Le Brier Tim Hortons 2014
Presented by SecurTek

La nouvelle équipe ontarienne remporte une victoire énorme au Tim Hortons Brier

Greg Balsdon et son équipe de Hamilton, Ontario s’amusent à contester leur premier championnat Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Ontario capitaine Greg Balsdon exprime sa satisfaction avec un lancer lors de sa victoire sur Terre-Neuve / Labrador dimanche. (Photos, ACC / Michael Burns)

Ontario capitaine Greg Balsdon exprime sa satisfaction avec un lancer lors de sa victoire sur Terre-Neuve / Labrador dimanche. (Photos, ACC / Michael Burns)

Le capitaine a gardé son sang-froid pour lancer sa dernière pierre du match, marquant deux points avec un beau placement dans le cercle des quatre pieds, pour remporter la victoire 7-6 sur le vétéran Brad Gushue, de Terre-Neuve et Labrador. C’est la deuxième victoire pour l’équipe ontarienne, et ça met le quatuor de Balsdon en ex-aequo pour deuxième place au classement, avec une fiche 2-1, juste derrière le Manitobain Jeff Stoughton, qui n’a pas encore perdu un match.

«Ah, nous nous amusons comme tout, c’est une belle aventure,» a dit Balsdon, 36 ans, vaincu 5-4 plus tôt dans la journée par Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon. «Nous jouons bien, mais l’expérience ici est différente de tous les autres tournois. J’ai participé à un couple d’autres championnats canadiens, et ce n’était pas comme le Brier. L’atmosphère ici est électrisante, avec les cris des spectateurs, les panneaux qu’ils tiennent : l’énergie est incroyable.»

Manitoba capitaine Jeff Stoughton offre son rocher de balayeuses Mark Nichols, à gauche, et Reid Carruthers.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton offre son rocher de balayeuses Mark Nichols, à gauche, et Reid Carruthers.

Or, un peu de cette énergie a été cultivée par le jeu de Balsdon et son équipe de Mark Bice en troisième, Tyler Morgan en deuxième, Jamie Farnell en premier, Steve Bice en remplaçant, et leur entraîneur Jim Wilson. Dans un match passionnant et serré, alors que toutes les deux équipes ont gardé bon nombre de pierres sur la piste, l’Ontario a marqué trois points au cinquième bout pour aller en tête 4-3, puis les deux points au dixième bout ont scellé l’affaire.

Entre-temps, les Manitobains ont su s’en tirer de pas mal de situations difficiles pour demeurer la seule équipe invaincue. Stoughton a fait un placement ordinaire au 11e bout pour marquer un point et l’emporter 7-6 sur Koe dans une âpre bataille qui a vu le quatuor de Winnipeg profiter de plusieurs coups ratés par Koe pour ouvrir une avance 4-2, mais ensuite ils ont fait face à leurs propres écueils.

«Nous nous sommes débattus avec la vitesse cet après-midi, (la glace était) certainement plus rapide, avec beaucoup plus de courbe,» a observé Stoughton. «Nous avons fait trop de placements pesants, mais vers la fin du match nous avons repris la chose en main.»

Aux autres matchs, l’équipe chérie de la province d’accueil, dirigée par John Morris, a cédé quatre points au premier bout et n’a pas su remonter la pente alors que l’équipe québécoise de Jean-Michel Menard est restée impitoyable pour en est sortir avec une victoire 7-4; sur l’autre piste, la Saskatchewan l’a emporté 6-4 sur l’Ontario-Nord.

Après cette ronde, le Manitoba a une fiche parfaite de 3-0; l’Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique et la Saskatchewan sont à 2-1; l’Alberta et l’Île du Prince-Édouard sont à 1-1; Terre-Neuve et Labrador, l’Ontario-Nord et les Territoires du Nord-Ouest/Yukon ont une fiche 1-2; et le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse cherchent encore la victoire à 0-2.

Ce n'est pas un Tim Hortons Brier sans Brier Bear et les joueurs de cornemuse!

Ce n’est pas un Tim Hortons Brier sans Brier Bear et les joueurs de cornemuse!

Balsdon et son équipe ont surpris pas mal de monde en détrônant le champion ontarien de longue date, Glenn Howard; ils sont arrivés au Brier un peu en inconnus. Mais au cours des deux premières journées de la compétition, ils ont affirmé leur droit de jouer avec les meilleures équipes au pays.

«Nous avons joué d’excellents matchs avec eux,» a remarqué Balsdon à propos de l’équipe de Gushue : troisième Brett Gallant, deuxième Adam Casey, premier Geoff Walker, remplaçant Jamie Korab et entraîneur Peter Gallant. «Nous jouons dans les mêmes tournois. C’est une excellente équipe. Brad est un des meilleurs lanceurs au monde, donc nous nous savons chanceux de les vaincre.»

Golfeur professionnel au Club de golf Glendale, Balsdon n’a pas tardé à lancer sa dernière pierre quand le coup final de Gushue lui a ouvert la possibilité de marquer deux points.

«Le temps coulait. Il ne restait que 30 secondes,» a-t-il dit. «Nous savions que c’était le coup qui s’imposait. Je savais que j’avais de la force à l’arrière de la maison. Ou bien j’effleure une des miennes, ou bien j’aboutis dans l’arrière si mon lancer est un peu pesant.»

Les Territoires ont eu plusieurs occasions pour ouvrir une avance importante sur les Manitobains tôt dans le match, mais à chaque fois, ils ont laissé passer l’occasion, surtout au quatrième bout. Koe était bien placé pour marquer trois points, mais il a raté tous ses deux coups et il a permis aux Manitobains d’en voler un, pour ouvrir une avance 3-2.

«C’était un vrai tournant,» a avoué Stoughton, qui se dit surpris d’être la seule équipe avec une fiche parfaite après seulement trois rondes. «Il rate un de ses lancers, sinon il marque deux ou trois points et nous aurons à nous rattraper pour tout ce qui reste du match. Nous avions eu un bout misérable, et c’était là un gros coup de chance. J’ai réussi mon frappe-et-reste et nous en avons volé un, donc c’était le tournant du match.»

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/