Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Équipe Canada Sotchi 2014 Blog: Dawn McEwen

Équipe Canada Sotchi 2014 Blog: Dawn McEwen

Par Dawn McEwen (première d’Équipe Canada) — Ça fait une heure déjà que le match a terminé, mais je tremblote toujours.

De gauche à droite, Jill Officer, Kaitlyn Lawes, Jennifer Jones et Dawn McEwen célèbrent leur victoire mercredi. (Photos, ACC / Michael Burns)

De gauche à droite, Jill Officer, Kaitlyn Lawes, Jennifer Jones et Dawn McEwen célèbrent leur victoire mercredi. (Photos, ACC / Michael Burns)

C’est tellement grisant! C’est un rêve devenu réalité : nous allons jouer pour la médaille d’or aux Jeux Olympiques, et c’est une scénario que je n’aurais jamais imaginé quand j’ai commencé à pratiquer ce sport. Je me sens complètement abasourdie. Et je suis ravie de partager l’expérience avec ce groupe — Jennifer, Kaitlyn, Jill, Kirsten et nos entraîneures Janet et Elaine. C’est comme un conte de fées.

Équipe Canada travaille sur le tirage au sort gagnant par Jennifer Jones mercredi.

Équipe Canada travaille sur le tirage au sort gagnant par Jennifer Jones mercredi.

Et je commence justement à me rendre compte que je vais rapporter une médaille olympique. Nous étions conscientes qu’un match contre l’équipe d’Eve serait une vraie bataille, et qu’il faudrait lutter jusqu’à la toute dernière pierre. Nous avons joué contre une adversaire redoutable dans cette demi-finale, et nous l’avons vaincue, et nous sommes tellement excitées d’en être arrivées à ce niveau.

Dame fortune nous a souri au tout début du match quand une des pierres adverses a dévié dans le premier bout. C’était un coup de malheur pour les Britanniques; il y avait un poil noir sur la piste. Mais pour la plupart, notre équipe a bien joué, et nous avons tenu ferme. Quand Jen a fait son placement pour gagner le match, je n’avais aucun doute qu’elle réussirait. C’est une vraie virtuose, et c’est la seule capitaine que je voudrais pour lancer les pierres.

Équipe Canada vice-capitaine Kaitlyn Lawes, haut, encourage balayeuses Dawn McEwen, à gauche, et Jill Officer.

Équipe Canada vice-capitaine Kaitlyn Lawes, haut, encourage balayeuses Dawn McEwen, à gauche, et Jill Officer.

On me demande comment je me calme les nerfs. C’est peut-être surprenant, mais au fil des derniers jours, je n’ai aucun problème à ce titre. L’expérience olympique est assez surréelle. Nous logeons ensemble dans le village des athlètes, donc nous nous entretenons tout le temps, et nous nous plaisons à passer du temps ensemble. Nous ne passons pas beaucoup de temps à nous préoccuper des éliminatoires. Nous avons adopté une attitude relaxe et calme, et nous avons le bonheur d’avoir contesté des matchs très importants dans le passé, et cette expérience nous sert, pour sûr.

L’expérience entière a été merveilleuse. C’est un honneur et un privilège d’être ici. Nous allons rester très calmes pour aborder la finale. J’imagine que Jill et Kaitlyn vont s’amuser à des parties de tennis de table. Je prends un rôle de spectatrice; je n’ai pas la coordination pour cette activité.

Nous apprécions le soutien de nos amis et nos familles au Canada; les courriels et les tweets sont tellement encourageants, et je ne pourrais dire à quel point cela nous encourage et nous inspire.

Mes proches savent que je me passionne pour le curling. J’ai toujours envie de jouer. Mais demain, ce sera une partie très spéciale, et j’ai tellement hâte!

Nous allons encourager les gars ce soir dans leur match contre la Chine. Je vous invite à regarder notre match demain contre la Suède, à 8h30 heure de l’Est, à la chaîne CBC!

(Ce blogue fait partie d’une série de bulletins des athlètes des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi)