Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / La Colombie-Britannique se hisse au 4e rang après 14 rondes aux Scotties

La Colombie-Britannique se hisse au 4e rang après 14 rondes aux Scotties

Quand la ronde 14 a débuté jeudi soir, la Colombie-Britannique et la Saskatchewan étaient à égalité au classement derrière le Manitoba, l’Ontario et Équipe Canada. À la fin de la ronde, Kelly Scott s’était glissée seule au quatrième rang au Tournoi des Coeurs Scotties 2013.

Les équipes se sont échangées des bouts d’un point lors des deux premiers gardant le jeu serré, mais le toit s’est effondré pour la Saskatchewan au 3e. La précision des lancers de la 2e de la Colombie-Britannique, Sasha Carter et et de la 3e, Jeanna Schraeder ainsi que quelques tirs ratés de la Saskatchewan ont laissé à Kelly Scott avec un placement bon pour quatre points et une avance de 5-1.

La Saskatchewan a continué à mettre des pierres en jeu pour tenter de générer une offensive, mais la Colombie-Britannique n’a permis à Shumay que des bouts d’un seul point et menant, 7-2 après six bouts et en contrôle du match jusqu’à la fin pour une victoire de 9-2, leur sixième du tournoi à la ronde.

(Photo CCA/Andrew Klaver)

“Nous sommes un peu sous le radar,” a déclaré Scott à propos de son équipe revenue en forme après un lent départ. “Nous ne sommes pas les favorites cette semaine, nous travaillons fort sur la glace. Tous les matchs sont comme une guerre, alors ce sera notre style de jeu pour ces Scotties.”

“Nous ne l’avions pas, ce soir,” a dit Shumay, qui se trouve maintenant à 6-3 derrière la Colombie-Britannique au classement général. “Nous ne réussissons pas nos lancers. La chance n’est pas de notre côté.”

Jeudi soir, lors de la bataille de l’Alberta contre Équipe Canada, Heather Nedohin (Saville Sports Centre, Edmonton) a rencontré Kristie Moore de l’Alberta et son équipe du Club de Curling de Grande Prairie. Ce fut du jeu défensif; Moore a patiemment blanchi trois bouts jusqu’à ce qu’elle soit en mesure de marquer un point au 5e. “Nous avons eu nos chances, tout comme dans les autres matchs,” a déclaré Moore. “Nous avons essayé de garder le jeu plus simple pour voir si ça fonctionnait, et je crois qu’elles ont aimé ça parce qu’elles ont emboîté le pas. “Ce fut un bon match.”

Ailleurs, Jennifer Jones du Manitoba a continué sa domination en disposant du Québec, 7-1 en sept bouts et demeurant invaincue.

“Nous sommes très emballées. Habituellement dans les derniers matchs du tournoi à la ronde, nous devons faire quelque chose de spectaculaire pour bien nous classer, mais cette année, c’est un peu différent,” a déclaré Jones. “J’espère que nous pouvons continuer sur cet élan demain et dans les séries éliminatoires. »

La surprise de la soirée: la Nouvelle-Écosse (4-4) a mis de la pression sur l’Ontario (7 – 1) en deuxième place, forçant Rachel Homan à rater des lancers de façon inhabituelle. Homan et son équipe du Club de Curling d’Ottawa attendaient les opportunités et tiraient de l’arrière, 5-4 avant le 10e bout. Lorsque le dernier placement de Mary-Anne Arsenault de la Nouvelle-Écosse est demeuré ouvert, Homan avait un tir bon pour deux points et la victoire de 6-5.

Les Scotties se poursuivent vendredi avec des rondes à 9 h, 14 h et 19 h 30 EST. Tous les matchs sont diffusés par TSN/RDS, le diffuseur partenaire officiel de la Saison des Champions.

On peut consulter en direct les résultats, les statistiques et le classement mis à jour au http://www.curling.ca/championships/scotties/draw-schedule/scores-and-standings/