Essais canadiens « Roar of the Rings » 2013
Presented by Monsanto

Martin continue à poursuivre ses rêves aux Essais canadiens de curling Tim Hortons Roar of the Rings

Kevin Martin n’envisageait pas une autre course à une médaille d’or olympique.

Au moment où il l’a emporté aux Essais 2009 Tim Hortons Roar of the Rings, le futur médaillé d’or des Jeux de 2010, un natif d’Edmonton, n’a même pas considéré la possibilité de faire une autre tentative pour représenter le Canada aux Jeux Olympiques. Effectivement, il ne s’attendait pas à continuer sa carrière jusqu’en 2013, et concourir aux Essais 2013 Tim Hortons Roar of the Rings, présentés par Monsanto, qui se tiennent cette semaine au Centre MTS dans la ville de Winnipeg.

Journée de pratique est en cours au Tim Hortons Roar of the Rings, présenté par Monsanto.

Journée de pratique est en cours au Tim Hortons Roar of the Rings, présenté par Monsanto.

«J’avais l’idée que ma carrière prendrait fin après cette expérience olympique. Je ne pensais pas que je serais à ces Essais, sauf peut-être comme entraîneur ou quelque chose du genre. Mais je m’amusais tellement à pratiquer ce sport, je n’ai pas su le quitter» a avoué Martin.

Dimanche après-midi, Martin et 15 autres équipes des quatre coins du pays vont disputer le droit de représenter le Canada aux Jeux Olympiques d’hiver 2014 à Sotchi, Russie.

Or, il n’y a peut-être personne de plus expérimenté en matière des Jeux que Martin. Ses aventures olympiques remontent jusqu’en 1992, quand le curling était un sport de démonstration. Il croit que les améliorations dans la qualité de la glace et dans le niveau du jeu ont vraiment rehaussé la dynamique de son sport.

    Edmonton's Kevin Martin is looking for back-to-back wins at the Roar of the Rings. (Photo, CCA/Michael Burns)

Kevin Martin d’Edmonton est à la recherche pour les victoires dos-à-dos à la Roar of the Rings. (Photo, ACC / Michael Burns)

Martin se souvient du temps où jouer à 82 ou 83 pour cent était considéré exceptionnel dans le curling compétitif. Or, maintenant il ne pense qu’aucune des équipes aux Essais va jouer à moins de cela cette semaine.

«Un pourcentage en dessous de 90, en tant qu’équipe, ça ne suffira probablement pas (pour contester la finale). Le niveau est aussi bon que cela,» a-t-il observé.

Effectivement, il pense que, après la dernière ronde de mardi, les trois premières équipes en pourcentage seront les trois premières au tableau des points aussi. Une bonne qualité de tir, et dès le début du match, sera une tactique clé dans cet événement, si l’on veut avoir une place dans la finale. Deux défaites sur les sept matchs, c’est le maximum qu’une équipe peut se permettre.

«Vous pouvez vous permettre seulement deux défaites ici. Je crois qu’une fiche 5-2 vous paiera une place aux demi-finales, et 6-1 vous donnera probablement le marteau dans la finale. Donc c’est plus ou moins l’objectif.» a-t-il dit.

La qualité de la glace est aussi une des raisons principales pourquoi Martin et ses adversaires curlent à un pourcentage très élevé.

«La glace est parfaite. Si vous ratez votre tir, c’est la faute à vous seul,» a déclaré Martin. «Ça va être très agréable. Il y aura de beaux coups, et des matchs très serrés. Ce sera une excellente expérience pour les spectateurs.»

Les fans verront les joueurs pour la première fois dans le cade des cérémonies d’ouverture, fixées pour dimanche à 11h00 (heure normale du centre), dans le Centre MTS. Veuillez noter que l’heure révisée de 11h00 remplace l’heure indiquée aux billets.

À 13h00, les dames contesteront la première ronde des Essais Tim Hortons Roar of the Rings. Cette ronde inclut un match entre les équipes locales de Jennifer Jones et Chelsea Carey. La championne au Tournoi des Cœurs Scotties 2013 et médaillée de bronze au Championnat Mondial de curling, Rachel Homan, une native d’Ottawa, s’affrontera avec l’Edmontonienne Val Sweeting, qui s’est qualifiée dans les Pré-essais Road to the Roar, et l’autre équipe qualifiée aux Pré-essais, celle de Renée Sonnenberg de Grande Prairie, Alta., aura pour première adversaire Heather Nedohin, d’Edmonton. L’autre match de la première ronde sera une partie entre Sherry Middaugh, de Coldwater, Ont., et Stefanie Lawton, de Saskatoon.

La première ronde de compétition masculine est dimanche à 18h30.

Toutes les rondes se diffuseront en direct sur TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des Champions.

Facebook