propre garde dans le cercle de quatre pieds, mais elle est demeurée exposée pour la dernière pierre de Howard.

“C’était une grosse chance,” a dit Martin. “C’est probablement un match de deux points si je réussis mon coup.”

Au 6e, Howard a fait l’erreur de laisser trop de pierres à l’arrière des cercles et Martin s’en est servi comme appui pour inscrire deux points. Puis, Martin a réussi à placer deux pierres dans le cercle de quatre pieds au 7e bout. Howard a eu besoin de lancer à la bonne force pour frapper une de ses pierres en avant deux pierres de Martin et en déloger une laissant ainsi la formation d’Edmonton avec le point égalisateur.

Martin a raté son lancer avec sa dernière pierre au 8e, ce qui a permis à Howard d’inscrire deux points. Mais l’équipe ontarienne en a laissé aller deux au 9e.

Au 10e bout, Howard a réussi à placer plusieurs pierres autour du cercle de quatre pieds, mais il y avait une garde en avant. Martin a tenté de geler une pierre avec sa première, mais elle restée à découvert. Howard a placé des pierres en arrière et en avant du bouton.

Martin faisait face à un lancer semblable, mais avec moins d’espace, à celui de Sandra Schmirler aux Essais olympiques de 1997; sa pierre a frappé et a glissé sur le bouton entre les pierres de Howard. Mais, Mais Howard a pu lancer et ricocher sur une pierre de l’autre côté du cercle de quatre pieds pour ainsi déloger la pierre de Martin et inscrire trois points.

“Je croyais que les chances Glenn de réussir celle-là étaient de 70-30,” a dit Martin. “Il le réussit la plupart du temps. Mais il faut le provoquer.”

Martin était invaincu à cette Coupe Canada avant la finale.

“Tu dois te rendre là d’une façon ou d’une autre,” a dit Martin. “Mais tu vas en perdre et ça ne me dérange pas. J’aimerais pouvoir avoir réussi au 5e bout. Ce fut coûteux. Mais ils méritent la victoire, ils ont mieux joué que nous.”

John Morris, le vice-capitaine, a ajouté:

“Nous devons mieux jouer contre ces gars-là. C’était un match B+ de notre part. Et c’est une équipe qui nous oblige à mieux performer quand nous les rencontrons et nous ne l’avons pas fait.”

Howard a dit que son équipe contrôlait le jeu la plupart du temps. “Ça regardait mal au 7e bout ainsi qu’au 10e, mais nous avons survécu. Ce n’était pas un 10e bout que nous espérions, mais cela a dû être excitant pour les spectateurs. Il y a eu de très bons coups réussis dans ce match.”

L’assistance pour les cinq jours de tournoi a été de 29,126 et 908 en dessous du record de l’événement établi en 2007 à Kamloops.

Kevin Koe a empoché 12,400 $ et Mike McEwen 8,200 $, Randy Ferbey et Jeff Stoughton ont gagné chacun 2,400 $ et Brent Bawel ainsi que Serge Reid ont gagné chacun 800 $.