Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Howard gagne part de la première place au Brier Tim Hortons

Howard gagne part de la première place au Brier Tim Hortons

EDMONTON – Glenn Howard de l’Ontario a inscrit trois points au 1er bout et a continué allègrement vers une victoire de 8-2 aux dépens de Brad Jacobs du Nord de l’Ontario, ce qui lui a permis de se glisser à égalité au premier rang au Brier Tim Hortons, présenté par Monsanto.

Jacobs a tenté d’effectuer un placement sur le bouton avec sa dernière pierre, mais sa pierre est demeurée ouverte et le vétéran Howard, le champion en titre du Brier, avait un lancer facile pour trois points.

Glenn Howard. (Photo, CCA/Michael Burns)

“Ma pierre glissait, tout semblait bien et ensuite elle est allée de côté et elle s’est arrêtée,” a dit Jacobs déçu. “Nous ne pouvions rien faire de bien après cela.”

Dans les autres matchs de mardi soir, Jean-Michel Ménard du Québec a battu Andrew Bilesky de la Colombie-Britannique, 9-3, Kevin Martin d’Alberta a lavé Paul Flemming de la Nouvelle-Écosse, 9-3 et Jeff Stoughton du Manitoba a défait Brock Virtue de la Saskatchewan, 7-6.

À la suite de ce résultat, l’Ontario est maintenant à égalité avec Brad Gushue de Terre-Neuve et Labrador à 6-0. Le Manitoba et le Québec sont à 5-1, le Nord de l’Ontario à 4-2, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon et le Nouveau-Brunswick à 3-3, la Saskatchewan et l’Alberta à 2-4, la Colombie-Britannique, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard à 0-6.

Après avoir pris les devants tôt dans le match, Howard a échangé des bouts d’un point avec son homologue provincial aux 2e et 3e, mais par la suite, a mis le match hors de portée avec des vols consécutifs aux 4e et 5e et 6e.

“Nous avons joué un premier bout de façon formidable,” a-t-il dit. “Wayne (Middaugh) a réussi deux lancers incroyables dès le début. La mise en place était bien et puis le dernier lancer de Brad a trop courbé et j’ai été en mesure de lancer pour trois points.”

“Six et 0, on ne peut faire mieux que cela. Je suis enthousiaste du fait que nous sommes maintenant à 6-0 et même mieux, mes gars font tout le travail.”

Équipe Manitoba. (Photo, CCA/Michael Burns)

Jacobs avait une chance de marquer deux points au 4e, mais il a raté son lancer laissant Howard en voler un. Au 5e, le 2e du Nord de l’Ontario, E.J. Harnden a brûlé une pierre près de Ryan Fry, ce qui a permis à l’Ontario de voler deux points de plus.

Jacobs a déclaré que son équipe était en confiance jusqu’à la pierre brûlée et le vol, mais a dit que c’était une bonne décision de Harnden de déclarer lui-même la faute.

“Il y a des matchs comme cela,” a dit Jacobs. “Nous n’en avons pas eu depuis un bon moment. Ils ne vous donnent pas beaucoup de chances.”

À la différence des trois autres skips gagnants, Stoughton avait du gros travail à faire avec la Saskatchewan. Les équipes se sont échangés des bouts de deux points au début du match, des bouts d’un point du 3e au 6e, le 7e a été blanchi et ils se sont échangé des bouts de deux points aux 8e et 9e.

“Pourvu que nous ayons un lancer pour gagner le match au 10e, nous serons heureux avec n’importe quel jeu,” a déclaré Stoughton après un tir de routine frappé demeuré réussi pour le point gagnant au 10e. “Nous avons raté de justesse cette double sortie au 9e et un bout parfait au 10e grâce aux gars encore. Quand j’ai un coup ouvert, ç’a facilité ma tâche.”

Le Québec a continué de jouer avec précision; ils ont inscrit deux points au 1er bout, deux autres au 5e et trois autres au 8e pour battre la Colombie-Britannique toujours sans aucune victoire.

“Nous sommes très heureux,” a dit Ménard. “Nous étions inactifs pendant 24 heures et un peu inquiets que nous soyons rouillés dès le début, mais nous avons réussi nos lancers dès le début du match. Dans l’ensemble, nous avons assez bien joué sauf l’erreur que j’ai commise au 6e qui aurait pu leur donner trois points. Autrement, je crois que nous avons été solides du début à la fin.”

Le quatuor de l’Alberta en difficulté depuis le début avait enfin quelque chose pour les faire sourire avec une victoire convaincante sur la Nouvelle-Écosse toujours sans aucun gain. Après avoir cédé un point au 1er bout, Flemming a lancé trop fort avec sa dernière tentative de placement au 2e donnant deux points à Alberta.

La Nouvelle-Écosse a rebondi avec deux points au 3e, mais un superbe double de Martin en a donné trois à l’Alberta au 4e et son équipe en a ensuite volé deux au 5e et un autre au 6e.

“Vous voulez gagner pour la foule,” a déclaré Martin qui plus tôt avait admis que les espoirs d’éliminatoires pour son équipe étaient pratiquement inexistants. “Je promets que nous ferons de notre mieux pour le reste du tournoi. Peu importe notre rang maintenant, ça ne compte pas vraiment parce qu’être 1er ou 12e, c’est la même chose. Vous n’irez pas à Victoria.”

Mardi après-midi, James Grattan du Nouveau-Brunswick a utilisé son dernier lancer pour battre finalement l’Alberta, 6-5, l’Ontario a défait les Territoires du Nord-Ouest/Yukon, 7-4, Terre-Neuve-et-Labrador a vaincu la Colombie-Britannique, 6-3 et le Manitoba a eu le meilleur sur l’Île-du-Prince-Édouard par la marque de 9-2.

Mercredi, il y aura des rondes à 13 h 30 et à 19 h 30 MST (TSN-RDS). En après-midi: la Saskatchewan contre la Nouvelle-Écosse, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon contre Terre-Neuve et Labrador, le Nouveau-Brunswick contre l’Île-du-Prince-Édouard et le Nord de l’Ontario contre le Québec.

Pour les résultats et le classement, allez à www.curling.ca