Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Équipe Canada Sotchi 2014 Blog: Brad Jacobs

Équipe Canada Sotchi 2014 Blog: Brad Jacobs

Par Brad Jacobs (capitaine d’Équipe Canada) — C’est un moment dont de me souviendrai jusqu’à la fin de mes jours, cela va sans dire! Et tout s’est déroulé comme dans un rêve.

Équipe Canada, de gauche à droite : Caleb Flaxey, Ryan Harnden, E.J. Harnden, Ryan Fry et Brad Jacobs sautent sur le podium à Sotchi. (Photos, ACC/Michael Burns)

Équipe Canada, de gauche à droite : Caleb Flaxey, Ryan Harnden, E.J. Harnden, Ryan Fry et Brad Jacobs sautent sur le podium à Sotchi. (Photos, ACC/Michael Burns)

Le match est parti du bon pied, mais toute la journée nous nous sentions en pleine forme. Nous étions en forme au moment même de monter sur la piste, et le fait d’établir un élan positif dès le début, cela nous a aidés énormément.

Au fur et à mesure que le match progressait, nous sentions que la médaille d’or devenait de plus en plus sûre. David et son équipe sont des adversaires à ne pas sous-estimer, et tout joueur de curling sait qu’il y a des jours où les coups ne viennent pas. Nous avons vécu pas mal de matchs comme ça au fil des ans, et je n’ai que de respect pour ces gars et pour l’Équipe suédoise de Niklas.

L’équipe célèbre sa victoire sur la Grande-Bretagne.

L’équipe célèbre sa victoire sur la Grande-Bretagne.

Impossible à exprimer l’aventure que nous avons vécue au cours des douze derniers mois. Nous avons gagné au Brier, aux Essais et puis aux Jeux Olympiques — c’est vraiment incroyable. Et l’équipe qui m’entoure, je ne saurais imaginer une meilleure. J’ai grandi avec mes cousins E.J. et Ryan Harnden, et Ryan Fry est devenu comme un membre de la famille. Nous sommes d’excellents coéquipiers et d’excellents amis, et je suis tellement heureux de vivre cette expérience avec eux.

Notre entraîneur Tom Coulterman est dans notre coin depuis bien des années. Le travail d’un entraîneur n’est pas facile, encore plus si on ne rentre pas avec une médaille olympique. Mais Tom est conscient de l’estime que nous avons pour lui, et nous sommes ravis qu’il partage notre succès à Sotchi.

Nous avons eu l’occasion de travailler avec Rick Lang, l’entraîneur de l’équipe nationale, l’an dernier au Championnat mondial à Victoria. Nous avons vite établi un excellent rapport. Rick a tant de savoir-faire dans le sport de curling, et c’est un natif de Thunder Bay, donc il comprend bien les gars du Nord de l’Ontario!

Le tour de piste victorieux à Sotchi!

Le tour de piste victorieux à Sotchi!

Nous avons eu la chance de faire un tour de piste victorieux avec le drapeau canadien après le match, et c’est un moment qui restera gravé dans ma mémoire. Nous sommes fiers d’être Canadiens, et c’était tellement beau de montrer notre patriotisme, avec nos amis et nos familles dans les tribunes pour nous regarder. Mes parents n’ont pas pu faire le trajet à Sotchi, donc ils étaient dans mes pensées. Je savais qu’ils nous regardaient à la télé. Et c’était très spécial d’avoir mon épouse à mes côtés aujourd’hui; tous les gars apprécient tellement la présence de leurs familles.

Même dans un lointain avenir, je sais que je ressentirai toujours un frisson au souvenir de Sotchi. Du début jusqu’à la fin, c’était l’expérience d’une vie. Les organisateurs ont réussi merveilleusement bien leur tâche, et c’étaient des Jeux superbes; il n’y a de mots qui suffisent pour les remercier. De même pour les gens chez l’ACC, qui nous ont donné un appui constant et généreux et nous ont aidés à achever cette réussite.

Vivement la cérémonie de remise des médailles demain soir, puis les cérémonies de clôture dimanche. Et après ça, le long trajet de retour, mais je sais qu’un chaleureux accueil nous attend à Sault Ste Marie. Nous avons hâte! Merci à tous et à toutes, d’un bout du pays à l’autre, pour le soutien et les vœux!

(Ce blogue est le dernier dans une série de reportages des Jeux Olympiques de Sotchi)