Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Équipe Canada vainc les Russes aux Mondiaux Ford

Équipe Canada vainc les Russes aux Mondiaux Ford

Équipe Canada peut se relaxer un peu avec un laissez-passer à la ronde de mercredi soir, au Championnat mondial Ford de curling masculin 2013, présenté par Booster Juice et ce, grâce à une victoire sur le Russe Andrey Drozdov mercredi après-midi.

Ryan Harnden et E.J. Harnden. (Photo, ACC/Michael Burns)

L’équipe de Brad Jacobs, de Sault Ste. Marie, Ont. — en troisième, Ryan Fry; en deuxième, E.J. Harnden; en premier, Ryan Harnden; le remplaçant Matt Dumontelle et l’entraîneur Tom Coulterman — s’est acharnée pour décrocher une victoire de 8-5 sur les Russes à la 13e ronde dans le Save-On-Foods Memorial Centre.

Cette victoire rétablit le Canada seul en possession du premier rang au classement de 12 équipes dans le tournoi à la ronde, avec un point de plus que l’Écossais David Murdoch (6-2), qui avait un laissez-passer mercredi après-midi.

«À vrai dire, ce n’était pas le meilleur de nous-mêmes, ni à l’un ni à l’autre de nos matchs d’aujourd’hui,» a avoué Ryan Harnden qui, avec son équipe, a su surmonter les émotions amères de la défaite surprise aux mains du Japonais  Yusuke Morozumi à la ronde précédente. «Les autres équipes ont bien joué, et il faut rendre à César ce qui est à César. Nous sommes pourtant contents d’en sortir avec au moins une victoire et améliorer la fiche à 7-et-2, et maintenant le plan est de nous reposer ce soir et repartir sur les chapeaux de roue demain.»

Or ce n’était pas une partie de plaisir pour les Canadiens contre les jeunes Russes, qui ont égalé la marque à la huitième manche avec un vol, après que Jacobs a manqué de justesse une double montée sortie pour points multiples.

Le Canada ne se laissait pourtant pas faire, et à la neuvième manche, Jacobs a exécuté un placement ouvert à la ligne de quatre pieds, marquant les deux points qui gagneraient le match; les Russes n’ont pas su répondre à la 10e manche.

«Cela aurait dû mettre le match dans le sac (les deux points en huitième manche), plus l’avance de trois points à la neuvième manche, parce qu’en tant qu’équipe, nous sommes forts au frapper,» a observé Harnden. «Nous sommes restés solidaires. Il semblait que rien n’allait comme prévu ou voulu pour nous, dans tous les deux matchs, mais nous sommes restés solidaires, et nous avons fini par gagner. Et une victoire, c’est une victoire; peu importe comment elle se réalise. Chaque victoire est importante à présent; la compétition pourrait s’avérer très serrée, donc espérons que nous aurons deux (victoires) demain, pour passer outre cette entrave.»

Dans un affrontement entre les rivaux scandinaves traditionnels, le Norvégien Thomas Ulsrud a mis fin à une passe de deux défaites avec une victoire sur le Suédois Niklas Edin, 6-5 en manche supplémentaire. Ulsrud a exécuté un frappé ouvert pour l’emporter, améliorant la fiche de son équipe à 5-4, alors que les Suédois sont descendus à 5-3.

«C’était capital,» a dit Ulsrud. «Comme c’est souvent le cas pour la Norvège, nous chassons désespérément les victoires en fin de semaine. Si nous avions perdu ce match, notre destin aurait été dicté par les autres équipes, mais nous détenons encore les rênes. C’était un match serré, et c’est toujours comme ça entre nous et Niklas. Maintenant il faut continuer sur la bonne voie. Mathématiquement, nos chances sont bonnes, mais à chaque jour il y a des surprises, dans tous les matchs entre toutes les équipes, donc on verra!»

Dans les autres matchs, le Tchèque Jiří Snitíl a marqué un couple de manches de trois points et a défendu férocement cette avance pour battre le Finlandais Aku Kauste 9-6. La victoire vient égaliser la fiche des Tchèques à 4-4, alors que les Finlandais continuent à traîner en queue du classement à 1-8.

«Nous sommes satisfaits, mais ce n’était pas une victoire facile pour notre équipe,» a dit Snitíl. «Nous avons ouvert une grande avance, mais l’équipe finlandaise a bien joué à la deuxième moitié, et ils mordaient sur nos talons. C’était une vraie bataille, je vous dis.»

Dans l’autre match, le Chinois Rui Liu garde en vie les espoirs d’une place aux éliminatoires pour son équipe, ceci aux dépens du Suisse Sven Michel, qu’il a battu 5-4. Les Chinois ont une fiche de 5-4; les Suisses, quant à eux, descendent à 4-5.

«Je crois que nous nous sommes améliorés, comparé aux quelques derniers matchs — la performance d’aujourd’hui était nettement meilleure,» a affirmé Liu. «Ce qui a fait la différence, c’est la qualité du travail d’équipe. Pour commencer, nous ne nous sommes pas très bien coopérés, mais aujourd’hui les communications allaient beaucoup mieux.»

À part l’Écosse, le Danois Rasmus Stjerne (5-3), Brady Clark, des États-Unis (4-4) et le Japonais Yusuke Morozumi (3-5) avaient un laissez-passer en 13e ronde.

Jeudi, le dernier jour de compétition avant les éliminatoires, verra des rondes à 9h00, 14h00 et 19h00.

Les quatre premières équipes au classement en fin du tournoi à la ronde continueront aux éliminatoires Page : les équipes en première et deuxième place s’affronteront dans un match pour avancer à la finale de dimanche (16h00). L’équipe vaincue au match un-deux contestera la demi-finale (samedi, 16h00) contre le vainqueur du match Page trois-quatre. Le vaincu en demi-finale et le vaincu en Page trois-quatre contesteront le match de la médaille de bronze, dimanche à 11h00.

Pour en savoir plus sur l’événement, incluant les listes d’équipes et l’horaire officiel, et pour la billetterie, veuillez visiter le  http://www.curling.ca/fr/championnats/ford-mondial-de-curling/

Les résultats et le classement en direct sont disponibles au http://www.curling.ca/scoreboard/?e=12

TSN/RDS, partenaire officiel de télédiffusion de l’Association Canadienne de Curling, diffusera en direct les matchs préliminaires du Canada, ainsi que tous les éliminatoires

Les matchs se diffuseront en langue française en direct sur les ondes de RDS2.