Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Q&R avec l’athlète junior Tyler Smith

Q&R avec l’athlète junior Tyler Smith

Un début précoce a rapporté gros pour Tyler Smith, du club de curling Montague dans l’Île du Prince-Édouard. Son papa l’a inscrit au programme Little Rocks quand Tyler avait seulement six ans, et c’était le coup de foudre.

Tyler Smith at the 2011 Canada Winter Games in Halifax (Photo courtesy T. Smith)

Tyler Smith aux Jeux du Canada d’hiver 2011 à Halifax (Photo soumise par T. Smith)

Smith compte deux victoires au championnat provincial U-13, en premier quand il avait 9 ans et encore une fois à l’âge de dix ans. En 2011, quand il avait 11 ans, Smith s’est qualifié aux Jeux du Canada 2011 (à la date des compétitions, il avait 12 ans). Il a deux victoires U-16 (quand il avait 13 puis 14 ans) et il a remporté la victoire au championnat junior U-21 quand il avait seulement 14 ans.

Plus récemment, Smith a terminé en deuxième place au Championnat junior de l’Île du Prince-Édouard, vaincu dans un match serré avec l’équipe de Kyle Holland.

Quel CV pour un si jeune athlète! Comment est-ce que ce jeune curleur a trouvé tant de succès? Nous l’avons interviewé pour apprendre ses secrets!

Quels sont les facteurs de votre succès?
Beaucoup de travail pratique, et nous apprenons la stratégie en regardant autant de matchs à la télé que possible. Notre équipe essaie d’être sur la glace tous les deux jours. Et j’ai fait deux séjours dans Whitecap Curling Academy. (remarque explicative : Whitecap Curling Academy est un camp d’été annuel pour athlètes juniors, organisé par Curl Atlantic, et tenu aux deux premières semaines du mois d’août. Établi à l’origine à Halifax, ce camp se tient à Cornwall, IPE de 2013-2015).

Quelle est la clé du succès de votre équipe?
Nous sommes très relax et l’énergie que nous partageons est très positive. Nous faisons beaucoup d’activités ensemble : nous jouons avec un ballon de soccer miniature, nous nageons, nous allons dans la cuve thermale entre matchs.

Tyler Smith in action at the 2012-2013 PEI provincial championship (Photo courtesy T. Smith)

Tyler Smith sur la glace au championnat provinciale IPE 2012-2013 (Photo soumise par T. Smith)

Quels joueurs admirez-vous?
Il est difficile d’en choisir un! Je devrais dire Brad Jacobs et Niklas Edin.

Quelles sont vos pensées sur le jeu compétitif dans l’Île du Prince-Édouard versus le reste du pays?
(En IPE) nous sommes défavorisés. Les équipes dans le Manitoba et l’Alberta sont sur la glace depuis la fin du mois d’août, et nos surfaces de glace ne sont normalement pas accessibles jusqu’à la fin du mois de septembre.

(Les joueurs dans les autres régions du Canada) ont également des tournois dans un environnement d’aréna, et c’est une bonne préparation. Il semble y avoir beaucoup d’opportunités dans l’ouest du pays.

Quel est l’aspect du curling que vous aimez le plus?
Sans aucun doute, la stratégie. Je prends beaucoup de plaisir à analyser les angles et à deviner les tactiques et les options des adversaires, et nos réactions aux scénarios éventuels. J’aime penser un couple de coups en avant.

Quel est votre coup de prédilection?
Placement à effet extérieur. Les coups difficiles ne me tracassent pas, pourvu que le risque ne soit pas trop élevé – comme par exemple une sortie montée pour trois points. J’essaierais volontiers!

Si vous n’étiez pas un joueur de curling, que feriez-vous?
Je piloterais les automobiles de course. Je concours en quatre-cylindres durant l’été.

Racing to victory in the 4Fun division during the summer of 2013 (Photo courtesy T. Smith)

La course vers la victoire en catégorie 4Fun, été 2013 (Photo soumise par T. Smith)

Quel type de coup est-ce que vous aimez regarder exécuter?
J’aime regarder les équipes masculines qui exécutent un lancer très pesant, et trois ou quatre pierres partent dans tous les sens. J’aime aussi regarder les déblayages, les angles de trajectoires! Et je m’émerveille à regarder exécuter un placement parfait suivi immédiatement par un lancer puissant.

Quels conseils auriez-vous pour quelqu’un qui est au tout début de sa carrière compétitive?
Exercez-vous autant que vous pouvez. Si vous essayez de maîtriser une stratégie, regardez autant de matchs que possible et apprenez en observant.

Et l’objectif ultime?
Présentement, je tiens à concourir au Brier. J’aimerais participer aux Jeux Olympiques, mais je vais attendre de fêter mes 20 ans avant d’y penser sérieusement.

Team PEI at the 2013 M&M Meat Shops Junior Curling Championship in Fort McMurray: Tyler Smith, Alex Sutherland, Alex Jenkins and Jonathan Schut (CCA Photo)

Équipe I-PE au Championnat canadien 2013 M&M Meat Shops de curling junior à Fort McMurray: Tyler Smith, Alex Sutherland, Alex Jenkins et Jonathan Schut (photo de l’ACC)