Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada jouera pour le bronze aux Mondiaux de curling masculin

Le Canada jouera pour le bronze aux Mondiaux de curling masculin

ÉKIN — Équipe Canada va viser à prolonger à 13 ans sa passe de médailles au Championnat mondial de curling masculin, présenté par Ford du Canada, quand elle rentre sur la piste du Gymnase Capital dimanche (tard samedi soir au Canada) pour contester la médaille de bronze.

Team Canada ponders its situation during Saturday's semifinal loss to Sweden.  (Photo, World Curling Federation / Céline Stucki)

Équipe Canada se penche sur sa situation lors de la perte demi-finale de samedi en Suède. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

L’équipe de Kevin Koe, basée à Calgary — troisième Pat Simons, deuxième Carter Rycroft, premier Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King, l’entraîneur de l’équipe John Dunn et l’entraîneur national Rick Lang — a subi une défaite 10-8 par le Suédois Oskar Eriksson samedi dans la demi-finale.

En conséquence, les Canadiens sont en trajectoire de confrontation avec le Suisse Peter de Cruz pour la médaille de bronze, samedi à 22h00 HNE (diffusé en direct, TSN/RDS2).

«C’était une mauvaise journée,» a indiqué Koe, dont l’équipe avait été vaincue 3-2 par le Norvégien Thomas Ulsrud plus tôt samedi, dans l’éliminatoire Page 1-2. «Pour la plupart, nous avons bien joué. Je pensais que nous lancions bien. Mais les coups ratés se sont produits aux moments inopportuns, et évidemment, ça sonne le glas dans les matchs importants.»

Team Canada skip Kevin Koe watches a shot as Swedish skip Oskar Eriksson looks on.  (Photo, World Curling Federation / Céline Stucki)

Équipe Canada sauter Kevin Koe montres un tir que le suédois Oskar aller Eriksson regarde. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Les Canadiens ont amorcé leur match contre la Suède sur une note très positive, marquant deux points au premier bout.

Mais la jeune équipe suédoise— médaillée d’or à l’Universiade d’hiver au mois de décembre à Trentino, Italie, et également au Championnat du Monde junior 2011 — a fait un retour en force impressionnant : Eriksson a marqué quatre points au deuxième bout après que la tentative de gel de Koe a manqué d’aboutir dans les cercles.

«Un coup raté, un seul mauvais coup — c’est tout ce qu’il a fallu,» a déclaré Koe. «Si j’avais réussi mon dernier tir, nous n’aurions cédé qu’un ou deux points. J’ai raté mon coup au pire des moments.»

Au cours des deux bouts suivants, chaque équipe a marqué un point, mais au cinquième, le Canada avait une chance pour enregistrer deux points et égaler la marque :Koe devait frapper une pierre adverse à l’arrière du cercle des 12 pieds puis rouler dans la maison. Mais sa pierre n’a pas roulé suffisamment loin et le Canada a dû se contenter d’un seul point.

Soulagés, les Suédois ont riposté par un sixième bout parfait, et la victoire était plus ou moins scellée quand Eriksson a marqué trois points après que Koe a mis trop de force à sa dernière pierre dans une tentative de gel qui a fini par se dégager.

Le Canada a marqué deux points au septième et a volé un point au huitième, mais n’a pas su rattraper son adversaire.

«Je suis assez dévasté maintenant,» a dit Rycroft. «Je ne sais pas pourquoi nous avons manqué à notre mission. Peut-être un manque de confiance, ou pas assez de confiance en la glace. Mais somme toute, nous avons raté trop de coups. Même si on est de bons joueurs, si on rate les coups, ça ne va pas gagner les matchs.»

Swedish skip Oskar Eriksson celebrates his semifinal win.  (Photo, World Curling Federation / Céline Stucki)

Capitaine suédois Oskar Eriksson célèbre sa victoire en demi-finale. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Aux 55 éditions précédentes du Championnat mondial de curling masculin, le Canada a fini sur le podium 49 fois : 34 médailles d’or, neuf médailles d’argent et six médailles de bronze.

«Nous arriverons dans le match avec notre meilleur jeu et nos ferons de notre mieux pour gagner,» a affirmé Koe. «Évidemment, ce sera dur, nous sommes désappointés; nous sommes venus ici en pensant que nous serions dans le match pour la médaille d’or. Mais nous serons sur la piste demain matin et nous serons en quête d’une médaille.»

La Suède et la Norvège vont contester la médaille d’or dimanche (4h00 HNE, diffusé en direct sur TSN; en différé à midi sur RDS2). Le Suédois Niklas Edin a gagné la médaille d’or au Championnat mondial Ford 2013 à Victoria, BC; la dernière victoire norvégienne a été remportée en 1988 par Eigel Ramsfjell à Lausanne, Suisse.

«C’est vraiment génial, je n’arrive pas à trouver les mots pour exprimer l’émoi,» a dit Eriksson. «Il faut que nous jouions comme nous avons fait aujourd’hui, et aux cinq ou six derniers matchs. Je crois qu’ils nous craignent un peu. Je crois que nous avons très bien fait déjà pour nous qualifier à la finale à notre premier Championnat mondial. Ce serait vraiment sympa si nous réussissions à défendre le titre pour notre pays.»

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca. Suivez-nous sur Twitter, @CCAcurling.

Pour le pointage, le classement et les listes des équipes du Championnat mondial 2014 de curling masculin, visitez le : wmcc2014.curlingevents.com/