Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / La Suède a défait le Canada et s’est emparée du premier rang au Mondial féminin Capital One

La Suède a défait le Canada et s’est emparée du premier rang au Mondial féminin Capital One

La Suédoise Anette Norberg s’est emparée de la première place au classement du championnat mondial Capital One à Esbjerg, Danemark en défaisant la Canadienne Amber Holland, 5-4 dans un affrontement qui s’est rendu à la dernière pierre, mercredi soir.

Avec ce résultat, la Suède maintenant à 8-1 et une suite de huit victoires après avoir perdu son premier match contre la Norvège, s’est hissée en tête du classement, mais avec encore les deux derniers matchs à jouer, jeudi.

World Curling Federation

Advenant un bris d’égalité, la Suède aura priorité sur ses plus proches poursuivantes: la Chine, le Danemark et la Russie à 6-3 parce qu’elle les défait. Ironiquement, ces trois-là se rencontrent jeudi.

Ce fut une défaite crève-cœur pour le Canada qui avait pris l’avance, 2-0 au second bout et était à 3-2 à la pause du 5e. Mais la double médaillée d’or olympique, Norberg, a rebondi en marquant un point au 6e et en en volant un au 7e pour prendre l’avance à 4-3.

Holland a inscrit un point au 8e, mais le 9e a été blanchi et Norberg a été en mesure de marquer avec sa dernière pierre au 10e et ainsi s’assurer de la victoire. Même si les pourcentages étaient presque égaux (la Suède fut à 75% contre 73%), il y avait une grande différence au niveau des capitaines, Norberg à 82% et Holland à 69%.

“Mon jeu est meilleur même si je ne suis pas encore satisfaite,” a dit Norberg. “Je joue mieux quand viennent les éliminatoires. J’espère que ce sera le cas encore cette fois. Nous avions le contrôle du match en deuxième moitié, mais nous avons de la difficulté au début.”

Alors, la suite de quatre victoires du Canada a pris fin et la troupe de Holland du Kronau Curling Club a glissé au 5e rang à 5-4 à égalité avec Mirjam Ott de la Suisse. Le Canada rencontre la Corée et l’Allemagne (en direct sur TSN à 9h ET) jeudi pour mettre fin aux rondes préliminaires. Deux victoires leur garantiront au moins une participation au bris d’égalité.

“Nous n’étions pas à la hauteur,” a dit Holland. “Nous leur avons donné des chances et ce fut la différence. Elles ne sont pas imbattables. C’est la même chose pour toutes les équipes. Ça dépend de la journée et de la glace et des pierres. Nous étions en contrôle et nous l’avons laissé aller. Vous savez que quatre défaites, c’est le maximum de défaites – vous ne voulez pas dépasser cela.”

Entre-temps, le Danemark dirigé par Lene Nielsen, a continué dans sa montée en humiliant l’Écossaise Anna Sloan, 12-5 et se hisser au deuxième rang à égalité à 6-3 avec la Russie et la Chine (Bingyu Wang) qui a défait la Norvège, 6-4. Dans l’autre match de la 14e ronde, l’Allemande Andrea Schöpp a battu la République tchèque, 7-3.

Après la fin des préliminaires, jeudi, les bris d’égalité (s’il y a lieu) et les matchs éliminatoires Page (1 vs 2 or 3 vs 4) auront lieu, vendredi. L’autre match Page ainsi que la demi-finale se tiendront samedi. Le match pour la médaille de bronze et la finale (médaille d’or) seront présentés, le dimanche 27 mars.