Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / L’Alberta et l’Ontario partagent la tête du classement au Brier

L’Alberta et l’Ontario partagent la tête du classement au Brier

Les deux anciens champions du groupe, Kevin Koe (2010) et Glenn Howard (2007) s’apprêtent à entreprendre leurs quatre derniers matchs aujourd’hui et jeudi avec un dossier de 6-1.

S’il y a eu une différence lors de leurs sept premiers matchs, c’est la façon dont leurs victoires sont survenues.

(Photo: CCA/Michael Burns Photography)

Koe a admis que ses adversaires ont mis peu de pression sur son équipe pendant ses six victoires. En comparaison, Howard a finalement remporté un match relativement facile, mardi soir, 8-4 sur le Manitobain Rob Fowler, après quatre manches supplémentaires serrées.

Koe avec Pat Simmons, Carter Rycroft et Nolan Thiessen, a été le dernier à perdre son statut d’invaincu lorsque Brad Jacobs du Nord de l’Ontario a gagné 7-6, mardi après-midi.

Howard avec Wayne Middaugh, Brent Laing et Craig Savill, a gagné deux fois, plus tôt contre Scott Manners de la Saskatchewan, 7-5 en marquant deux points en prolongation. C’était sa 175e partie au Brier battant le record de 174 établi auparavant par son frère Russ.

En soirée, Howard menait 2-1 au 5e bout lorsque Fowler a raté son placement et a donné la chance à l’Ontario de voler 3 points.

“Je ne sais pas ce qui est arrivé,” a dit Howard. “Je ne portais pas attention et j’ai entendu Rob crier et sa pierre n’était pas assez forte et nous avons volé trois points. Nous avons été chanceux.”
Le match était terminé après neuf bouts.

“Nous nous améliorons. Nous aimons placer des pierres en jeu de plus en plus. Pas encore notre vraie formation, mais nous nous en approchons.”

Howard joue contre la Colombie-Britannique et l’Île-du-Prince-Édouard, aujourd’hui.

“Nous nous sommes concentrés sur la glace et les changements,” a-t-il dit. “Tu dois toujours lire la glace et le comportement des pierres au Brier et je crois que nous faisons bien ça ici.”

Jamie Koe qui dirige la troupe des Territoires, a raté sa tentative de demeurer avec les meneurs, mardi soir, lorsqu’il a perdu 9-6 contre Mike Gaudet de l’Île-du-Prince-Édouard.

La victoire de Gaudet était sa deuxième de la journée et du tournoi.

“C’est la première fois que nous accomplissons cela, deux de suite,” a déclaré Gaudet. “Je pense que nous jouons solides comme équipe, peu importe qui nous affrontons. J’aime vraiment jouer contre les équipes les plus fortes et fournir un effort supplémentaire.”

Jamie Koe (5-2) a plaidé coupable d’une mauvaise soirée.

« Ils ont bien joué et je ne l’avais pas», a-t-il dit. « Nous avons eu quelques chances et j’ai raté un tas de coups. Nous devons étudier ce qui s’est passé et nous préparer pour demain. »

Les deux frères Koe se rencontrent ce matin à 8h30 CT.

À 4-3 au début de la journée, il y a Fowler du Manitoba, Jim Cotter de la Colombie-Britannique et Jamie Murphy de CFB Halifax.

Fowler a battu Murphy,10-7 le matin, mais Murphy a rebondi et a défait Manners, 10-7 en soirée.

« Nous avons joué 7 bons bouts, ce soir; la glace est si belle que nous pouvons cacher des pierres dans les côtés, mais quand vous ratez quelques déblayages, ils peuvent inscrire trois points assez vite, » a dit le skip Bluenose. C’était un match d’un point après que Murphy a raté sa dernière pierre au 9e.

« Mais, les gars ont bien joué à la fin, » a-t-il dit. « Il (Manners) n’avait pas grand-chose à faire. »

Les joueurs de la Nouvelle-Écosse n’ont pas été gentils avec la foule de la province hôte et Murphy a dit: “Je n’ai jamais été aussi nerveux dans un match de curling. Pratiquement tout le monde criait contre nous.”

Robert Desjardins, Curling Bob, a remporté son deuxième match de la semaine en défaisant Terry Odishaw du Nouveau-Brunswick, 8-3.

Jamie Koe a eu besoin d’un bout supplémentaire pour vaincre Québec, 8-7.

“Nous devons nous réjouir de la façon dont les choses se sont déroulées,” a dit Koe.

“Nous avons un immense appui de partout au Canada. C’est excellent, on s’en nourrit. Tout le monde devient excité avec tous les médias sociaux qui sont présents. C’est très intéressant de se mêler aux partisans. C’est ce qui fait que le Brier est le Brier.”

Son frère Kevin, d’autre part, a admis que son équipe n’était pas à la hauteur en s’inclinant devant le Nord de l’Ontario.

La troupe de Jacobs (3-4) se devait de remporter une victoire pour être de la partie après avoir perdu, 7-3 devant la Colombie-Britannique, le matin.

“Nous sommes contents du dernier match, mais pas trop heureux de la façon dont les choses se sont déroulées, cette semaine,” a dit Jacobs. “Nous avons encaissé nos erreurs et nos mauvaises décisions. Il reste plusieurs matchs à venir. Ceci nous est familier. Nous étions à 3-4 l’an dernier mercredi matin. Je pense que nous avons besoin d’aide.”

Brad Gushue a inscrit sa deuxième victoire de le semaine, nécessaire pour avoir une mince chance de rester en vie. Il a gagné 8-6 contre Cotter de la Colombie-Britannique.

“Je n’ai pas regardé les scénarios,” a dit Gushue, “mais, on est seulement mardi et je pense 6-5 pourrait nous garder en vie pour les éliminatoires.”

Sa nouvelle équipe s’ajuste et espère bien faire pour le reste du tournoi après avoir perdu 8-1 dans la ronde du matin aux mains de l’Alberta.

Manners a joué avec agressivité et a gardé le match assez serré jusqu’au dernier lancer contre Howard en après-midi.

“175, c’est beaucoup de matchs. On peut toujours dire que tu as joué dans plus de Briers que n’importe qui dans l’histoire du curling.”

Kevin Koe de Calgary fut sans pitié contre Gushue, le matin. Six des 8 points de l’Alberta ont été inscrits sans avoir à lancer la dernière pierre.

Alberta a eu le dernier mot même avec deux infractions à la ligne de jeu de la part de Pat Simmons et avec deux lancers ratés à cause de débris.

“C’est comment tu te remets des erreurs. Ces choses-là arriveront toujours sur la glace. Personne n’est parfait.

“Nous avons bien joué,” a dit Koe.

“Brad n’a pas poussé trop fort et nous étions contents de cela..”

Le gain de Cotter était le quatrième de suite pour la Colombie-Britannique. Ce fut la troisième défaite du Nord de l’Ontario.

L’équipe de la Colombie-Britannique de Kelowna a pris le contrôle au 4e bout en inscrivant deux points et n’a jamais laissé la chance à la Nouvelle-Écosse de rebondir.

“Nous devenons meilleurs à chaque match et nous sentions que nous étions plus fort aujourd’hui,” a dit Cotter. “Notre confiance grandit avec une bonne lecture de la glace.”

Fowler a exécuté un lancer important bon pour quatre points au 7e bout pour fermer les livres avec la Nouvelle-Écosse. Lors d’un autre match du matin, Gaudet a mené son équipe à une victoire de 8-6 contre le Nouveau-Brunswick.