Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Une séance de formation attire des entraîneurs et entraîneures de curling d’à travers le Canada

Une séance de formation attire des entraîneurs et entraîneures de curling d’à travers le Canada

Le début d’une nouvelle saison de curling est aussi important du point de vue des entraîneurs qu’il l’est du point de vue des athlètes. Alors que les équipes à tous les niveaux renouent avec la surface de glace, les entraîneurs travaillent leurs propres compétences, par le biais des programmes encadrés par l’Association canadienne des entraîneurs (PNCE), et organisés par les Associations-membres (AM).

Qui forme les entraîneurs? Les formateurs (F) dans chaque AM sont la première ligne d’attaque. Mais ces formateurs ont besoin eux aussi d’une formation, et cette responsabilité est la chasse gardée des maîtres-formateurs (MF). Les MF se réunissent régulièrement, souvent au mois de juin, en satellite à l’AGA de l’Association canadienne de curling, mais cette année, la séance nationale de formation des maîtres-formateurs s’est tenue le 13-15 septembre à Whitby, Ont., et des entraîneurs de partout au Canada ont fait le trajet pour assister.

(Photo Jennifer Ferris)

Les participants mettent en pratique leurs habiletés d’entraînement de curling en fauteuil roulant, avec l’appui du curleur d’équipe nationale, Mark Ideson (Photo Jennifer Ferris)

L’un des aspects spéciaux de ces réunions tenues aux installations modernes Abilities Centre a été l’appariement avec le cours annuel de formateurs de l’Association de curling de l’Ontario; cette alliance a donné lieu à de belles occasions de réseautage et de partage entre les maîtres-formateurs nationaux et les formateurs ontariens.

«Cette fin de semaine a été une occasion unique pour rassembler tous les spécialistes MF pour discuter et partager leurs expériences dans le développement du sport et le déploiement de la formation d’entraîneur PNCE,» dit Dick Henderson, membre du comité de transition PNCE et coordonnateur technique pour l’Association de curling du Nord-Ontario. «Tout le monde était d’accord pour dire que des occasions comme celle-ci sont très importantes pour renforcer le déploiement des programmes de formation PNCE, et pour favoriser une démarche uniforme tout à travers le pays.»

Les réunions ont été encadrées par le comité de transition PNCE : Jennifer Ferris, Wayne Kiel, Dick Henderson, Andrea Ronnebeck et Nicole Dubuc, avec Tom Ward de l’ACO.

«Tom Ward a joué un rôle capital dans la mise sur pied et l’organisation de cette séance de formation,» remarque Ferris, consultante de transition PNCE chez l’ACC. «L’été passé, il a accepté sans hésitation quand j’ai appelé pour demander si notre réunion pouvait se tenir conjointement avec le cours des formateurs de l’Ontario. Et ça s’annonce bien pour de futures collaborations.»

Les formateurs ont reçu des informations et une formation portant sur le perfectionnement professionnel, les certifications de formateur/évaluateur, le lancement du programme compétition-développement, les compétences techniques, les consultants en performance mentale dans le curling, les projets de transition et projets futurs; et ils ont participé à des ateliers de formation des formateurs et aussi de formation mutuelle particulière au sport.

«Il était évident qu’on avait beaucoup réfléchi à la formation et à la façon de la présenter,» dit Katie Brooks, formatrice de l’ACO. «J’ai apprécié l’occasion d’exercer mes compétences de formation devant mes collègues, et écouter leurs réactions et conseils.»

La session a également vu le lancement du premier programme de perfectionnement professionnel – entraîneur de curling en fauteuil roulant, module créé par Karen Watson, de Curl BC. Puisque Watson n’a pas pu assister à la séance, Wayne Kiel a enseigné le module à un groupe de maîtres-formateurs, pour que ces derniers puissent offrir le programme dans leur province ou territoire respectif. Mark Ideson, membre de l’équipe canadienne de curling en fauteuil roulant, a aidé à la présentation de ce module, notamment les démonstrations et le côté athlète – ce qui a bénéficié énormément aux participants dans ce nouveau programme d’entraînement.

Les participants ont fait une révision approfondie des programmes existants de formation d’entraîneur (Entraîneur de club : jeunes, entraîneur de club et entraîneur de compétition). Dans le cadre des efforts du PNCE pour veiller constamment à la qualité de ses programmes, ces programmes seront mis à jour et les nouvelles versions seront déployées à temps pour la saison 2014.

«Et ce n’était pas que le travail tout au long de la fin de semaine,» indique Ferris. «Les facilitateurs ont participé à une partie de disc golf, et ont dégusté un beau souper au club de curling local, Annandale Curling Club.»

«Nous sommes en train de mettre à jour nos données d’entraîneurs au site web de l’ACE,» dit-elle. «Nous travaillons conjointement avec l’Association canadienne des entraîneurs en vue de rendre nos données d’entraîneurs plus claires, et l’accès plus facile.»

Restez à l’écoute pour l’annonce des changements récents qui viendront dynamiser les programmes PNCE de développement des entraîneurs de curling.

(Photo Jennifer Ferris)

Les entraîneurs et entraîneures des quatre coins du pays se sont rassemblés à Whitby, Ont., dans le cadre de la séance de formation de maître-formateur, tenue les 13-15 septembre (Photo Jennifer Ferris)