Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Équipe Canada Sotchi 2014 Blog: Jill Officer

Équipe Canada Sotchi 2014 Blog: Jill Officer

Par Jill Officer (deuxième d’Équipe Canada) —Nous avons fini le tournoi à la ronde sur une note positive dans notre match ce soir contre la Corée du Sud.

De gauche à droite, Jennifer Jones d'Équipe Canada, Jill Officer et Dawn McEwen partagent un moment lors de la victoire de lundi sur la Corée du Sud. (Photo, ACC / Michael Burns)

De gauche à droite, Jennifer Jones d’Équipe Canada, Jill Officer et Dawn McEwen partagent un moment lors de la victoire de lundi sur la Corée du Sud. (Photo, ACC / Michael Burns)

J’ai découvert durant les entretiens avec les médias que nous sommes la première équipe féminine à terminer les préliminaires des Jeux Olympiques sans perdre un seul match. C’est un beau premier et je suis fière de notre équipe pour avoir accompli cet exploit, mais l’objectif principal était de nous qualifier aux demi-finales, et nous avons coché cette case. Nous aurons l’avantage de la dernière pierre dans notre demi-finale mercredi contre la Grande-Bretagne, et c’est beau. J’espère que nous saurons rester tout aussi fortes sur la glace, et que la chance continue à nous sourire.

Dawn McEwen, à droite, et Jill Officer balayer un rock canadien le lundi. (Photo, CCA / Michael Burns)

Dawn McEwen, à droite, et Jill Officer balayer un rock canadien le lundi. (Photo, CCA / Michael Burns)

J’ai vraiment apprécié la patience de notre équipe ce soir, même quand nous avons perdu du terrain au tout début. Nous ne nous sommes pas laissé ébranler et nous avons su maîtriser la frustration face à une série de situations difficiles. Je crois que cela a fait une grande différence pour nous — nous sommes restées dans le match jusqu’à ce que le moment survienne pour remonter la pente.

Même dans notre match contre les Américaines l’autre jour, nous nous sommes dit après coup que ce n’était pas la pire des choses d’avoir été obligées de réussir un placement dans un bout supplémentaire afin d’arracher la victoire. Mieux vaut vivre des moments comme celui-là, parce que cela vous donne une expérience précieuse dans laquelle vous pouvez puiser. Nous sommes d’autant plus fortes du fait d’avoir en tiré la victoire après quelques bouts moins que parfaits, des coups ratés, des échecs. Nous sommes restées tenaces et patientes, et cela a rapporté.

Jennifer est une vraie star, et pas seulement cette semaine. Elle a joué incroyablement bien tout au long de l’année. C’est comme si elle est animée d’une énergie encore plus intense. Elle est tellement engagée, et comme nous toutes, elle a travaillé comme une folle pour en arriver ici. La confiance et le leadership dont elle fait preuve sont une inspiration et une force qui nous anime toutes. Et toutes les membres de notre équipe ont apporté leur meilleur jeu, un autre pilier de notre succès.

Nous avons mis la main sur des billets pour le match de hockey Canada-Finlande, et c’était une expérience très cool; d’autant plus qu’il y a eu une prolongation! Le match a été vraiment grisant, et j’avais les nerfs en boule. Et quand le Canada a marqué un bout, j’ai été ravie, et j’en ai tiré une énergie remarquable.

eux entraîneurs de la Soo! Ted Nolan, à gauche, est entraîneur de l'équipe de hockey masculin de la Lettonie (en plus de son poste d'entraîneur intérimaire avec les Sabres de Buffalo), tandis que Tom Coulterman est entraîneur canadien pour hommes curling équipe de Brad Jacobs.

eux entraîneurs de la Soo! Ted Nolan, à gauche, est entraîneur de l’équipe de hockey masculin de la Lettonie (en plus de son poste d’entraîneur intérimaire avec les Sabres de Buffalo), tandis que Tom Coulterman est entraîneur canadien pour hommes curling équipe de Brad Jacobs.

Nous avons joué au tennis de table cet après-midi, avec Shea Weber et Patrice Bergeron, et nous nous sommes amusées beaucoup. Ils étaient dans le salon des athlètes juste pour se relaxer; Kaitlyn et moi jouions et ils ont commencé une partie à côté de nous puis ils nous ont invitées à jouer aux doubles mixtes. J’avais Weber comme partenaire. Nous avons perdu nos deux parties. J’ai dit qu’il fallait fixer une autre partie avant la demi-finale!

Nous allons faire une séance d’entraînement demain, puis nous avons la demi-finale contre Eve et son équipe de Grande-Bretagne. Le match commence à 5h00, heure de l’Est, et la chaîne Sportsnet One va le diffuser — levez-vous à 4h00 si vous habitez à Winnipeg

(Ce blogue fait partie d’une série de bulletins des athlètes des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi)