Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Les équipes participantes aux éliminatoires sont bien définies au Brier Tim Hortons

Les équipes participantes aux éliminatoires sont bien définies au Brier Tim Hortons

Ce fut une fin des plus imprévisibles de l’histoire des matchs préliminaires du Brier Tim Hortons.

Après la ronde finale de jeudi soir au Credit Union Centre, Glenn Howard (10-1) et le Manitobain Rob Fowler (8-3) se sont qualifiés pour le match éliminatoire de ce soir Page 1 vs 2 (18h30) alors que le gagnant accédera directement à la finale du championnat, dimanche à 18h.

The Koe brothers watch the ice during the 2012 Tim Hortons Brier Page Playoff 3 vs 4. (Photo: CCA/Michael Burns Photography)

Et les frères Koe, de l’Alberta (8-3) et des Territoires du Nord-Ouest (7-4), s’affronteront encore dans le match sans lendemain Page 3 vs 4, samedi après-midi à 13h30.

L’Ontario a défait l’Albertain Kevin Koe de Calgary, 6-3 , jeudi dans un match revanche tant attendu de la finale de 2010 remportée par Koe à Halifax. À ce moment-là. Koe est devenu le seul skip à se qualifier du Page 3 vs 4 pour la demi-finale et la finale du championnat.

C’était l’égalité à 3-3 au 9e lorsque Howard a réussi deux sorties de pierres laissant trois marqueuses de l’Ontario lui accordant la victoire.

Fowler de Brandon était au repos jeudi soir après avoir battu plus tôt la Saskatchewan, 9-3 et le Nord de l’Ontario, 10-4 le matin et l’après-midi.

Le Manitoba a défait l’Alberta, 8-5, mercredi soir ayant ainsi l’avantage au classement.

Jamie Koe de Yellowknife, entre-temps, a rebondi après une défaite de 11-3 aux mains de son frère, mercredi matin, et une autre contre le Manitoba en après-midi; il a remporté ces deux matchs, jeudi, 9-6 aux dépens de Terry Odishaw du Nouveau-Brunswick et 8-3 sur Jim Cotter de la Colombie-Britannique.

Ces résultats furent les 6e et 7e de la semaine pour les Polars et les ont établis la seule équipe au 4e rang du classement.

Les équipes survivantes:
No. 1 — Ontario: Glenn Howard, skip, Wayne Middaugh, Brent Laing, Craig Savill of Coldwater.
No. 2 — Manitoba: Rob Fowler, skip, Allan Lyburn, Richard Daneault, Derek Samagalski of Brandon.
No. 3 — Alberta: Kevin Koe, skip, Pat Simmons, Carter Rycroft, Nolan Thiessen of Calgary.
No. 4 — Territoires: Jamie Koe, skip, Tom Naugler, Brad Chorostkowski, Robert Borden, of Yellowknife.

Howard a déclaré plus tard: “Je pense que ce fut notre meilleure performance de la semaine, en équipe, nous quatre. Ce fut un match simple, nous avons réussi de bons coups, tous les lancers importants que nous devions réussir, quand nous étions en difficulté, nous avons eu de bons lancers pour nous en sortir et nous avons capitalisé au 9e bout.”

Le match Page 1 vs 2 c’est du déjà vu pour Howard. Sa formation de l’Ontario s’est qualifiée pour les éliminatoires dans quatre des six Briers.

“J’aime la façon dont notre équipe joue à l’heure actuelle. Nous allons dans la bonne direction. J’en suis très content.

“Il faut bien y penser. Si vous vous faites voler au 1er bout, vous avez perdu le contrôle.”

Kevin Koe avait une approche un peu philosophique à propos de son classement au 3e rang, le même qu’en 2010.

“Quand votre 3e (Simmons) ne se sent pas bien, parfois c’est mieux de garder les choses simples. Il endure une infection à l’estomac..”

Il a avancé qu’il était heureux pour son frère et c’était bon cadeau d’anniversaire des 65 ans de son père qui n’a rien manquer du jeu de son siège en haut de l’aréna.

“C’est toute une histoire. Mais, maintenant, ce sont les éliminatoires et nous ne pouvons pas nous inquiéter, contre qui nous devons jouer. Nous n’avons pas été alertes dans les derniers matchs; sans donner des excuses, Pat n’est pas à 100%.

“Je ne m’inquiète pas. C’est un peu chaotique comme il y a quelques années. Alors, nous revoilà dans le match 3 vs 4 et nous n’avons pas à jouer demain. Une journée de congé va nous aider avec le problème de Pat et nous aider à nous concentrer de nouveau.

“Je ne crois pas que les Territoires aient participé aux éliminatoires auparavant. C’est une bonne histoire, mais ce sera le temps d’y mettre fin samedi. Ce sont les éliminatoires et nous devons nous présenter et battre l’équipe qui nous affrontera.”

Son frère Jamie, entre-temps, était tout excité.

“Nous y sommes,” a-t-il dit soulagé. “Ce fut un long parcours. Nous n’avons pas participé en six et maintenant c’est très satisfaisant. J’en suis très content.

“Notre confiance est revenue dans le match du matin et nous avons été capables de suivre le mouvement. Nous avons contrôlé le match contre la Colombie-Britannique dès le début. C’est quelque chose de très spécial et nous savons que les gens de chez nous sont tous excités en ce moment.”

Huit équipes partent avec des dossiers perdants:

Nouveau-Brunswick (Odishaw), Nord de l’Ontario (Jacobs) et Terre-Neuve et Labrador (Brad Gushue) ont terminé à 5-6, Colombie-Britannique (Jim Cotter), Québec (Robert Desjardins), et la Nouvelle-Écosse (Jamie Murphy) à 4-7, et la Saskatchewan (Scott Manners) et l’Île-du-Prince-Édouard (Mike Gaudet) à 3-8.

Fowler a dit que son équipe est au septième ciel de pouvoir participer aux éliminatoires.
“Ce fut une fin solide,” a-t-il dit. “Même si nous en avons échappé quelques-uns. Lors de ces matchs, j’ai raté deux ou trois lancers qui auraient pu changer les choses.

“La glace a été belle durant toute la semaine. Maintenant, nous pouvons aller sur n’importe quelle piste et la glace est pareille. Nous nous sommes dit plus tôt qu’avez 8 victoires, nous serions en bonne position. Vous voulez terminer les préliminaires en force. Il ne faut pas lever le pied et diminuer de vitesse.

Une seule équipe des Territoires s’est rendue plus loin que les préliminaires depuis que le Brier a adopté une formule pour les éliminatoires en 1980.

Ce fut quand Al Delmage a terminé en 1985 avec un dossier de 6-5 à Monton et s’est qualifié pour un bris d’égalité qu’il a perdu, 8-6 aux mains de Don Aitken de Montréal.

Don Twa de Whitehorse a eu un dossier de 8-3 à Fredericton en 1975, le meilleur dossier des Territoires au Brier. C’était aussi la première année que les Territoires participaient.

Bill Tetley de Thunder Bay a remporté le Brier, cette année-là.