Essais canadiens « Roar of the Rings » 2013
Presented by Monsanto

Sweeting se joint au contingent qui ira à Winnipeg pour les Essais canadiens de curling

Avec un placement ouvert, l’Edmontonienne Val Sweeting s’est payé son billet aux Essais de curling Tim Hortons Roar of the Rings.

Sweeting et ses coéquipières Dana Ferguson, Joanne Courtney, Rachelle Pidherny et l’entraîneure Taina Smiley peuvent maintenant organiser leur équipement de curling en vue d’un voyage à Winnipeg, après avoir vaincu Kelly Scott, de Kelowna, C-B par un résultat 6-4 au dernier match de qualification aux Pré-essais Capital One Road to the Roar, présentés par Monsanto, dimanche après-midi à Kitchener, Ont.

Val Sweeting, Dana Ferguson, Joanne Courtney, Rachelle Pidherny et Taina Smiley (Photo CCA/Michael Burns)

Val Sweeting, Dana Ferguson, Joanne Courtney, Rachelle Pidherny et Taina Smiley (Photo CCA/Michael Burns)

Cette victoire donne à Sweeting la dernière place d’équipe féminine aux Essais de curling Tim Hortons Roar of the Rings, présentés par Monsanto : elle se joindra à sept autres équipes féminines dont chacune convoite l’honneur de représenter le Canada aux Jeux Olympiques d’hiver 2014 à Sotchi, Russie.

Sweeting arrivera aux Essais canadiens de curling comme joueuse relativement inconnue, mais cela ne lui fait aucune différence.

«Nous avons vécu une mauvaise histoire à Winnipeg dans un Chelem au mois d’octobre,» a-t-elle remarqué à propos des préparations que son équipe fait cette année. «Nous avions pris notre vol de retour à Edmonton très tôt le matin, et la première chose que nous avons faite, c’était aller nous entraîner à Saville (leur enceinte). Nous ne voulions pas connaître le même désappointement ici. Le travail dur a fini par rapporter, et nous ne pourrions être plus heureuses.»

Scott et ses coéquipières Jeanna Schraeder, Sasha Carter, Sarah Wazney et leur entraîneur Brent Giles ont mis ensemble quatre victoires consécutives dès le début du tournoi pour se qualifier aux éliminatoires, mais après être vaincues 12-4 par Renée Sonnenberg, de Grande Prairie, Alta. dans le match A-B samedi soir, l’équipe a dû se ressaisir, et vite fait.

«Or, rétrospectivement, la pause de deux jours après nous être qualifiées aux éliminatoires, ce n’était peut-être pas un avantage,» a avoué Scott, visiblement déçue. «Mais nous ne nous sommes pas perdues dans l’analyse du destin qui nous a été réservé. Nous étions heureuses de nous être qualifiées comme nous l’avons fait, et nous n’avons pas apporté notre meilleur jeu aux deux derniers matchs, aussi simple que ça. Aujourd’hui nous avons mieux joué, mais nous avions le sens d’être toujours à rattraper nos adversaires.»

«C’était simplement un de ces matchs qui n’est pas bien allé,» a-t-elle dit. «Si on avait la chance de repartir à zéro, peut-être que cela aurait fini différemment, mais dans ce match-là, rien n’allait comme voulu.»

Au cinquième bout, les brosseuses des deux côtés – Carter et Wazney dans l’équipe de Scott; Pidherny et Courtney pour Équipe Sweeting – ont monté une clinique, guidant pierre après pierre de leurs capitaines dans les passages les plus étroits. Sweeting a su voler un point quand Scott a raté son dernier coup de sortie.

Le tournant dans le match s’est produit au sixième bout, quand Sweeting a volé trois points pour prendre une avance 5-2. Après avoir forcé un point au septième bout, elle a annulé le huitième pour garder le marteau et réussir un coup clé de deux points au neuvième bout; et pourtant, Scott s’est débrouillée pour voler un point et maintenir la pression.

Ayant pris un retard 5-4 au 10e et sans le marteau, Scott devait marquer deux points pour gagner, mais Sweeting a exécuté un placement parfait pour sceller la victoire.

«C’est si beau,» a dit Sweeting. «Nous avons maintenu leur rythme au début, puis à la dernière moitié nous avons adopté un jeu plus agressif, et nous avons bien réussi nos coups. Le vol de trois a été un coup de malchance, et ce n’est pas quelque chose qu’on attendrait de Kelly. Nous savions qu’il fallait rester fortes, car elles allaient sûrement réaliser d’excellents coups pour rentrer dans le match.»

Le dernier match des Pré-essais 2013 Capital One Road to the Roar se contestera dimanche soir : Brad Gushue, de St. John’s, T-N, médaillé des Jeux de 2006, concourra contre le champion en titre du Brier Tim Hortons, Brad Jacobs, de Sault Ste. Marie, Ont., pour décider la dernière place de qualification parmi les équipes masculines.

Cliquez ici pour accéder aux entrevues après le match avec Kelly Scott et Val Sweeting.

Les Pré-essais Capital Road to the Roar continuent dimanche à 19h00 (heure normale de l’est). Le match sera diffusé sur TSN2.

Les résultats, les statistiques et le tableau des points sont accessibles en temps réel au http://www.curling.ca/scoreboard/

Pour les renseignements sur les billets aux Essais 2013 Tim Hortons Roar of the Rings, présentés par Monsanto, visitez le http://www.curling.ca/2013roaroftherings-en/tickets/

Facebook