Le Brier Tim Hortons 2014
Presented by SecurTek

Le Manitoba trime pour remporter deux victoires dimanche au Brier Tim Hortons

Il n’y a rien de facile dans les premières étapes du Brier Tim Hortons présenté par SecurTek.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton crie des instructions à ses balayeuses lors de la victoire de dimanche soir au Nouveau-Brunswick. (Photos, ACC / Michael Burns)

Manitoba capitaine Jeff Stoughton crie des instructions à ses balayeuses lors de la victoire de dimanche soir au Nouveau-Brunswick. (Photos, ACC / Michael Burns)

Jeff Stoughton du Manitoba est le seul skip invaincu à 4-0 après cinq rondes, mais il a travaillé fort pour remporter ses deux matchs de dimanche. Il a eu besoin d’une manche supplémentaire pour défaire Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon par la marque de 7-6 lors de la ronde de l’après-midi et il a dû inscrire 5 points au 10e bout pour battre l’équipe échevelée du Nouveau-Brunswick,  9-5 dans la soirée.

“Il est intéressant de constater combien les gens pensent que c’est facile de passer à travers de cette compétition,” a dit Stoughton qui est épaulé par le 3e Jon Mead, le 2e Mark Nichols, le lead Reid Carruthers, le remplaçant Garth Smith et le coach Rob Meakin. “Absolument pas. Chacune des équipes présentes ici, sauf peut-être deux, détient beaucoup d’expérience et sait quoi faire pour gagner des matchs.”

Alberta capitaine Kevin Koe

Alberta capitaine Kevin Koe

“Il n’y a rien de facile sur les pistes. Nous réussissons de bons lancers, nous en avons de mauvais, alors ce n’est pas parfait, mais nous passons à travers et le meilleur c’est de savoir que nous pouvons nous améliorer. Nous devons mieux savoir où placer le balai et faire confiance que les lancers seront bons.”

Un autre favori en vue du Brier, John Morris de la Colombie-Britannique, a dû lui aussi se battre, en laissant aller quatre points au 2e bout (il en avait laissé également quatre au 1er bout plus tôt dans la journée) et a eu besoin d’un gros score au 10e pour défaire James Murphy de la Nouvelle-Écosse.

“Si ce n’était pas de quelques bouts de quatre points aujourd’hui, nous aurions vécu une bonne journée,” a dit Morris après avoir inscrit trois points au 10e bout  pour la victoire de 8-6. “Ça forme le caractère parce que nous avons tenu notre  bout et nous avons à trimer dur.”

Dans les autres matchs de la soirée, l’Albertain Kevin Koe a inscrit 3 points au 1er bout en route vers une victoire de 9-4 après 8 bouts contre Brad Gushue de Terre-Neuve et Labrador et Eddie MacKenzie et son équipe de l’Île-du-Prince-Édouard a marqué 5 deux-points pour battre Jeff Currie du Nord de l’Ontario, 10-7.

À la suite de ces résultats, le Manitoba est à 4-0, C.-B. à 3-1, Ontario, Alberta, Î.P.E., Québec et la Saskatchewan à 2-1 suivis des Territoires du Nord-Ouest/Yukon à 1-2, Terre-Neuve et Labrador et le Nord de l’Ontario à 1-3 puis le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse à 0-3.

Le quatuor de James Grattan du Nouveau-Brunswick a été déclassé dans les points, 23-6 dans les deux matchs précédents, mais a donné à Stoughton tout ce qu’il pouvait réussir. Grattan a inscrit deux points au 7e bout et en a volé un aux 8e et 9e pour prendre l’avance de 5-4 avant le 10e.

“Il n’y a rien comme tirer de l’arrière par un point et avoir un lancer pour en marquer un paquet,” a déclaré Stoughton. “Ça s’est bien déroulé. Nous aurions pu en marquer trois au 9e et nous avons raté.”

Morris a pris une partie du blâme pour les quatre points contre lui et son équipe, Jim Cotter, Tyler Griffith, Rick Sawatsky, Jody Epp et le coach Pat Ryan, admettant avoir joué trop agressivement.

Île-du-Prince-Édouard capitaine Eddie MacKenzie, haut, guide balayeuses Anson Carmody, à gauche, et Sean Ledgerwood.

Île-du-Prince-Édouard capitaine Eddie MacKenzie, haut, guide balayeuses Anson Carmody, à gauche, et Sean Ledgerwood.

“C’était du jeu un peu agressif. Je sentais que nous méritions de marquer deux ou trois points au 1er bout et cela ne s’était pas produit.”

Mais, il n’y a pas de doute sur le choix du dernier lancer au 10e, une sortie de pierres par Cotter qui lance les pierres de skip.

“C’est un lancer qu’on peut tirer au hasard et se fier au bon vouloir du skip,” a avancé Morris. “Nous connaissions la trajectoire réellement bien et je vais l’empêcher de penser à autre chose qu’il voudrait faire, alors nous avons opté pour ce lancer.

Il n’y aura que deux rondes lundi, à 13 h 30 et à 18 h 30 PT.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/