Le Brier Tim Hortons 2014
Presented by SecurTek

Le Québec vole la victoire au Manitoba en bout supplémentaire

Jeff Stoughton a raté une tentative de frappé-poussé à sa dernière pierre mardi, permettant à son adversaire québécois de voler deux points en bout supplémentaire et en sortir avec une victoire 9-7 qui a descendu les Manitobains de première place après huit rondes au championnat Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Québec capitaine Jean-Michel Ménard guide ses balayeuses lors de sa victoire sur le Manitoba mardi. (Photos, CCA / Michael Burns)

Québec capitaine Jean-Michel Ménard guide ses balayeuses lors de sa victoire sur le Manitoba mardi. (Photos, CCA / Michael Burns)

Le capitaine québécois Jean-Michel Ménard avait fait un lancer de placement au marqueur avec sa dernière pierre, et Stoughton, qui s’en était tiré juste à temps pour gagner un couple de ses matchs précédents, a opté d’essayer un frappé-poussé droit sur sa propre pierre pour marquer le point dont il avait besoin pour gagner, mais son lancer a trop courbé et les deux marqueurs québécois sont restés intouchés.

«Je devais réaliser un coup franc, une petite montée…pousser la pierre doucement dans le bouton. J’ai glissé un peu à l’extérieur et le coup a trop courbé,» a dit Stoughton à propos du lancer qui lui a flanqué sa deuxième défaite consécutive après quatre victoires.

Ontario capitaine pompes Greg Balsdon son poing après avoir battu Nord de l'Ontario, le mardi.

Ontario capitaine pompes Greg Balsdon son poing après avoir battu Nord de l’Ontario, le mardi.

«C’est décevant parce que nous nous sentions que c’était pour nous, la victoire, mais je n’ai pas su réussir le dernier coup.»

Avec cette défaite, le Manitoba tombe à 4-2, et cela veut dire que John Morris occupe à lui seul première place au classement, avec une fiche 5-1, grâce à quatre points marqués au huitième bout qui ont scellé la victoire 7-2 pour l’équipe de Colombie-Britannique sur Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon. Aux autres matchs, le Saskatchewanais Steve Laycock a battu Brad Gushue, de Terre-Neuve et Labrador 7-6; et Greg Balsdon, de l’Ontario a marqué deux points à trois reprises pour l’emporter 8-5 sur Jeff Currie de l’Ontario-Nord.

L’Alberta et la Saskatchewan ont une fiche 4-1; le Manitoba est à 4-2; l’Ontario, le Québec et l’Île du Prince-Édouard sont à 3-2, l’Ontario-Nord et Terre-Neuve et Labrador sont à 2-4; le Nouveau-Brunswick et les Territoires du Nord-Ouest/Yukon sont à 1-4; et la Nouvelle-Écosse est à 0-5.

Ménard n’a pas tardé à ouvrir une avance 4-0 au premier bout, mais les Manitobains ont riposté avec deux points au deuxième et des vols de deux points au troisième et d’un point au quatrième pour aller en tête 5-4.

«Nous sommes partis du bon pied, et nous nous pensions en contrôle,» a indiqué Ménard. «Jeff a dirigé un couple de bons coups au deuxième bout pour marquer deux. Une petite erreur de stratégie nous a coûté deux points au troisième, et nous avons senti la dynamique changer dans le match.»

Les Québécois ont annulé deux bouts, puis ils ont marqué un point au septième, et chaque équipe a marqué deux points, aux huitième et dixième bouts, pour provoquer le bout supplémentaire.

Saskatchewan capitaine Steve Laycock, avant, regarde son tir que Terre-Neuve / s 'Labrador Adam Casey regarde.

Saskatchewan capitaine Steve Laycock, avant, regarde son tir que Terre-Neuve / s ‘Labrador Adam Casey regarde.

Après avoir perdu du terrain au quatrième, Ménard a dit que lui, son troisième Martin Crête, deuxième Éric Sylvain, premier Philippe Ménard, le remplaçant Pierre Charrette et l’entraîneur Bob Ménard ont pris la décision d’adopter une approche plus simple dans leur jeu, et «nous avons su réussir deux beaux points au dernier bout.

«Dans le bout supplémentaire, il était question de placer la pierre dans le meilleur endroit possible, de sorte que Jeff ait l’occasion de rater son coup, et je suppose que nous ayons trouvé cet endroit idéal,» a-t-il dit à propos de son dernier placement.

«Il n’avait qu’à pousser la pierre rouge environ six pouces pour en faire un marqueur, donc je pensais qu’il essaierait un effet extérieur pour déloger la pierre vers le centre. Il paraît qu’il ne se sentait pas confortable avec cette approche et il a opté pour la sortie montée.»

Entre-temps, la Colombie-Britannique jouait patiemment avant de marquer quatre points rapides pour vaincre Koe. Jim Cotter, un natif de Kamloops, qui lance la dernière pierre pour son équipe, dit que celle-ci «se sent plus confortable. Nous voulons bâtir sur (les victoires) et nous sommes bien placés maintenant.»

Cotter, 39 ans, avait découvert juste avant le match qu’il serait intronisé au Temple de la renommée de Kamloops; son père aussi avait eu cet honneur. Fort de cette bonne nouvelle, il est monté sur la piste pour réussir pas mal de coups clés pour diriger vers la victoire son équipe de Morris, deuxième Tyrel Griffith, premier Rick Sawatsky, le remplaçant Jody Epp et l’entraîneur Pat Ryan.

Dans la ronde de l’après-midi, le Nouveau-Brunswick joue contre la Colombie-Britannique, l’Île du Prince-Édouard s’affronte à Terre-Neuve et Labrador, le Manitoba et la Nouvelle-Écosse jouent; et l’Ontario-Nord et l’Alberta contestent le quatrième match.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-en/tickets/