Accueil / Tous les articles / Nos nouvelles / Coup d’œil sur le curling junior : l’héritage survit

Coup d’œil sur le curling junior : l’héritage survit

Ça fait presque 14 ans depuis que le monde du curling a perdu une de ses plus grandes athlètes, Sandra Schmirler. Une native de Saskatchewan, Schmirler a vite gravi les échelons dans son sport, tout en volant le cœur des Canadiens et des Canadiennes des quatre coins du pays. Dire que Sandra est une Canadienne et une héroïne du curling est peu dire. Sandra a fait sa marque en tant que compétitrice féroce, avec une passion incomparable pour le curling, un amour pour les enfants, et la ténacité pour viser rien moins que la perfection et l’excellence dans tous les aspects de la vie.

Et l’héritage de Sandra survit non seulement dans le cœur des Canadiens et des Canadiennes, mais aussi sous forme de la Fondation Sandra Schmirler, qui se consacre à soigner les bébés qui sont nés «trop tôt, trop petits, trop malades.» Jusqu’à date, la Fondation a donné des fonds aux unités des soins intensifs en néo-natalité dans toutes les provinces au Canada.

Cathlia Ward organized a community breakfast at her curling club – the Capital Winter Club in Fredericton – raising $1065.25 to donate to the Sandra Schmirler Telethon in February (Photo courtesy C. Ward)

Cathlia Ward a organisé un déjeuner communautaire dans son club de curling – le Club Capital Winter à Fredericton – et a levé 1 065,25$ pour donner au téléthon Sandra Schmirler au mois de février (photo soumise par C. Ward)

En 2013, la Fondation a établi un programme de bourses d’études appelé Spirit of Sandra. Ce programme met à l’honneur six jeunes Canadiens et Canadiennes qui ont réalisé l’excellence dans les études et dans le sport de curling, tout en faisant preuve d’une volonté pour redonner à la communauté. Chaque boursier ou boursière reçoit 5 000$, à répartir également entre les frais de curling et les frais de scolarité. J’ai eu l’honneur d’être retenue dans le premier groupe de récipiendaires des bourses Spirit of Sandra.

L’un des aspects les plus spéciaux de ce programme est le fait que nous sommes chargés de continuer l’héritage de Sandra. On demande aux lauréats d’organiser une levée de fonds pour appuyer la Fondation. Jocelyn Peterman, de l’Alberta, a organisé un tournoi de curling dans sa ville, de même pour la Manitobaine Shannon Birchard. Derek Oryniak, un autre Manitobain, a coordonné un tournoi de doubles mixtes. Kristen Striefel, de Saskatchewan, a organisé ses efforts de levée de fonds autour d’un match de hockey de l’équipe Blades, et l’événement de Matthew Smith, de l’Ontario-Nord, est pour bientôt (restez à l’écoute)!

Pour ce qui est de ma levée de fonds à moi, j’ai organisé un déjeuner communautaire pour appuyer la Fondation. Le déjeuner s’est tenu dans mon club de curling, le Club Capital Winter, à Fredericton. Avec l’appui enthousiaste de la direction du club, ma famille et mes amis, nous avons monté un événement à succès.

At an on-ice session with Cathy Overton-Clapham and Jon Mead, Cathlia Ward holds the broom while Jocelyn Peterman and Kristen Striefel watch (Photo courtesy C. Ward)

Dans une séance sur glace avec Cathy Overton-Clapham et Jon Mead, Cathlia Ward tient la brosse alors que Jocelyn Peterman et Kristen Striefel observent(Photo courtesy C. Overton-Clapham)

Mon événement s’est déroulé en même temps que le téléthon Sandra Schmirler (durant le Tournoi des Cœurs Scotties 2014) et il m’est difficile d’exprimer l’émoi que j’ai ressenti quand j’ai appelé le téléthon et j’ai parlé avec Jan Becker et Cathy Overton-Clapham pour leur signaler que je ferais un don de 1 065,25. Je suis très fière d’avoir redonné aux unités de soins intensifs en néo-natalité par le truchement de la Fondation Sandra Schmirler.

Cet apprentissage en organisation d’un événement, et le fait même de recevoir l’aide financière sont que certaines des primes en compétences essentielles personnelles et professionnelles que procurent les récipiendaires de bourse Spirit of Sandra. À mon avis, l’un des aspects les plus géniaux du programme est le mentorat et le réseautage qu’il offre.

Les boursiers et boursières sont jumelés avec deux mentors qui sont des Champions de la Fondation Sandra Schmirler. Cette année, les deux mentors exceptionnels ont été les Champions du Monde Jon Mead et Cathy Overton-Clapham. Et c’était comme la réalisation d’un fou rêve, prendre un vol à Winnipeg au mois d’août et passer quatre jours à apprendre de deux de mes idoles dans le sport.

J’ai passé les douze derniers mois à continuer l’héritage de Sandra Schmirler dans le cadre de l’un des meilleurs programmes de bourses qui existent pour les jeunes athlètes au Canada. Le temps est venu pour sélectionner un autre groupe de boursiers et boursières, et j’encourage tous les jeunes joueurs et joueuses – du Nunavut à l’Ontario et de Colombie-Britannique à Terre-Neuve et Labrador – à découvrir le potentiel de ce programme pour ouvrir la voie à de belles opportunités dans votre carrière de curling. Nous avons reçu le flambeau, et nous autres les jeunes joueurs et joueuses, nous nous devons de faire survivre l’héritage de Sandra, pour faire en sorte que tous les futurs champions et championnes, même les plus petits, aient la chance de grandir. Simplement dit, je vous encourage vivement à vous porter candidat(e) au programme, et courir la chance de vous lier à un des plus grands noms jamais dans le curling – c’était un des meilleurs choix de ma vie.

L’échéance pour les candidatures est le 1er mai, 2014.
Visitez le sandraschmirler.org pour en savoir plus!

The Spirit of Sandra Scholarship recipients in Winnipeg last August. From left to right, Matthew Smith (NO),Kristen Striefel (SK), Jocelyn Peterman (AB), Cathlia Ward (NB), Shannon Birchard (MB), Derek Oryniak (MB) (Photo C. Overton-Clapham)

Les boursiers et boursières Spirit of Sandra à Winnipeg au mois d’août dernier. De gauche à droite : Matthew Smith (O-N),Kristen Striefel (SK), Jocelyn Peterman (AB), Cathlia Ward (NB), Shannon Birchard (MB), Derek Oryniak (MB) (Photo C. Overton-Clapham)