Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada ouvre le Championnat Mondial Ford par une victoire sur la Chine

Le Canada ouvre le Championnat Mondial Ford par une victoire sur la Chine

Brad Jacobs du Canada est parti du bon pied au Championnat mondial Ford de curling masculin 2013, présenté par Booster Juice., samedi après-midi au Save-On-Foods Memorial Centre.

L’équipe de Jacobs, de Sault Ste. Marie, Ont., a vaincu le quatuor du Chinois Rui Liu 7-6 à la première ronde du Mondial Ford et ce, d’une manière convaincante, avec une fiche cumulative d’équipe de 94 pour cent.

Brad Jacobs. (Photo, ACC/Michael Burns)

«Ça fait du bien d’en sortir avec une victoire au premier match, et contre une bonne équipe par-dessus le marché,» a dit Jacobs, qui est sorti de la partie avec un pourcentage de 96, record de l’équipe. «Nous avons très bien joué. Nous avons réussi tous les lancers qu’il fallait exécuter, et quand la Chine a raté quelques coups, nous avons profité des erreurs. C’est ça le curling. Ça fait partie du jeu.»

Le Canada, qui sera de nouveau sur la glace dimanche à 9h00 (fuseau horaire du Pacifique) contre le Finlandais Aku Kauste (0-1) n’a pas eu trop de difficulté à battre le quatuor chinois. Jacobs a exécuté un beau frapper et rouler au premier bout, obligeant Liu de faire un placement pour ouvrir le pointage avec un point, puis les Canadiens n’ont pas tardé à rebondir au deuxième bout, alors que Jacobs a exécuté un placement pour les deux points de la victoire.

Le Canada — dont l’équipe compte Ryan Fry en troisième, E.J. Harnden en deuxième (celui qui a réalisé le coup décisif, une sortie montée en 10e manche), premier joueur Ryan Harnden; Matt Dumontelle en remplaçant, plus l’entraîneur Tom Coulterman, a ajouté des vols d’un point aux quatrième et cinquième manches, puis s’est imposé une fois pour toutes en septième manche, avec trois points marqués.

«Cela nous a donné une marge de manœuvre pour conserver l’avantage, et nous sommes très confortables dans ce genre de scénario,» a observé Jacobs. «Nous avons cédé deux points et un vol, mais il ne nous fallait qu’un lancer simple pour l’emporter. La septième manche a été le tournant pour notre équipe.»

Jacobs et ses coéquipiers ont tiré beaucoup de plaisir à l’expérience d’être le quatuor chéri de la foule pour la première fois dans leur carrière.

«L’énergie des spectateurs, nous l’avons ressentie, tout au long du match,» a indiqué Jacobs. «Nous n’avions jamais vécu ce genre d’expérience, et c’était quelque chose de très spécial. La foule criait son encouragement même aux coups les plus simples. Nous apprécions beaucoup.»

Aux autres matchs de la première ronde, le Suédois Niklas Edin a marqué quatre points en neuvième manche pour remporter une victoire de 7-6 sur la Finlande; Jiri Snitil, de République Tchèque, a marqué trois points au neuvième bout et en a volé un dans la 10e manche pour une victoire surprise de 8-5 sur le Norvégien Thomas Ulsrud; le Suisse Sven Michel l’a emporté 6-4 sur le Russe Andrey Drozdov.

Les Suédois ont joué au rattrapage pour la plus grande partie du match contre leurs voisins scandinaves, avant de remonter la pente à la neuvième manche.

«Il est doux d’avoir réussi à revenir de l’arrière et gagner,» a avoué Edin. «Nous ne sommes pas bien partis du tout — moi particulièrement, je suis mal parti, j’ai tout raté au commencement, et ils ont réussi de beaux coups. Nous avons profité d’une erreur de l’autre équipe pour en sortir avec la victoire. La chance nous souriait, pour sûr.»

Les Tchèques, pour leur part, ont tenu ferme contre un quatuor norvégien plus expérimenté, et ils ont réservé leur meilleur jeu pour les derniers bouts de la partie.

«La patience est au premier plan,» a déclaré Snitil. «Nous nous sommes mieux débrouillés à lire la glace, comparé aux Norvégiens; ils se débattaient parfois. Mais ce n’est que le premier match, la première victoire. Il nous reste encore 10 matchs à contester.

Le jeune quatuor suisse a su surmonter l’anxiété pour garder la haute main sur les Russes

«Nous avions les nerfs en boule avant cette partie, mais nous sommes ravis du résultat,» a remarqué Michel. «Ce sont nos premiers Mondiaux et nous n’avions guère idée à quoi nous attendre. La foule avait beaucoup d’énergie et faisait beaucoup de bruit, et nous nous sommes alimentés de cet élan, et en plus, nous avons réalisé de beaux lancers, donc l’expérience était d’autant plus belle.»

Dimanche, les rondes sont fixées pour 9h00, 14h00 et 19h00.

Pour en savoir plus sur l’événement, incluant les listes d’équipes et l’horaire officiel, et pour la billetterie, veuillez visiter le www.curling.ca/championships/worlds/.

Les résultats et le classement en direct sont disponibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=12

TSN/RDS, partenaire officiel de télédiffusion de l’Association Canadienne de Curling, diffusera en direct les matchs préliminaires du Canada, ainsi que tous les éliminatoires.

Les matchs se diffuseront en langue française en direct sur les ondes de RDS2, à part le match Canada-Chine (pas de couverture) et celui de Canada-Écosse, dimanche à 19h00 (ce match se diffusera au réseau principal RDS).