Essais canadiens « Roar of the Rings » 2013
Presented by Monsanto

Équipe Jacobs se paie un voyage à Sotchi avec une victoire à la finale des Essais Roar of the Rings

Les vainqueurs au Tim Hortons Brier ciblent maintenant les Jeux Olympiques.

Brad Jacobs et son équipe de Sault Ste. Marie, Ont., ont gagné le droit de représenter le Canada aux Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi, Russie, en vertu d’une victoire 7-4 sur John Morris, dimanche après-midi aux Essais canadiens de curling Tim Hortons Roar of the Rings, présentés par Monsanto, dans le Centre MTS à Winnipeg.

Brad Jacobs célèbre sa victoire dimanche au Tim Hortons Roar of the Rings. (Photo, ACC / Michael Burns)

Brad Jacobs célèbre sa victoire dimanche au Tim Hortons Roar of the Rings. (Photo, ACC / Michael Burns)

«C’est merveilleux. Je ne pourrais dire à quel point notre équipe est spéciale. Nous avons gagné au Brier l’an dernier, et maintenant nous avons la victoire aux Essais. Incroyable,» a dit Jacobs. «Je ne me serais aucunement attendu à un tel succès.»

C’était au neuvième bout que Jacobs et ses coéquipiers Ryan Fry, E.J. Harnden, Ryan Harnden, le remplaçant Caleb Flaxey et l’entraîneur Tom Coulterman ont probablement ressenti la réalisation imminente de leurs rêves olympiques. Jacobs avait alors une avance 5-4 sur Morris, de Vernon/Kelowna, C-B,  et Jim Cotter (lançant les pierres de quatrième pour Morris) a fait un placement dans le cercle des quatre pieds, invitant Jacobs à tenter une double sortie difficile. Équipe Jacobs a réussi le coup pour élargir son avance à 7-4, et au 10e bout il était tout simplement question d’insuffisance de pierres pour Morris.

Morris savait que ce ne serait pas un match facile contre Jacobs et son équipe, qui avaient fait preuve d’un excellent niveau de précision tout au long de la semaine.

«Aux préliminaires, ils ont réussi tous leurs coups contre nous,» a remarqué Morris. «Même chose pour le match d’aujourd’hui, et nous n’avons pas fait suffisamment de pression pour marquer davantage de points. C’est frustrant parce que je pensais que nos chances étaient bonnes, mais en fin de compte nous n’avons pas apporté le niveau de jeu nécessaire, et dont nous sommes capables.»

Effectivement, Morris et son équipe de Cotter, Tyrel Griffith, Rick Sawatsky, le remplaçant Jason Gunnlaugson et l’entraîneur Pat Ryan, se sont débattus dans le match qui comptait le plus. L’équipe a joué à 81 pour cent, comparé à 92 pour cent chez Équipe Jacobs. Morris qui, au huitième bout, a lancé deux placements consécutifs avec trop de force, a curlé à 69 pour cent.

“Je ne sais si nous avons perdu notre élan ou quoi, mais notre équipe ne semblait pas jouer tellement bien contre Brad,» a dit Morris.

Les équipes canadiennes de Sotchi. (Photo, ACC / Michael Burns)

Les équipes canadiennes de Sotchi. (Photo, ACC / Michael Burns)

Jacobs a ouvert le pointage avec deux points au premier bout. Griffith a raté une sortie et Jacobs a su repartir les pierres pour ouvrir une avance 2-0 qu’il e cèderait pas. Morris a failli rebondir au cinquième quant Cotter a profité d’un des rares coups manqués de Jacobs. Ils ont marqué deux points pour nouer le match à 3-3 par un bout qui semblait indiquer un vol pour Jacobs.

Jacobs est arrivé dans la finale masculine en vertu d’une fiche parfaite et première place aux préliminaires. C’est la première fois qu’une équipe masculine ou féminine en est sortie invaincue des Essais canadiens.

Jacobs et son équipe tirent de beaux souvenirs des Essais Tim Hortons Roar of the Rings, mais à l’heure actuelle, Jacobs ressent surtout la satisfaction d’en avoir fini.

“Je suis soulagé. Il y a eu une longue attente entre les matchs et c’était dur pour nous. Nous avions les nerfs en boule,» a-t-il dit.

Maintenant, Jacobs se joindra à Jennifer Jones, de Winnipeg, à Sotchi, Russie aux Jeux Olympiques d’hiver 2014. Jacobs a déjà de l’expérience de compétition internationale : lui et son équipe ont gagné la médaille d’argent au Championnat Mondial Ford 2013 de curling masculin, et ils ne viseront rien moins que la médaille d’or aux Jeux Olympiques. Jacobs a également gagné le droit de concourir à la Coupe Continentale 2014 World Financial Group.

Facebook