Le Brier Tim Hortons 2014 http://www.curling.ca/2014brier-fr Association canadienne de curling Mon, 10 Mar 2014 16:31:02 +0000 en-US hourly 1 http://wordpress.org/?v=3.6.1 L’Alberta remporte la médaille d’or au Brier Tim Hortons de 2014 http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/10/lalberta-remporte-la-medaille-dor-au-brier-tim-hortons-de-2014/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/10/lalberta-remporte-la-medaille-dor-au-brier-tim-hortons-de-2014/#comments Mon, 10 Mar 2014 16:31:02 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=832 KAMLOOPS — Kevin Koe et son quatuor de l’Alberta ont enregistré des trois-points aux 2e, 5e et 7e bouts dimanche et ont récolté une victoire de 10-5 contre John Morris de la Colombie-Britannique pour remporter le Brier Tim Hortons, présenté par SecurTek.

Équipe Alberta, 2014 champions Brier Tim Hortons, de gauche, Kevin Koe, Pat Simmons, Carter Rycroft et Nolan Thiessen. (Photo, CCA / Michael Burns)

Équipe Alberta, 2014 champions Brier Tim Hortons, de gauche, Kevin Koe, Pat Simmons, Carter Rycroft et Nolan Thiessen. (Photo, CCA / Michael Burns)

Koe, Pat Simmons, Carter Rycroft qui a été nommé le joueur le plus utile des éliminatoires, Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King et le coach John Dunn, ont repris le championnat qu’ils avaient remporté en 2010 (l’année où ils avaient également gagné le titre mondial). C’est leur 3e championnat en 3 participations au Brier, mais le premier pour Simmons.

La Colombie-Britannique avec Jim Cotter qui lance les pierres de skip, Tyrel Griffith, Rick Sawatsky, le remplaçant Jody Epp et le coach Pat Ryan secondant Morris, ont bien débuté le match en marquant deux points au 1er bout; l’Alberta a raté sa double sortie et Cotter a effectué un placement facile.

Équipe Alberta fête ses Brier Tim Hortons dimanche. (Photo, ACC / Michael Burns)

Équipe Alberta fête ses Brier Tim Hortons dimanche. (Photo, ACC / Michael Burns)

Mais l’Alberta a tout de suite rebondi au 2e bout en inscrivant trois points après la triple sortie de pierres de Rycroft. La pierre de Morris a glissé à travers la maison et éventuellement Koe n’avait qu’un tir de routine bon pour trois points.

“Le premier trois-points a été un gros plus,” a dit Koe. “Nous avons donné un mauvais double au 1er bout. Nous voulions tout simplement blanchir ce bout et non donner des points. Alors, rebondir avec trois points dans le prochain bout a été formidable. Nous avons raté un seul lancer, Carter a réussi un triple spectaculaire, nous avons effectué quelques placements et cela nous a redonné confiance.”

“Seulement répondre à l’appel fut une excellente chose,” a dit Rycroft qui a joué à 96 %. “Ça leur a donné le message que nous étions ici pour jouer aujourd’hui. Ils ont dominé dans le match 1-2 et nous sentions que nous en leur devions une.”

Le deuxième de Koe a annoncé qu’il prend congé durant la prochaine saison, car sa femme va mettre au monde un autre enfant durant l’été.

“C’est tout un honneur,” a-t-il dit en parlant du MVP. “Ce sera peut-être ma dernière année, je voulais m’assurer de partir en grand. Je ne veux pas dire que je me retire pour toujours. Je sais que je vais m’ennuyer, mais je prends une année de congé.”

Carter Rycroft, Pat Simmons et Nolan Thiessen féliciter Kevin Koe sur son tir pour trois dans le cinquième fin. (Photo, ACC / Michael Burns)

Carter Rycroft, Pat Simmons et Nolan Thiessen féliciter Kevin Koe sur son tir pour trois dans le cinquième fin. (Photo, ACC / Michael Burns)

Après avoir blanchi le 3e bout, la Colombie-Britannique a dû prendre un point au 4e et au 5e Cotter a tenté de frapper et de faire glisser sa pierre derrière une pierre de l’Alberta, mais il n’a pas réussi le lancer. Koe avait un lancer délicat bon pour trois points; les balayeurs ont assuré la réussite de ce lancer et l’avance était maintenant de 6-3.

“Nous avons été victimes des conditions de la glace,” a déclaré Cotter. “Ce n’est pas trop rigolo en ce moment, mais un jour nous nous remémorerons et nous en seront fiers. Que ce soit devant vos admirateurs ou autres, ce n’est pas plaisant, car vous voulez gagner et voilà, c’est ça le curling. Contre une excellente équipe comme celle de Koe, c’est difficile de rebondir, ils ratent peu et réussissent presque tous leurs lancers.”

Alberta a inscrit trois autres points au 7e bout quand Cotter a raté sa tentative de placer sa dernière pierre entre deux pierres de Koe dans le cercle de quatre pieds;  Koe a réussi une double sortie de pierres et a marqué trois points pour prendre une avance de 9-4.

“Nous avons mal lu la glace, elle courbait plus que durant toute la semaine,” a dit un Morris assez frustré. “Ça fait mal de perdre cette finale, surtout à Kamloops, la ville natale de Jimmy. Je ne peux mettre le doigt sur ce qui n’a pas fonctionné. Habituellement, je suis sûr de mettre le balai au bon endroit, je l’ai fait toute la semaine, mais aujourd’hui, je doutais.”

Kevin Koe montres son tir comme Rick Sawatsky de la Colombie-Britannique, en haut, et Tyrel Griffith regarder sur. (Photo, ACC / Michael Burns)

Kevin Koe montres son tir comme Rick Sawatsky de la Colombie-Britannique, en haut, et Tyrel Griffith regarder sur. (Photo, ACC / Michael Burns)

Plutôt dans la journée, le champion du Brier à trois reprises, Jeff Stoughton du Manitoba a volé 5 points dans les quatre premiers bouts et a par la suite battu Jean-Michel Ménard du Québec, 9-5 lors du match pour la médaille de bronze.

C’est le 26e titre pour l’Alberta, seulement un derrière le meneur, le Manitoba.

Les membres de l’équipe de Koe auront leurs noms inscrits sur la Chope du Brier. Ils remportent 40 000 $ et 45 points au système de classement des équipes canadiennes et en plus, ils deviennent Équipe Canada. Ils gagnent automatiquement des laissez-passer pour le championnat mondial de 2014 qui se tiendra du 29 mars au 6 avril à Beijing, Chine, pour la Coupe Canada 2014 du 3 au 7 décembre à Camrose, Alberta, pour la Coupe Continental World Financial Group 2015 du 8 au 11 janvier à Calgary et le Brier Tim Hortons 2015 du 28 février au 8 mars à Calgary.

Les finalistes, l’équipe de la Colombie-Britannique, reçoivent 40 000 $ et 35 points CTRS. L’équipe de Stoughton empoche 30 000 $ et 30 points et Québec 20 000 $ et 20 points. Les formations qui n’ont pas participer aux éliminatoires reçoivent chacune 7 000 $ et deux points CTRS pour chaque victoire durant les matchs préliminaires.

Pour la première fois de l’histoire, le gagnant du Brier Tim Hortons devient Équipe Canada et reviendra défendre son titre en 2015. Ils se joindront à la liste des 12 équipes provenant des 10 provinces/territoires en se basant le nombre de victoires accumulées dans les matchs préliminaires du Brier en 2012, 2013 et 2014.

Les trois équipes avec le moins de victoires au Brier de 2012, 2013 et 2014 : la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et le Yukon participeront à un tournoi de qualification avant l’événement de 2015. Ils rencontreront le Nunavut qui est admissible à participer au Brier pour la première fois en 2015. C’est la 12e et dernière place de la liste qui est l’enjeu.

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/10/lalberta-remporte-la-medaille-dor-au-brier-tim-hortons-de-2014/feed/ 0
Le Manitoba met la main sur la médaille de bronze au Tim Hortons Brier 2014 http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/le-manitoba-met-la-main-sur-la-medaille-de-bronze-au-tim-hortons-brier-2014/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/le-manitoba-met-la-main-sur-la-medaille-de-bronze-au-tim-hortons-brier-2014/#comments Sun, 09 Mar 2014 23:23:06 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=822 KAMLOOPS — Jeff Stoughton a volé cinq points au cours des quatre premiers bouts pour ouvrir une avance 7-0 et remporter une victoire décisive 9-5 sur le Québécois Jean-Michel Ménard  dans le match pour la médaille de bronze dimanche matin au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton quitte la glace avec un sourire après avoir remporté la médaille de bronze au Brier Tim Hortons 2014, présenté par SecurTek. (Photo, ACC / Michael Burns)

Manitoba capitaine Jeff Stoughton quitte la glace avec un sourire après avoir remporté la médaille de bronze au Brier Tim Hortons 2014, présenté par SecurTek. (Photo, ACC / Michael Burns)

 

La finale, qui se conteste à 16h30 heure du Pacifique, sera une confrontation entre John Morris, de Colombie-Britannique, et Kevin Koe, de l’Alberta.

Les Québécois étaient bien placés pour un vol au premier bout, mais la tentative de frappé-roulé de Ménard à sa dernière pierre a fini par pousser une garde sur son propre marqueur. Cela a donné à Stoughton un placement facile pour deux points. Et le Québec a perdu les pédales par la suite.

Québec capitaine Jean-Michel Ménard regarde son tir. (Photo, CCA / Michael Burns)

Québec capitaine Jean-Michel Ménard regarde son tir. (Photo, CCA / Michael Burns)

Des erreurs coûteuses et inhabituelles de la part de tous les membres de l’équipe québécoise ont ouvert la voie sur des vols manitobains de deux points au deuxième, un au troisième et encore deux au quatrième bout.

«Nous étions complètement à plat,» a admis Ménard. «Franchement, je pense que nous avions investi tous nos efforts et toute notre énergie dans le match d’hier contre l’Alberta (à la demi-finale). Ce matin, je me sentais épuisé psychologiquement. Nous avons joué deux matchs l’un après l’autre puis seulement cinq heures de sommeil à cause du changement de l’heure.

«Nous avons perdu notre concentration, spécialement moi, et cela nous a coûté, et rapidement. J’ai raté un couple de coups faciles, et c’était l’effet boule de neige.»

Alors que l’équipe québécoise de Ménard – Martin Crête en troisième, Éric Sylvain en deuxième, Philippe Ménard en premier, Pierre Charrette en remplaçant et l’entraîneur Bob Ménard – se démenait, Stoughton et son équipe de Jon Mead en troisième, Mark Nichols en deuxième, Reid Carruthers en premier, le remplaçant Garth Smith et l’entraîneur Rob Meakin ne rataient guère aucun de leurs coups.

Stoughton et son équipe ont joué d’une manière défensive à chaque bout pour nier aux Québécois toute offensive éventuelle. Ménard a raté une sortie montée difficile au deuxième bout, et il a lancé avec trop de force dans son placement dans le cercle des quatre pieds au troisième bout; au quatrième, il a raté un frappé-poussé.

«Ils ont commencé d’une manière lasse et ce n’est pas surprenant, après le désappointement du match d’hier soir,» a remarqué Stoughton à propos de ses adversaires québécois. «Ça arrive, quand deux équipes s’affrontent et ne s’investissent pas dans le match qu’elles contestent. . . nous avons eu la bonne fortune d’y parvenir de l’autre côté du tableau.

Québec vice-capitaine Martin Crête crie des instructions pour balayeuses que Jeff Stoughton du Manitoba, à gauche, et Jon Mead regarder sur. (Photo, ACC / Michael Burns)

Québec vice-capitaine Martin Crête crie des instructions pour balayeuses que Jeff Stoughton du Manitoba, à gauche, et Jon Mead regarder sur. (Photo, ACC / Michael Burns)

«La fortune nous a souri au premier bout. S’il réussit son coup, ils vont probablement voler deux points et finir par gagner le match.»

Le Québec a enfin marqué un point au cinquième bout quand Ménard avait la maison ouverte pour réussir un placement d’un point. Le capitaine québécois s’est cloué sur le banc au sixième bout, et a désigné Charrette pour diriger et lancer les pierres de troisième.

«J’ai pris la décision de me retirer,» a dit Ménard. «Mes coéquipiers semblaient s’amuser un peu après cela, voler quelques points et prolonger le match par un couple de bouts, donc tant mieux.»

Au même moment, le Manitoba a appelé Smith pour remplacer Carruthers.

Le Québec a marqué deux points au septième bout et a volé deux points au huitième quand Stoughton a raté son frapper-et-rester et sa pierre est sortie; cela a donné deux points aux Québécois et a prolongé le match pour un autre bout.

Le Manitoba reçoit 30 000$ et 30 points au système de classement des équipes canadiennes pour sa médaille de bronze; le Québec reçoit 20 000$ et 20 points. Les équipes qui ne se qualifient pas aux éliminatoires reçoivent 7 000$.

Le Québec avait gagné ses quatre derniers matchs préliminaires pour finir le tournoi à la ronde avec une fiche 7-4 et une qualification à l’éliminatoire Page 3-4, dans laquelle ils l’ont emporté 7-6 sur le Manitoba en vertu d’un vol d’un point au 10e bout. Le Manitoba avait fini les préliminaires avec une fiche 9-2, en ex-aequo pour première place avec l’Alberta et la Colombie-Britannique, mais les totaux des placements l’ont descendu en troisième place au classement final du tournoi à la ronde.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/le-manitoba-met-la-main-sur-la-medaille-de-bronze-au-tim-hortons-brier-2014/feed/ 0
Annonce du palmarès et des équipes des étoiles au Tim Hortons Brier 2014 http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/annonce-du-palmares-et-des-equipes-des-etoiles-au-tim-hortons-brier-2014/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/annonce-du-palmares-et-des-equipes-des-etoiles-au-tim-hortons-brier-2014/#comments Sun, 09 Mar 2014 21:00:48 +0000 Al Cameron http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=802 es membres de l’association des Reporters canadiens du curling (RCC) ont sélectionné les première et deuxième équipes des étoiles pour le Tim Hortons Brier 2014, présenté par SecurTek

(Photo, CCA/Michael Burns)

(Photo, CCA/Michael Burns)

Les lauréats ont été annoncés dimanche après-midi à la réception de clôture du Tim Hortons Brier.

Première équipe des étoiles

  • Capitaine : Jim Cotter, Colombie-Britannique (lance les pierres de quatrième)
  • Troisième : John Morris, Colombie-Britannique (dirige l’équipe)
  • Deuxième : Mark Nichols, Manitoba
  • Premier : Rick Sawatsky, Colombie-Britannique

Deuxième équipe des étoiles

  • Capitaine : Kevin Koe, Alberta
  • Troisième : Pat Simmons, Alberta
  • Deuxième : Tyrel Griffith, Colombie-Britannique
  • Premier : Philippe Ménard

Prix Ross Harstone
Le trophée Ross Harstone est remis chaque année au joueur au Tim Hortons Brier sélectionné par ses pairs comme celui qui représente le mieux les idéaux de Ross G.L. Harstone d’esprit sportif, conformité aux règles, conduite exemplaire et talent dans son sport.
Lauréat 2013 : Greg Balsdon, Ontario

Prix Scotty Harper
Prix pour les médias (500$)
Pour le meilleur reportage sur le curling en 2013, sélectionné par la Faculté de journalisme et de communications, Université Carleton, Ottawa. Ce prix porte le nom du défunt Scotty Harper, du journal Winnipeg Free Press.
Lauréat 2014: Bob Weeks, Ontario Curling Report, pour son article en hommage au défunt Shorty Jenkins: «Shorty Jenkins — The King of Swing.»

Prix Paul McLean
Portant le nom du producteur très respecté chez TSN des émissions de curling, football LCF, championnats du monde du hockey junior, etc., décédé du cancer à l’âge de 39 ans en décembre, 2005.
Le prix a été remis pour la première fois par les RCC et TSN à un membre des médias qui travaille dans les coulisses et qui a fait une contribution importante au sport de curling.
Lauréat 2014: Andy Bouyoukos, directeur de longue date des émissions de curling sur TSN.

Jany Tanguay, deuxième de gauche, accepte le bénévolat Asham de l'année de Arnold Asham, accompagnée par l'Association canadienne de curling gouverneurs Lena Ouest, à gauche, et Marilyn Neily. (Photo, ACC / Michael Burns)

Jany Tanguay, deuxième de gauche, accepte le bénévolat Asham de l’année de Arnold Asham, accompagnée par l’Association canadienne de curling gouverneurs Lena Ouest, à gauche, et Marilyn Neily. (Photo, ACC / Michael Burns)

Prix Asham de bénévole de l’année
Pour reconnaître les contributions importantes du/de la candidat(e) au cours de la dernière saison de curling. Le/la récipiendaire reçoit une fin de semaine toutes dépenses payées pour deux personnes au Tim Hortons Brier, et une reconnaissance officielle par Asham et l’ACC durant une des éliminatoires.
Lauréate 2012-13 — Jany Tanguay, Club de Curling Kénogami, Jonquière, Que. Jany a pris en main les programmes junior et scolaire dans son club local pour la saison 2012-13, et elle a revitalisé le sport dans sa région. Elle a organisé les compétitions de curling aux Jeux québécois d’hiver 2013 et elle a monté un programme «curl-o-brunch» dans le club — concept portes ouvertes innovateur qui a attiré la participation de plusieurs centaines de jeunes, adultes et familles  tout en rehaussant le profil du curling dans la communauté.

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/annonce-du-palmares-et-des-equipes-des-etoiles-au-tim-hortons-brier-2014/feed/ 0
L’Alberta est tenaced et bat Québec dans la demi-finale du Brier Tim Hortons http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/lalberta-est-tenaced-et-bat-quebec-dans-la-demi-finale-du-brier-tim-hortons/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/lalberta-est-tenaced-et-bat-quebec-dans-la-demi-finale-du-brier-tim-hortons/#comments Sun, 09 Mar 2014 17:12:27 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=810 KAMLOOPS — Kevin Koe a réussi un placement au bouton contre trois pierres adverses avec son dernier lancer au 11e bout samedi et a ainsi inscrit le point de la victoire de 9-8 sur Québec dans le match de demi-finale au Brier Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Québec capitaine Jean-Michel Ménard regarde son tir comme Carter Rycroft de l'Alberta, à gauche, et Nolan Thiessen regarder sur. (Photo, ACC / Michael Burns)

Québec capitaine Jean-Michel Ménard regarde son tir comme Carter Rycroft de l’Alberta, à gauche, et Nolan Thiessen regarder sur. (Photo, ACC / Michael Burns)

L’Alberta affrontera John Morris de la Colombie-Britannique dans le match final dimanche à 16h 30 PT tandis que Jean-Michel Ménard et son quatuor du Québec rencontreront Jeff Stoughton du Manitoba pour la médaille de bronze à 9 h  PT.

On dit souvent que la pratique rend parfait, mais ce n’était pas vrai pour Koe.

“Quand nous avons pratiqué ce matin, je ne pouvais pas atteindra le cercle de quatre pieds et ça m’a un peu bouleversé,” a-t-il dit après une victoire à se ronger les ongles. “Mais, j’ai oublié tout ça et je me sentais bien. J’ai effectué un lancer parfait au 9e bout pour voler un point; je voulais prendre la même trajectoire pour mon lancer en prolongation. Je devrais faire ça en tout temps.”

Carter Rycroft de l'Alberta, en haut, encourage balayeuses Nolan Thiessen, à gauche, et Pat Simmons. (Photo, ACC / Michael Burns)

Carter Rycroft de l’Alberta, en haut, encourage balayeuses Nolan Thiessen, à gauche, et Pat Simmons. (Photo, ACC / Michael Burns)

“Cela semblait être un lancer facile, mais il y avait du frimas sur la glace,” a dit Ménard en parlant du lancer. “C’était tentant de lancer un peu plus agressivement et la pierre aurait glissé à travers la maison, mais il l’a lancée sur le bouton.”

L’Alberta semblait en contrôle du match avec une avance de 6-3 après cinq bouts et 6-4 après six. Mais, après avoir subi un vol deux points pendant le tournoi, les Albertains s’en sont fait voler deux par Québec au 7e pour niveler les chances à 6-6.

Ensuite, l’Alberta a raté plusieurs tentatives de doubles sorties de pierres; la pierre de Koe a frôlé une marqueuse du Québec dans le cercle de quatre pieds et a glissé plus loin laissant à Ménard un vol de deux.

“Je ne pense pas l’avoir si mal lancée,” a dit Koe. “Nous avions travaillé  si fort pour prendre le contrôle.”

En essayant de marquer deux points au 8e, Koe a raté son dernier lancer; sa pierre a glissé trop loin et il a dû se contenter d’un seul point.

Au 9e, Koe a effectué un placement parfait au bouton. Ménard a dû  a son lancer et l’Alberta a volé un point important et a pris une avance de deux points.

L’équipe de Ménard qui vécu sur les nerfs pendant plusieurs jours, a refusé d’abandonner. Et ils n’allaient pas se laisser faire, samedi. Lorsque l’Alberta a placé ses deux premières pierres au 10e bout dans la maison, Québec les a utilisées pour éventuellement avoir la possibilité de réussir une double sortie de pierres; Ménard a réussi le tir pour force la prolongation.

Équipe Jacobs, de haut, capitaine Brad Jacobs, troisième Ryan Fry, deuxième EJ Harnden et premiére Ryan Harnden autographes de signe, samedi, au Centre épargne intérieure. Ils auront une autre séance d'autographes le dimanche à 15h30, heure du Pacifique à l'ISC. (Photo, ACC / Michael Burns)

Équipe Jacobs, de haut, capitaine Brad Jacobs, troisième Ryan Fry, deuxième EJ Harnden et premiére Ryan Harnden autographes de signe, samedi, au Centre épargne intérieure. Ils auront une autre séance d’autographes le dimanche à 15h30, heure du Pacifique à l’ISC. (Photo, ACC / Michael Burns)

“Nous étions satisfaits de notre performance dans les six ou sept derniers matchs,” a déclaré Ménard. “Je suis déçu parce que je pensais que nous pouvions gagner de la façon dont nous jouions. Mais, la magie était absente aujourd’hui.

“Nous avons raté quelques lancers par un quart de pouce. Mais, nous avons tenu le coup.”

Koe et son équipe, Pat Simmons, Carter Rycroft, Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King et le coach John Dunn avait accédé au match Page 1-2 pour la première fois cette année et le perdre aux mains de la Colombie-Britannique.

Ménard, Martin Crête, Éric Sylvain, Philippe Ménard, le remplaçant Pierre Charette et le coach Bob Ménard avaient battu Stoughton, 7-6 dans le match Page 3-4 plus tôt dans la journée pour accéder à la demi-finale.

L’Alberta était de la demi-finale après avoir perdu contre la Colombie-Britannique dans le match Page 1-2 vendredi soir.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/09/lalberta-est-tenaced-et-bat-quebec-dans-la-demi-finale-du-brier-tim-hortons/feed/ 0
Le Québec élimine le Manitoba pour continuer dans la demi-finale du Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/08/le-quebec-elimine-le-manitoba-pour-continuer-dans-la-demi-finale-du-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/08/le-quebec-elimine-le-manitoba-pour-continuer-dans-la-demi-finale-du-tim-hortons-brier/#comments Sun, 09 Mar 2014 03:01:04 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=794 KAMLOOPS — Jean-Michel Ménard et son intrépide quatuor québécois ont volé tris points aux cinquième et sixième bouts samedi pour vaincre le triple champion Jeff Stoughton du Manitoba 7-6 dans l’éliminatoire Page 3-4, et se payer une place ce soir dans la demi-finale du Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Les partisans de Québec ont été ravis du résultat de la page éliminatoires 3-4 le match de samedi au Brier Tim Hortons. (Photo, ACC / Michael Burns)

Les partisans de Québec ont été ravis du résultat de la page éliminatoires 3-4 le match de samedi au Brier Tim Hortons. (Photo, ACC / Michael Burns)

C’est la cinquième victoire consécutive pour le Québec, qui avait ouvert le tournoi en titubant, avec une fiche moins que remarquable de 3-4. Ménard, son troisième Martin Crête, deuxième Éric Sylvain, premier Philippe Ménard, remplaçant Pierre Charrette et entraîneur Bob Ménard auront pour adversaire l’Albertain Kevin Koe  dans la demi-finale, qui commence à 18h30, heure du Pacifique.

Stoughton et son équipe de Jon Mead en troisième, Mark Nichols en deuxième, Reid Carruthers en premier, Garth Smith en remplaçant et l’entraîneur Rob Meakin joueront contre l’équipe qui perd à la demi-finale dans le match pour la médaille de bronze, dimanche à 9h00, heure du Pacifique. La finale se contestera dimanche à 16h30 heure du Pacifique.

Québec aller Jean-Michel Ménard crie des instructions à ses coéquipiers pendant le jeu Page 3-4 en séries éliminatoires. (Photo, ACC Michael Burns)

Québec aller Jean-Michel Ménard crie des instructions à ses coéquipiers pendant le jeu Page 3-4 en séries éliminatoires. (Photo, ACC Michael Burns)

«Ils jouent mieux contre les équipes en lice qu’ils le font contre les autres, et tant mieux pour eux,» a observé Stoughton à propos de l’équipe de Ménard qui a vaincu les trois premières équipes aux préliminaires : le Manitoba, l’Alberta et la Colombie-Britannique, qui ont toutes fini avec une fiche 9-2.  «Ils ont joué super bien contre Koe et encore une fois ce soir. Ils ont une formule gagnante.»

Les Manitobains ont marqué les deux points qu’ils visaient au deuxième bout quand le premier coup de Ménard s’est immobilisé contre une garde, donnant à Stoughton l’occasion de lancer pour deux. Mais le Québec a riposté au troisième bout avec deux points à son compte. Le Manitoba a raté deux tentatives de double sortie, et Crête a réussi une difficile triple sortie de trois pierres manitobaines pour préparer la voie aux deux points.

«Il a marqué deux beaux points au deuxième bout,» a indiqué Ménard. «Je pensais que j’avais fait un excellent frapper-et-rouler, mais il a riposté par un coup encore plus beau. Nous avons ressenti alors un peu de pression, mais nous avons su en tirer deux points par la suite.»

La constance boudait le Manitoba aux bouts médians. Mead a sorti son propre marqueur au cinquième et Stoughton a raté sa tentative de frapper-et-rester avec sa dernière pierre, ouvrant la voie sur un premier vol pour le Québec.

Au sixième bout, le Québec n’a pas tardé à cacher ses marqueurs, mais le Manitoba avait une chance pour marquer un point; Stoughton n’avait qu’à faire un placement dans le cercle des quatre pieds. Mais sa pierre a dépassé la maison, et le Québec a volé deux points en conséquence, pour aller en tête 6-2.

Manitoba vice-capitaine Jon Mead montre sa déception. (Photo, CCA / Michael Burns)

Manitoba vice-capitaine Jon Mead montre sa déception. (Photo, CCA / Michael Burns)

«Le sixième bout a été le tournant,» a remarqué Ménard. «La piste était super rapide, et il est tombé dans le piège et a lancé avec trop de force. Je m’étais trompé (le placement dans l’arrière du cercle des douze pieds) et il a fait la même erreur après moi.»

Stoughton, qui a joué à seulement 80 pour cent, le plus bas dans le match, a dit tout simplement que son équipe «a raté l’affaire au cinquième bout.»

«Le cinquième bout a été une horrible combinaison de coups. Nous avons bousillé le placement de Mark et nous leur avons cédé une double sortie. Puis Jon a sorti notre pierre, puis nous avons raté le frappé-roulé et puis j’ai raté la double sortie, puis j’ai raté le frapper-et-rester pour un point. Nous leur avons servi un beau deux points, éventuellement trois, dans ce bout. Nous n’avons pas mené à bien notre stratégie.»

Il a qualifié le sixième bout de «dégueulasse», et il a été de son propre aveu désappointé d’avoir manqué à l’occasion de marquer des points.

«Du moins nous aurions pu commencer à remonter la pente avec un point au sixième bout, mais aucun de nos coups n’a réussi. Ils ont réussi tous les coups nécessaires; ils n’ont pas raté leurs lancers, et ils ont frappé les pierres du bon côté quand il le fallait.»

Chaque équipe a marqué deux points au septième et au huitième; Stoughton a réussi un frapper-et-rester délicat au septième, mais sa pierre est sortie dans une tentative de sortie montée; cela a donné à Ménard un placement ouvert pour deux points. Le Manitoba a marqué un point au neuvième, mais n’avait pas suffisamment de pierres pour se rattraper au 10e bout.

«Il faut regarder vers nous autres pour attribuer la responsabilité de la défaite, qui n’est pas le résultat de leur exécution, mais de la nôtre,» a indiqué Stoughton. «Je dis depuis toujours que pour gagner, il faut que l’adversaire rate ses coups, et aujourd’hui, nous avons été l’adversaire.»

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/08/le-quebec-elimine-le-manitoba-pour-continuer-dans-la-demi-finale-du-tim-hortons-brier/feed/ 0
La Colombie-Britannique tout droit à la finale au Brier Tim Hortons http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/08/la-colombie-britannique-tout-droit-a-la-finale-au-brier-tim-hortons/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/08/la-colombie-britannique-tout-droit-a-la-finale-au-brier-tim-hortons/#comments Sat, 08 Mar 2014 17:46:56 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=785 KAMLOOPS — Les spectateurs au Interior Savings Centre presque rempli chantaient “Jimmy, Jimmy, Jimmy” à partir du 4e bout, vendredi soir en regardant leur héros local, Jim Cotter, réussir un lancer spectaculaire qui a propulsé la Colombie-Britannique vers une victoire de 9-5 sur l’Alberta et se diriger directement à la finale de dimanche au Brier Tim Hortons, présenté par SecurTek.

Les fans étaient en force, vendredi, pour montrer leur soutien à l'équipe C.-B. au Brier Tim Hortons. (Photos, ACC / Michael Burns)

Les fans étaient en force, vendredi, pour montrer leur soutien à l’équipe C.-B. au Brier Tim Hortons. (Photos, ACC / Michael Burns)

“Tout un atmosphère ici, Jimmy étant l’enfant chéri de la ville. C’est tout à fait spécial de faire partie de cet ambiance,” a déclaré le skip de la Colombie-Britannique, John Morris.

À la suite de cette défaite, Kevin Koe et son quatuor participeront à la demi-finale de samedi.

L’équipe de Koe a eu des problèmes dès le début du match. Le skip n’a pas rendu sa dernière pierre dans la maison lors des deux premiers bouts. La Colombie-Britannique en a profité pour inscrire deux points au 1er et en voler un au second.

Colombie-Britannique vice-capitaine Jim Cotter, milieu, guide balayeuses Rick Sawatsky, à gauche, et Tyrel Griffith.

Colombie-Britannique vice-capitaine Jim Cotter, milieu, guide balayeuses Rick Sawatsky, à gauche, et Tyrel Griffith.

Puis, les exploits de Cotter ont débuté. Le résidant de Vernon qui a grandi à Kamloops, a réussi une sortie de pierres en angle au 3e bout obligeant ainsi Alberta à inscrire un seul point.

L’équipe de la Colombie-Britannique du skip John Morris, Cotter (il lance les pierres de skip), Tyrel Griffith, Rick Sawatsky, le remplaçant Jody Epp et le Pat Ryan ne pouvaient rien rater et ils sont devenus le premier quatuor à se rendre en finale du Brier depuis la performance de Greg McAulay en 2000.

Même quand les lancers n’étaient pas parfaits, les résultats l’étaient;. Au 4e bout, Cotter a dépassé sa propre garde, a frôlé une deuxième garde et s’est rendu dans la maison et a délogé les deux pierres de l’Alberta du cercle de quatre pieds; la Colombie-Britannique avait alors trois pierres marqueuses. Puis, il a réussi une sortie de routine sur la dernière pierre de Koe pour marquer trois points et prendre une avance de 6-1.

“Nous avons été un peu chanceux,” a admis Cotter. “Nous savions que si nous la frappions de ce côté-là, nous l’aurions. Nous l’avons bien frappée et tout a fonctionné.”

Koe a déclaré que ce lancer était une bonne indication que ce serait la soirée de la Colombie-Britannique.

“C’est sûr. Ils ne savaient ce qui allait se passer,” a dit le champion du Brier de 2010 et champion du monde. “La façon dont ça s’est terminé, nous étions mal en point. Mais, je pouvais geler ma pierre, mais elle a ramassé des débris à un pied ou deux de la marqueuse. Sans cela, elle se plaçait bien gelée et le lancer aurait été beaucoup plus difficile; probablement bon seulement pour deux points.”

Alberta capitaine Kevin Koe montre sa frustration lors de la perte de vendredi.

Alberta capitaine Kevin Koe montre sa frustration lors de la perte de vendredi.

Cotter a quelque peu raté son lancer au 5e et Koe a effectué un placement bon pour deux points, ce qui a fait taire la foule.

Mais, la Colombie-Britannique a rebondi immédiatement en marquant deux points au 6e. Si Koe et son équipe, Pat Simmons, Carter Rycroft, Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King et le coach John Dunn n’avaient pas dit que ce n’était pas leur soirée, ils ont eu un autre signal au 7e bout. Simmons a glissé en balayant et a délogé ce qui aurait pu être une bonne garde; Morris avait un tir facile pour sortir la marqueuse de l’Alberta. Koe avait une chance de marquer deux points avec sa dernière pierre, mais sa pierre a glissé à l’extérieur.

“J’ai eu de la misère et je n’ai pas eu de chance ce soir,” a dit Koe. “Ils ne rataient pas trop souvent et nous étions dans le trouble quand ne jouions pas à notre potentiel. Aujourd’hui, ce n’était pas notre journée. Nous avons bien fait dans les demi-finales auparavant, nous avons remporté les deux auxquelles nous avons participé.”

L’Alberta a volé un point au 8e bout, mais en a donné un au 9e. Puis, ce fut la poignée de mains.

La Colombie-Britannique a joué dans le match Page 1-2 parce que l’Alberta a perdu plus tôt contre Jean-Michel Ménard du Québec, 7-5. Si l’Alberta avait gagné, ils auraient affronté Jeff Stoughton du Manitoba dans le match 1-2.

Avec cette victoire, Ménard a obtenu la quatrième place, ce qui voulait dire pas de bris d’égalité.

Québec rencontrera le Manitoba dans le match Page 3-4 à 13 h 30 PT, samedi et le gagnant accédera à la demi-finale à 18 h 30 contre l’Alberta.

Le perdant du match Page 3-4 et celui de la demi-finale s’affronteront pour la médaille de bronze, dimanche à 9 h.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/08/la-colombie-britannique-tout-droit-a-la-finale-au-brier-tim-hortons/feed/ 0
Le Québec comble la dernière place qui reste aux éliminatoires du Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/07/le-quebec-comble-la-derniere-place-qui-reste-aux-eliminatoires-du-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/07/le-quebec-comble-la-derniere-place-qui-reste-aux-eliminatoires-du-tim-hortons-brier/#comments Fri, 07 Mar 2014 22:10:39 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=777 Tantôt Jean-Michel Ménard se préparait à un bout supplémentaire, tantôt il se voyait qualifié à l’éliminatoire Page 3-4 au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Québec capitaine Jean-Michel Ménard célèbre pendant sa victoire en séries éliminatoires-dessus de l'Alberta remportant vendredi. (Photos, ACC / Michael Burns)

Québec capitaine Jean-Michel Ménard célèbre pendant sa victoire en séries éliminatoires-dessus de l’Alberta remportant vendredi. (Photos, ACC / Michael Burns)

Le capitaine québécois menait 7-5 contre l’Albertain Kevin Koe au 10e bout de son match de vendredi matin, mais se pensait sur une trajectoire de bris d’égalité avec le Saskatchewanais Steve Laycock, qui avait alors le marteau et menait 7-6 contre son adversaire néo-brunswickois.

Or, la dernière pierre de Laycock n’est pas restée dans la maison, et cela a permis à James Grattan de voler trois points et l’emporter 9-7. En conséquence, le Québec n’avait qu’à gagner son match pour outrepasser le bris d’égalité.

Nolan Thiessen de l'Alberta, à gauche, et Carter Rycroft, à droite, demandent coéquipier Pat Simmons de balayer.

Nolan Thiessen de l’Alberta, à gauche, et Carter Rycroft, à droite, demandent coéquipier Pat Simmons de balayer.

«Pour aborder le dernier bout avec une avance de deux points, nous nous préparions psychologiquement à céder deux points et être obligés de gagner en bout supplémentaire,» a affirmé Ménard. «Quand on joue contre une équipe comme celle de Kevin Koe, ils savent monter une bonne offensive. Mais quand il a lancé sa première pierre, nous l’avons vu ce qui s’est passé juste à côté de nous, puis Steve Laycock a manqué la maison, et (mon troisième) Martin (Crête) et moi, nous nous sommes regardés, et sans mot dire, nous comprenions que nos chances étaient bonnes.»

Peu après, il a réussi une double sortie de deux pierres adverses pour l’emporter 8-5 et se payer une place aux éliminatoires.

«C’est vraiment remarquable : nous avions une fiche 3-4 et puis nous avons terminé les préliminaires à 7-4, sans même avoir à passer par un bris d’égalité. En tant qu’équipe, c’était probablement l’un des meilleurs matchs, sinon le meilleur que nous avons joué toute la semaine. Nous avons remué ciel et terre pour gagner.»

Pour les Albertains, la défaite signifie qu’ils joueront contre la Colombie-Britannique, qui occupe première place au classement, dans l’éliminatoire 1-2 à 18h30 heure du Pacifique, et l’équipe victorieuse continuera dans la finale, qui se conteste dimanche à 16h30. Le Québec et le Manitoba contesteront l’éliminatoire 3-4 samedi à 13h30, et le vainqueur dans ce match aura affaire avec le vaincu de l’éliminatoire 1-2 dans la demi-finale, samedi à 18h30.

Aux autres matchs de la ronde du matin, Eddie MacKenzie, de l’Île du Prince-Édouard, a battu Jamie Koe, des Territoires du Nord-Ouest /Yukon 11-7, et l’Ontarien Greg Balsdon l’a emporté 9-6 sur le Néo-Écossais James Murphy.

Après les préliminaires, l’Alberta, la Colombie-Britannique et le Manitoba sont en égalité en tête de classement avec un dossier qui s’affiche 9-2. Les résultats des placements au bouton mettent la Colombie-Britannique en première place et l’Alberta en deuxième. Le reste du classement final s’organise ainsi : le Québec avec une fiche 7-4; la Saskatchewan, le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve et Labrador à 6-5; l’Ontario à 5-6; l’Île du Prince-Édouard à 4-7; les Territoires du Nord-Ouest/Yukon à 3-8; l’Ontario-Nord à 2-9 et la Nouvelle-Écosse à 0-11.

Ménard, Crête, le deuxième Éric Sylvain, le premier Philippe Ménard, le remplaçant Pierre Charrette et l’entraîneur Bob Ménard ont inversé la dynamique du match aux bouts médians, marquant trois points au cinquième bout et encore deux  au septième pour aller en tête 6-4.

Équipe de la Saskatchewan vient de tomber à court de séries éliminatoires après une perte au Nouveau-Brunswick le vendredi.

Équipe de la Saskatchewan vient de tomber à court de séries éliminatoires après une perte au Nouveau-Brunswick le vendredi.

«S’il nous reste encore des tours dans notre sac, nous allons les déployer,» contre le Manitobain Jeff Stoughton, a promis Menard. «Nous terminons sur quatre victoires consécutives, et c’est un bon élan. Les trois équipes qui ont terminé en tête avec une fiche 9-2, nous avons eu la bonne fortune de les battre toutes.»

Koe et son équipe de Pat Simmons en troisième, Carter Rycroft en deuxième, Nolan Thiessen en premier, le remplaçant Jamie King et l’entraîneur John Dunn n’ont pas été aussi vifs dans leur jeu qu’ils avaient été tout au long de la semaine, mais Koe ne s’inquiète pas pour aborder les éliminatoires.

«Heureusement pour nous, ce n’était pas le plus grand match de la semaine,» a-t-il avoué. «Le bout où nous avons cédé trois points, c’était vraiment la mauvaise chance; j’ai fait un bon lancer, et j’étais à un millimètre près, mais cela a mal fini. La chance nous a boudé, somme toute. À part ce hic, nous exécutons nos coups très bien, donc je n’ai pas de soucis.»

Alors que Ménard savourait sa victoire, Grattan et son équipe ont vécu un moment de joie à la pensée d’un bris d’égalité, mais le sort a dicté autrement.

«Tout s’est passé si vite,» a dit Grattan, qui s’était pensé en scénario de bris d’égalité après avoir vaincu la Saskatchewan. «Nous croyions que nous continuerions puis trois minutes plus tard, nous voilà aucunement plus près que nous l’avions été ce matin. Je suis fier de mes gars; nous sommes partis du mauvais pied à 1-5, puis à la fin des préliminaires nous avons frôlé un bris d’égalité.»

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/07/le-quebec-comble-la-derniere-place-qui-reste-aux-eliminatoires-du-tim-hortons-brier/feed/ 0
La course aux éliminatoires est serrée au Brier Tim Hortons http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/07/la-course-aux-eliminatoires-est-serree-au-brier-tim-hortons/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/07/la-course-aux-eliminatoires-est-serree-au-brier-tim-hortons/#comments Fri, 07 Mar 2014 17:17:20 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=765 Le Manitoba et la Colombie-Britannique ont fait leur travail en remportant leurs matchs jeudi dans la soirée et maintenant ils attendent ce qui adviendra du dernier match de l’Alberta vendredi au Brier Tim Hortons, présenté par SecurTek.

Jim Cotter de la Colombie-Britannique, à gauche, et Rick Sawatsky balayer un rocher lors du match de jeudi soir. (Photos, ACC / Michael Burns)

Jim Cotter de la Colombie-Britannique, à gauche, et Rick Sawatsky balayer un rocher lors du match de jeudi soir. (Photos, ACC / Michael Burns)

Si l’Alberta gagne contre Québec à 8 h 30 PT, ils affronteront le Manitoba dans le match 1-2 dans la soirée. Si l’Alberta perd, l’adversaire sera la Colombie-Britannique. L’équipe qui ne jouera pas contre l’Alberta participera au match Page 3-4.

“C’est intéressant, Kevin (Koe) peut choisir quelle équipe il veut rencontrer,” a dit le Manitobain Jeff Stoughton. “S’il perd, il joue contre la Colombie-Britannique, s’il gagne, il nous rencontre. Mais s’il gagne, il a le marteau et la couleur des pierres et c’est pas mal important, alors je suis sûr qu’il fera tout pour l’emporter.”

Stoughton et sa formation, Jon Mead, Mark Nichols, Reid Carruthers, le remplaçant Garth Smith et le coach Rob Meakin, tiraient de l’arrière au début, mais ont rebondi pour vaincre Greg Balsdon de l’Ontario, 8-6.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton guide ses balayeuses jeudi soir.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton guide ses balayeuses jeudi soir.

John Morris et son quatuor de la Colombie-Britannique, Jim Cotter qui lance les pierres de skip, Tyrel Griffith, Rick Sawatsky, le remplaçant Jody Epp et le coach Pat Ryan ont inscrit des deux-points aux 2e et 5e bouts en route pour une victoire de 6-3 sur Steve Laycock de la Saskatchewan.

Dans les matchs de la 16e ronde, Brad Gushue de Terre-Neuve et Labrador a battu Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon, 9-2 et Jean-Michel Ménard du Québec a eu le meilleur sur Jeff Currie du Nord de l’Ontario, 7-4.

À la suite de ces résultats, la Colombie-Britannique et le Manitoba sont à 9-2 derrière l’Alberta à 9-1. Le Québec et la Saskatchewan sont à 6-4, Terre-Neuve et Labrador à 6-5, le Nouveau-Brunswick à 5-5, l’Ontario à 4-6, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon et l’Île-du-Prince-Édouard à 3-7, le Nord de l’Ontario à 2-9 et la Nouvelle-Écosse à 0-10.

Le Manitoba a donné trois points au 1er bout, mais a rebondi avec des bouts de deux points aux 2e, 4e et 8e.

“Il me semble que c’est le thème de la semaine” a expliqué Stoughton parlant de tirer de l’arrière tôt dans le match. “Balsdon a réussi une double montée ou quelque chose comme ça, un très bon lancer.  Alors au 2e bout, nous marquons deux points et continuons de lutter.”

Morris et son quatuor de la Colombie-Britannique ont pris une route différente; ils ont inscrits deux points aux 2e et 5e bouts et puis en ont volé un au 8e.

“Nous en sommes vraiment heureux,” a déclaré Morris en parlant de son rang au classement même s’il doivent prendre la route du 3-4. “Si vous aviez dit au début de la semaine que nous serions à 9-2 au Brier, nous aurions été très heureux. Ce fut un tournoi réellement intéressant. Je suis fier de mon équipe qui a si bien joué. C’est notre meilleure performance de l’année.”

Entre-temps, Québec et Terre-Neuve et Labrador sont toujours dans la course avec leurs victoires respectives.

“Nous comptons sur l’aide de l’Alberta ou ce sera le bris d’égalité,” a dit Laycock. “Si nous perdons, nous espérons une victoire de l’Alberta et peut-être participerons-nous dans trois bris d’égalité.”

La Saskatchewan jouera contre le Nouveau-Brunswick.

C.-B. capitaine John Morris, haut, regarde par-dessus l'épaule de son rival de la Saskatchewan, Steve Laycock.

C.-B. capitaine John Morris, haut, regarde par-dessus l’épaule de son rival de la Saskatchewan, Steve Laycock.

Ménard a trimé contre le Nord de l’Ontario jusqu’au moment où il a inscrit trois points au 7e bout.

“Si vous pouvez jouer votre 11e match au Brier, ça veut dire quelque chose, c’est toujours très bon,” a-t-il dit. “Je hais jouer dans des matchs qui ne mènent à rien. Demain, nous aurons un gros match. Nous contrôlons notre destinée. Ça ne sera pas facile, mais nous avons eu du succès contre les grosses équipes.”

Dépendant des résultats de la dernière ronde, il se peut qu’il n’y ait qu’une seule équipe à 7-4 et aucun bris d’égalité ou il pourrait y avoir  quatre équipes: Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve et Labrador et le Nouveau-Brunswick, tous à 6-5; les bris d’égalité commenceraient vendredi après-midi.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/07/la-course-aux-eliminatoires-est-serree-au-brier-tim-hortons/feed/ 0
La Saskatchewan se ressaisit et vainc l’Ontario au Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/la-saskatchewan-se-ressaisit-et-vainc-lontario-au-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/la-saskatchewan-se-ressaisit-et-vainc-lontario-au-tim-hortons-brier/#comments Fri, 07 Mar 2014 03:12:24 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=755 KAMLOOPS — La Saskatchewan s’en est tirée d’un déficit 4-0 au début du match pour marquer deux points en bout supplémentaire et arracher la victoire 9-7 à l’Ontario, pour garder en vie ses espoirs d’une place aux éliminatoires, jeudi après-midi au Tim Hortons Brier, présenté by SecurTek.

Saskatchewan frères Dallan Muyres, haut et Kirk Muyres air pour balayer les instructions lors de la victoire sur l'Ontario. (Photos, ACC / Michael Burns)

Saskatchewan frères Dallan Muyres, haut et Kirk Muyres air pour balayer les instructions lors de la victoire sur l’Ontario. (Photos, ACC / Michael Burns)

Le capitaine saskatchewanais Steve Laycock a réussi un frapper-et-rester facile avec sa dernière pierre pour piquer la victoire au capitaine ontarien Greg Balsdon, qui avait vu dissiper l’avance 4-0 qu’il avait au deuxième bout; il avait dû marquer un point au 10e pour obliger le bout supplémentaire.

Avec cette victoire, la Saskatchewan améliore sa fiche à 6-3 et occupe seule le quatrième rang au classement, derrière l’Alberta, qui a vaincu l’Île du Prince-Édouard 9-6; et le Manitoba et la Colombie-Britannique, qui ont tous deux une fiche 8-2.

Alberta capitaine Kevin Koe, à gauche, et le deuxiéme Carter Rycroft discuter de la stratégie.

Alberta capitaine Kevin Koe, à gauche, et le deuxiéme Carter Rycroft discuter de la stratégie.

Aux autres matchs de la ronde de jeudi après-midi, le Québec l’a emporté 7-5 sur les Territoires du Nord-Ouest/Yukon, et le Nouveau-Brunswick a vaincu la Nouvelle-Écosse 6-5.

Au sortir de cette ronde, le Québec a une fiche 5-4; le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve et Labrador sont à 5-5 et l’Ontario est à 4-5; il faut que Dame Fortune sourie à l’une ou l’autre de ces équipes pour créer un scénario de bris d’égalité. Les Territoires du Nord-Ouest/Yukon sont à 3-6; l’Île du Prince-Édouard est à 3-7; l’Ontario-Nord à 2-8  et la Nouvelle-Écosse à 0-10.

«C’était énorme, parce que c’est l’équipe sur laquelle nous devons maintenir une avance,» a déclaré Laycock à propos de la victoire. «Le Québec a gagné son match et ils ont aussi une défaite de plus que nous, donc c’est une autre heureuse nouvelle; cela nous donne un peu d’air à respirer pour notre match contre la Colombie-Britannique.»

Balsdon, avec Mark Bice et troisième, Tyler Morgan en deuxième, Jamie Farnell en premier, Steve Bice en remplaçant et leur entraîneur Jim Wilson, a marqué quatre points au deuxième bout quand il a effleuré sa propre pierre dans le cercle des huit pieds pour sortir une pierre adverse du cercle des quatre pieds.

«On ne veut jamais traîner par quatre points, mais du moins cela est arrivé assez tôt dans le match,» a dit Laycock, dont l’équipe consiste en Kirk Muyres en troisième, Colton Flasch en deuxième, Dallan Muyres en premier, Matt Lang en remplaçant, et l’entraîneur Lyle Muyres.

«Le désappointement se dessinait aux visages de mes gars, donc nous avons convoqué une petite réunion avant d’entamer le troisième bout. Je leur ai dit que l’autre équipe allait probablement nous sacrifier deux points pour éviter de nous en sacrifier trois, et c’est ce qui est arrivé. Puis nous avons eu la bonne chance de voler deux points au quatrième bout, et après ça, c’était encore une vraie bataille.»

Québec capitaine Jean-Michel Ménard célèbre un tir effectué le jeudi.

Québec capitaine Jean-Michel Ménard célèbre un tir effectué le jeudi.

Balsdon a essayé un placement dans le bouton avec sa dernière pierre au quatrième, mais il n’a pas atteint la maison.

«Le vol de deux points pour égaler la marque, c’était pénible. J’ai fait un lancer trop mou et ça ne se fait pas ici,» a dit Balsdon, visiblement déçu. «Ils ont très bien joué et j’ai raté plusieurs coups très importants.»

Les Albertains ont marqué quatre points au premier bout et deux autres au troisième, mais après avoir pris contrôle du match, ils ont cédé trois points au quatrième bout et ils se sont vu obligés de bosser pour gagner ce match important.

«Nous avons réussi des coups clés et les angles étaient en notre faveur,» a remarqué Koe à propos du premier bout. «Nous aurions pu gagner encore plus de points, voire cinq ou six, mais le risque était considérable et nous nous sommes dit que ça ne valait pas la peine. Si on marque quatre points au premier bout, la défaite devrait être hors de question, impensable.»

Koe a raté sa tentative de double sortie au quatrième et ce faisant, il a donné à Eddie MacKenzie un placement ouvert pour trois.

«Après cela, ils ont commencé à réussir un bon pourcentage des coups, mais nous aurions pu nous rendre la vie une peu plus facile tout de même.»

L’Alberta s’est garanti une place aux éliminatoires, et si elle gagne son match de vendredi matin contre le Québec, ce sera l’éliminatoire Page 1-2.

À la ronde de 18h30 heure du Pacifique, la Colombie-Britannique joue contre la Saskatchewan et le Manitoba s’affronte à l’Ontario dans deux matchs clés dont les résultats pourraient décompliquer les scénarios d’éliminatoires.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/la-saskatchewan-se-ressaisit-et-vainc-lontario-au-tim-hortons-brier/feed/ 0
Les Manitobains en sortent victorieux dans leur confrontation avec la C.-B. au Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/les-manitobains-en-sortent-victorieux-dans-leur-confrontation-avec-la-c-b-au-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/les-manitobains-en-sortent-victorieux-dans-leur-confrontation-avec-la-c-b-au-tim-hortons-brier/#comments Thu, 06 Mar 2014 22:36:25 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=744 KAMLOOPS — Plein de coups merveilleux, plein de coups ratés d’un cheveu, et en fin de compte, au onzième bout, Jeff Stoughton a réussi le coup décisif pour piquer la victoire 7-6 à John Morris, de Colombie-Britannique, à la 14e ronde du Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Équipe Manitoba célèbre son victoire sur la Colombie-Britannique, le jeudi à Brier Tim Hortons. (Photos, ACC / Michael Burns)

Équipe Manitoba célèbre son victoire sur la Colombie-Britannique, le jeudi à Brier Tim Hortons. (Photos, ACC / Michael Burns)

En vertu de cette victoire, le Manitoba est maintenant en ex-aequo avec la Colombie-Britannique au classement général, chacun avec une fiche 8-2; et s’il vainc les Ontariens à la ronde du soir, Stoughton se paiera une place dans l’éliminatoire 1-2.

«C’était une vraie bataille,» a remarqué Stoughton. «Toutes les deux équipes ont bien joué; Dame Fortune a souri un couple de fois à toutes les deux aussi. Nous avons eu le bonheur de la brique au bout supplémentaire. Et nous sommes bien placés : si nous gagnons notre match ce soir, nous jouerons au match 1-2.»

Kamloops B.C.Mar6_2014.Tim Hortons Brier.B.C.Fans.CCA/michael burns photoAu seul autre match qui s’est contesté ce matin, Brad Gushue, de Terre-Neuve et Labrador l’a emporté 7-6 dans une âpre bataille contre l’Ontario-Nord pour limiter ses défaites à cinq et garder en vie ses minces espoirs pour se qualifier au bris d’égalité.

L’Alberta, avec une fiche 8-1, s’est garanti une place dans l’éliminatoire Page 1-2, moyennant une victoire sur l’Île du Prince-Édouard à la ronde de cet après-midi. La Saskatchewan est à 5-3; l’Ontario et le Québec sont à 4-4, Terre-Neuve et Labrador sont à 5-5; le Nouveau-Brunswick est à 4-5; les Territoires du Nord-Ouest/Yukon sont à 3-5; l’Île du Prince-Édouard est à 3-6, l’Ontario-Nord est à 2-8 et la Nouvelle-Écosse est à 0-9.

Le Manitoba et la C-B ont chacun marqué deux points aux deux premiers bouts – au premier, Jim Cotter, le troisième d’Équipe C-B, qui lance les dernières pierres, a réussi un frappé-poussé; Stoughton lui a rendu la pareille au deuxième bout.

Ensuite, aux cinq bouts suivants, chaque équipe a limité son adversaire à un seul point, puis le Manitoba a fait une percée au huitième bout grâce à une sortie montée de la part de Stoughton pour laisser deux marqueurs. Cotter a tenté une double sortie à l’arrière de la maison, mais son coup a été trop mou et il n’en a sorti qu’une, ce après quoi Stoughton a réussi un placement aisé pour marquer deux points.

nglish Terre-Neuve / Labrador balayeuse Geoff Walker, à gauche, et Brett Gallant.

nglish
Terre-Neuve / Labrador balayeuse Geoff Walker, à gauche, et Brett Gallant.

«Le coup le plus important a été cette montée sur un angle qui s’est immobilisée pour nous donner deux points et le contrôle du match enfin,» a dit Stoughton, qui a déjà trois titres Brier à son compte, et dont l’équipe consiste en Jon Mead en troisième, Mark Nichols en deuxième, Reid Carruthers en premier, Garth Smith en remplaçant et leur entraîneur Rob Meakin.

«C’était un double très difficile, un de ces coups qu’il faut faire toutes les trois ou quatre fois,» a indiqué Morris. «Nous l’avons raté de si peu. C’était un de ces matchs où nous n’étions pas au sommet de notre forme. Jimmy a réussi un couple de coups clés pour nous garder dans la course.»

C.-B.. capitaine John Morris est faible à regarder la ligne d'un coup Manitoba.

C.-B.. capitaine John Morris est faible à regarder la ligne d’un coup Manitoba.

En fin de compte, Stoughton devait réussir un frapper-et-rester assez simple pour marquer le point qui lui donnerait la victoire au onzième bout.

«Il fallait tout simplement éviter de lancer avec trop de force, et tout irait bien,» a-t-il dit à propos de son coup.

«Environ le tiers de la pesanteur, et je crois que nous avons fait exactement cela.

«C’est un coup de confiance pour aborder les éliminatoires. Nous avons le sens que nous jouons mieux maintenant qu’au début de la semaine, et c’est un élan sur lequel on peut bâtir.»

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/les-manitobains-en-sortent-victorieux-dans-leur-confrontation-avec-la-c-b-au-tim-hortons-brier/feed/ 0
La toute puissante Alberta s’assure d’une place aux éliminatoires du Brier Tim Hortons http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/la-toute-puissante-alberta-sassure-dune-place-aux-eliminatoires-du-brier-tim-hortons/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/la-toute-puissante-alberta-sassure-dune-place-aux-eliminatoires-du-brier-tim-hortons/#comments Thu, 06 Mar 2014 17:20:54 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=734 KAMLOOPS — Kevin Koe et son quatuor albertain  continuent d’accumuler des points mercredi en remportant une victoire de 10-5 sur l’Ontario, ce qui les propulse à égalité au haut du classement après 13 rondes au Brier Tim Hortons, présenté par SecurTek.

Alberta capitaine Kevin Koe, haut, donne des instructions pour balayeuses Carter Rycroft, à gauche, et Pat Simmons. (Photos, ACC / Michael Burns)

Alberta capitaine Kevin Koe, haut, donne des instructions pour balayeuses Carter Rycroft, à gauche, et Pat Simmons. (Photos, ACC / Michael Burns)

Même si le résultat était probant, ce fut un peu différent. L’Alberta a inscrit deux points au 1er bout, puis grâce à un placement parfait de Koe, elle a marqué trois points au 6e et un autre deux-points au 9e et dernier bout lorsque l’Ontarien Greg Balsdon a raté son lancer qui aurait donné deux points à son équipe, mais ce fut un vol de deux pour Alberta.

La victoire a amélioré la fiche de l’Alberta à 8-1; la défaite a relayé l’Ontario au niveau des chasseurs d’une place aux éliminatoires.

Saskatchewan capitaine Steve Laycock guide ses balayeuses mercredi.

Saskatchewan capitaine Steve Laycock guide ses balayeuses mercredi.

Dans les autres matchs de la soirée, Steve Laycock (Saskatchewan) a défait Eddie MacKenzie de l’Île-du-Prince-Édouard, 8-5 et Jean-Michel Ménard du Québec a battu James Murphy de la Nouvelle-Écosse, 8-3 gardant ainsi des espoirs de participer aux éliminatoires. James Grattan du Nouveau-Brunswick a eu le meilleur sur Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon, 8-3.

À la suite de ces résultats, la Colombie-Britannique et l’Alberta, les meilleures équipes ici, sont à égalité à 8-1 et assurées d’un laissez-passer pour les éliminatoires; le Manitoba à 7-2 est garanti de participer à un bris d’égalité.

Et puis ça devient intéressant avec des formations qui se battent pour peut-être une 4e et dernière place aux éliminatoires. La Saskatchewan est à 5-3 avec l’Ontario et le Québec à 4-4. Le reste des équipes: Terre-Neuve et Labrador et le Nouveau-Brunswick sont à 4-5, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon à 3-5, l’Île-du-Prince-Édouard à 3-6, le Nord  de l’Ontario à 2-7 et la Nouvelle-Écosse à 0-9.

“Tout un placement bien réussi pour trois points,” a dit Balsdon du lancer de Koe au 6e bout. “J’ai lancé deux ratés, je lui ai donné un chance d’en marquer trois, mais avec un placement, il a contourné sa propre pierre sur le bouton pour atteindre une partie du bouton.”

Koe a admis que c’était un lancer difficile à réussir et que Pat Simmons, Carter Rycroft, Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King et le coach John Dunn “n’étaient pas sûrs que c’était possible quand nous avons regardé à prime abord.

“Mais, la glace courbe si bien, alors c’était question de lancer la pierre et la laisser courber et réussir. Ce fut un peu une devinette… nous avions une assez bonne connaissance de la glace. Ce fut un effort collectif d’équipe. Les balayeurs ont fait leur travail et Pat s’occupait de la trajectoire.”

Île-du-Prince-Édouard troisième Anson Carmody montre son intensité, mercredi soir.

Île-du-Prince-Édouard troisième Anson Carmody montre son intensité, mercredi soir.

L’Alberta menait 7-3, mais l’Ontario a rebondi avec deux points au 7e bout et en a donné un au 8e; Balsdon a raté son lancer au 9e et le match était terminé.

“Mes hommes ont bien joué, mais je devrais redoubler d’effort et mieux jouer,” a admis Balsdon qui est secondé par Mark Bice, Tyler Morgan, Jamie Farnell, le remplaçant Steve Bice et le coach Jim Wilson. “Nous avons eu quatre défaites. Une journée difficile demain contre la Saskatchewan et le Manitoba, mais  si nous pouvons remporter au moins nos trois derniers matchs, 7-4 devrait suffire pour un bris d’égalité et c’est notre plan.”

Ménard et son quatuor du Québec demeurent dans la course après un autre match qui semblait serré et qui s’est terminé en huit manches.

“Les trois derniers matchs ont été durs mentalement,” a déclaré Ménard en parlant des bouts supplémentaires contre le Manitoba et Terre-Neuve et Labrador et d’autres matchs qui se sont rendus à la dernière pierre.

“Nous avons eu des chances de remporter ces matchs et nous n’en avons pas profité. Après un certain temps, tu commences à te poser des questions.”

Ce fut dur sur les nerfs, mais cela n’a pas empêché le skip de bien dormir.

“Je suis très fatigué lorsque je retourne à l’hôtel, je me sers un rye et seven-up et puis je dors comme un bébé.”

Il y aura trois rondes jeudi à 8 h 30, 13 h 30 et 18 h 30 PT. Les derniers matchs préliminaires auront lieu vendredi à 8 h 30. Si des bris d’égalité sont nécessaires, ils se tiendront après la ronde de vendredi matin. Le match éliminatoire 1-2 se jouera vendredi à 18 h 30.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/06/la-toute-puissante-alberta-sassure-dune-place-aux-eliminatoires-du-brier-tim-hortons/feed/ 0
Équipe Morris de C-B se paie au moins un bris d’égalité au Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/equipe-morris-de-c-b-se-paie-au-moins-un-bris-degalite-au-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/equipe-morris-de-c-b-se-paie-au-moins-un-bris-degalite-au-tim-hortons-brier/#comments Thu, 06 Mar 2014 03:01:46 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=726 KAMLOOPS — Mercredi après-midi, la Colombie-Britannique occupait seule – du moins temporairement – la tête du classement au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, alors que le Manitoba a amélioré ses chances pour une place aux éliminatoires.

Colombie-Britannique capitaine John Morris, à droite, et son coéquipier Tyrel Griffith célébrer le tir de Jim Cotter de marquer cinq dans la troisième volée contre l'Ontario, le mercredi après-midi. (Photos, ACC / Michael Burns)

Colombie-Britannique capitaine John Morris, à droite, et son coéquipier Tyrel Griffith célébrer le tir de Jim Cotter de marquer cinq dans la troisième volée contre l’Ontario, le mercredi après-midi. (Photos, ACC / Michael Burns)

John Morris et son quatuor de Vernon/Kelowna ont marqué cinq points au troisième bout pour vaincre l’Ontario 8-3 alors que Jeff Stoughton de Winnipeg a marqué deux points à chacun des premier et huitième bouts pour en sortir victorieux contre la Saskatchewan, 7-4.

Aux autres matchs de la 12e ronde, Brad Gushue de Terre-Neuve et Labrador a marqué quatre points au 11e bout pour l’emporter 10-6 sur le Québécois Jean-Michel Ménard, et Jamie Koe, et son équipe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon ont toujours une chance pour se qualifier aux éliminatoires en vertu de deux points marqués en bout supplémentaire qui leur ont donné la victoire 7-5 sur Jeff Currie de l’Ontario-Nord.

Kirk Muyres de la Saskatchewan, deuxième à gauche, part d'un rire avec Reid Carruthers du Manitoba, à gauche, Jeff Stoughton et Mark Nichols

Kirk Muyres de la Saskatchewan, deuxième à gauche, part d’un rire avec Reid Carruthers du Manitoba, à gauche, Jeff Stoughton et Mark Nichols

Après cette ronde, la Colombie-Britannique a une fiche 8-1 pour décrocher au moins une place en bris d’égalité; la deuxième équipe au classement est l’Alberta, exemptée de la ronde de l’après-midi, avec une fiche 7-1; et en troisième place, le Manitoba à 7-2. Alors que ces trois équipes consolident leur place en tête de classement, non loin derrière il y a l’Ontario et la Saskatchewan, tous deux avec une fiche 4-3.

Koe et Ménard sont toujours en vie avec une fiche 3-4, suivis de Gushue à 4-5, le Nouveau-Brunswick et l’Île du Prince-Édouard à 3-5; l’Ontario-Nord à 2-7 et la Nouvelle-Écosse, toujours sans victoire à 0-8.

Le match clé de la dernière ronde de la journée, à 18h30 heure du Pacifique, est une confrontation entre l’Alberta et l’Ontario.

«Une bonne dynamique d’équipe est une arme puissante,» a indiqué Morris, en faisant référence au succès de son équipe, qui inclut : Jim Cotter en troisième, qui lance les pierres de quatrième; Tyrel Griffith en deuxième; Rick Sawatsky en premier; Jody Epp en remplaçant, et l’entraîneur Pat Ryan. «Quand on se fie les uns aux autres et quand on bosse ensemble, tout est possible.»

Il a ajouté qu’il ne se fait pas de soucis face à la pression des éliminatoires et le fait de représenter la province d’accueil.

Les fans du Québec applaudissent l'équipe de Jean-Michel Ménard lors de leur match contre Terre-Neuve / Labrador mercredi.

Les fans du Québec applaudissent l’équipe de Jean-Michel Ménard lors de leur match contre Terre-Neuve / Labrador mercredi.

«Nous avons déjà été soumis à pas mal de stress,» a-t-il observé. «Si on réussit à surmonter le stress des essais olympiques, le stress le plus intense de toute la saison, on peut faire face au stress d’un Brier qui se conteste chez nous.  Nous nous sommes mis à l’épreuve à Winnipeg. Nous nous sommes entraînés sur le plan psychologique tout au long de la saison, et nous ne changerons rien dans notre routine cette fin de semaine.»

Avec sa dernière pierre, Cotter a exécuté à merveille un contournement en frappé-poussé super difficile pour sortir une pierre adverse cachée dans un groupe de pierres de son équipe, pour marquer cinq points pour Équipe Morris au troisième bout.

«C’était un moment grisant : un coup très difficile, qui a ravi les spectateurs et qui a donné beaucoup d’élan à notre équipe,» a dit Morris, dont l’équipe a réagi en se serrant les mains pour célébrer ce coup magnifique.

Le huitième bout a été le plus important pour Stoughton et son équipe : troisième Jon Mead, deuxième Mark Nichols, premier Reid Carruthers, remplaçant Garth Smith et leur entraîneur Rob Meakin : ce bout les a vus marquer deux points décisifs.

«C’était un coup vraiment important,» a dit Stoughton, dont la pierre a effleuré une garde mais s’est immobilisée tout de même dans l’endroit voulu. «Un peu plus mou que nous aurions voulu, mais nous avons réussi à naviguer le passage. Je voulais lancer un peu plus mou, juste garantir un point. Si je lance dans le cercle des quatre pieds, il est fort probable qu’ils nous volent un point, et je ne voulais pas préparer un tel scénario.»

Stoughton et Morris sont en trajectoire de confrontation à la 14e ronde jeudi matin, match qui pourrait déterminer les participants aux éliminatoires Page 1-2.

«Nous ferons de notre tout pour être dans ce match 1-2,» a dit Morris. «Si nous gagnons demain matin, nous aurons une place dans le match 1-2, donc nous sommes d’autant plus motivés.»

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/equipe-morris-de-c-b-se-paie-au-moins-un-bris-degalite-au-tim-hortons-brier/feed/ 0
La tête de classement se dessine au Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/la-tete-de-classement-se-dessine-au-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/la-tete-de-classement-se-dessine-au-tim-hortons-brier/#comments Wed, 05 Mar 2014 21:45:54 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=717 Les meneurs au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, ont tous été victorieux à la ronde de mercredi matin, mais ils auront peu de temps pour savourer le succès avant de faire face à d’autres adversaires plus tard cette journée.

Colombie-Britannique de l'équipe vice-capitaine Jim Cotter, haut, dirige balayeuses Rick Sawatsky, à gauche, et Tyrel Griffith. (Photos, CCA / Michael Burns)

Colombie-Britannique de l’équipe vice-capitaine Jim Cotter, haut, dirige balayeuses Rick Sawatsky, à gauche, et Tyrel Griffith. (Photos, CCA / Michael Burns)

John Morris de Colombie-Britannique, a dompté Brad Gushue, de Terre-Neuve et Labrador 5-3; l’Albertain Kevin Koe a battu le Néo-Écossais James Murphy 7-3, et Jeff Stoughton, du Manitoba, a vaincu Jeff Currie, de l’Ontario-Nord, 9-6. La Colombie-Britannique et l’Alberta sont en tête du classement avec une fiche 7-1, et le Manitoba est sur leurs talons en troisième place, à 6-2.

Aux autres matchs de la ronde du matin, le Néo-Brunswickois James Grattan l’a emporté 8-3 sur Eddie MacKenzie de l’Île du Prince-Édouard. Pour aborder la ronde de cet après-midi, l’Ontario et la Saskatchewan suivent les trois premiers au classement, avec une fiche 4-2; le Québec est à 3-3; les Territoires du Nord-Ouest/Yukon sont à 2-4, Terre-Neuve et Labrador, le Nouveau-Brunswick et l’Île du Prince-Édouard sont à 3-5; l’Ontario-Nord est descendu à 2-6; et la Nouvelle-Écosse demeure sans victoire après huit matchs.

Alberta capitaine Kevin Koe, avec balayeuses Nolan Thiessen, à gauche, et Carter Rycroft.

Alberta capitaine Kevin Koe, avec balayeuses Nolan Thiessen, à gauche, et Carter Rycroft.

La Colombie-Britannique a marqué deux points aux deuxième et cinquième bouts pour ouvrir une avance 4-1 que Gusuhue n’a pas su rattraper.

«Nous avons marqué deux points assez tôt et puis nous avons réussi à maintenir cette avance de deux points,» a remarqué le troisième de l’équipe, Jim Cotter, qui lance les dernières pierres pour la Colombie-Britannique. «Ils ont réussi plusieurs bons coups et ils ont gardé la pression sur nous; nous avons dû exécuter des coups clés pour les empêcher de marquer deux points.»

À titre d’exemple, au neuvième bout, la Colombie-Britannique faisait face à des écueils, mais a tout de même su limiter Terre-Neuve et Labrador à un seul point.

«Nous pensions que nous allions céder deux, possiblement trois points,» a admis Cotter, qui a réalisé deux coups décisifs. «Nous nous voyions obligés de viser un double à ma dernière pierre, et nous avons su les limiter (à un point) donc nous nous en sommes tirés. Une avance de deux points pour aborder le dernier bout est bien plus confortable qu’une avance d’un point.»

Il s’agit de la cinquième défaite pour l’équipe de Gushue, et il est fort probable que ses espoirs pour gagner son premier Brier sur onze essais ne vont pas se réaliser.

«Ce match résume parfaitement toute la semaine,» a indiqué Gushue. «C’était comme si à chaque fois que je lançais, je regardais trois, quatre pierres jaunes. Je ne me sens pas en contrôle des matchs; je n’ai pas réussi à déployer la stratégie aux bouts individuels, tout au long de la semaine.

«J’avais beaucoup d’espoir pour aujourd’hui, mais c’était tout comme les jours précédents; nous n’avons pas placé nos pierres, et nous avons rendu la vie facile pour John et Jim.»

Koe a également ouvert une avance très tôt dans le match, avec trois points au deuxième bout, et la Nouvelle-Écosse semblait incapable de surmonter ce revers.

Jim Smith se joint à la foule au Interior Savings Centre.

Jim Smith se joint à la foule au Interior Savings Centre.

«Ils ont eu un très mauvais bout,» a indiqué Koe à propos du deuxième bout. «Nous étions en contrôle avec trois ou quatre marqueurs pour la plupart, donc il y avait l’occasion pour tenter trois points. Il avait une double sortie difficile à exécuter pour nous limiter à deux, et il l’a manquée de justesse.»

Pour ce qui est du reste du match, le champion au Brier de 2010 et champion du monde 2010 a dit que, tout simplement, son équipe a réussi ses coups décisifs et celle de la Nouvelle-Écosse a raté les siens.

«(Murphy) lançait pour trois points (au quatrième bout) pour aller en tête, et en fin de compte, c’était un vol pour nous autres. Après cela, nous étions en contrôle pour le reste du match.»

L’Alberta a une exemption de la ronde de l’après-midi, mais la Colombie-Britannique et le Manitoba ont deux autres matchs importants à contester.

Dans la ronde de 13h00 heure du Pacifique, la Colombie-Britannique jouera contre l’Ontario (4-2) et le Manitoba a un match contre la Saskatchewan (4-2). L’Alberta est en trajectoire de confrontation avec l’Ontario au match de 18h30 heure du Pacifique.

«Nous sommes bien placés, mais nous nous concentrons déjà sur notre match de treize heures,» a remarqué Cotter. «L’Ontario est une bonne équipe. Nous avons joué contre eux aux pré-essais et c’était un très bon match, donc nous savons que ce sera une vraie bataille cet après-midi.»

Pour la Colombie-Britannique et l’Alberta, il s’agit de ne pas faire de faux pas aux trois derniers matchs.

«Bon, plus facile à dire qu’à faire,» a observé Koe. «Nous jouons contre l’Ontario ce soir et ils ont perdu seulement deux de leurs matchs. Ils sont un peu les inconnus dans ce tournoi, et nous avons la tâche de les déchiffrer, donc ce sera un match important. Si nous en sortons avec la victoire, nous serons bien placés.»

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/la-tete-de-classement-se-dessine-au-tim-hortons-brier/feed/ 0
L’Albertain Koe et son quatuor sur une montée au Brier Tim Hortons http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/lalbertain-koe-et-son-quatuor-sur-une-montee-au-brier-tim-hortons/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/lalbertain-koe-et-son-quatuor-sur-une-montee-au-brier-tim-hortons/#comments Wed, 05 Mar 2014 17:21:40 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=709 Lors de ses deux dernières présences au Brier Tim Hortons, cette année présenté par SecurTek, Kevin Koe n’a jamais pris la route la plus facile vers la victoire même lorsqu’il a remporté le tournoi en 2010. Mais, il a fait un grand pas vers cette possibilité mardi soir.

Alberta capitaine Kevin Koe montre quelques pirouettes dans la maison lors de la victoire sur la Saskatchewan de son équipe mardi soir. (Photos, ACC / Michael Burns)

Alberta capitaine Kevin Koe montre quelques pirouettes dans la maison lors de la victoire sur la Saskatchewan de son équipe mardi soir. (Photos, ACC / Michael Burns)

“C’est notre 3e Brier et nous n’avons jamais accédé au match Page 1-2, alors ce serait intéressant d’y parvenir,” a avancé le skip de Calgary après avoir défait la Saskatchewan, 8-6 dans la 10e ronde et il s’est hissé en tête du classement à égalité avec la Colombie-Britannique au Interior Savings Centre à Kamloops. “Nous avions l’habitude de suivre le chemin le plus difficile, le match 3-4; si nous pouvons demeurer au haut du classement, c’est ce que nous désirons.”

Koe, Pat Simmons, Carter Rycroft, Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King et le coach John Dunn ont eu un match difficile contre la Saskatchewan, mais ils ont réussi plus de lancers importants que Steve Laycock et son quatuor de Saskatoon.

Ontario capitaine Greg Balsdon, haut, charge balayeuses Mark Bice, à gauche, et Jamie Farnell.

Ontario capitaine Greg Balsdon, haut, charge balayeuses Mark Bice, à gauche, et Jamie Farnell.

“Si on oublie mon coup raté, nous avons réussi les tirs les plus importants,” a admis Koe. “C’est ce que nous devons accomplir. Nous avons mis de la pression sur eux pour obtenir un vol de deux points au 9e bout.”

L’Alberta a profité des coups ratés de la Saskatchewan pour inscrire des deux-points aux 3e et 5e bouts et pour en voler un au 6e et deux autres au 9e, ce qui a anéanti les espoirts de Steve Laycock, Kirk Muyres, Colton Flasch, Dallas Muyres, le remplaçant Matt Lang et le coach Lyle Muyres.

“Le vrai problème était que nous avons eu beaucoup de chances au 9e bout de marquer deux points et notre lancer était trop fort dans différentes occasions et nous n’avons pas placé de pierres en position de marquer,” a dit un Laycock un peu piteux. “C’était frustrant, car nous avons effectué un très bon lancer au 8e pour s’approcher d’un seul point.

“Nous avions espoir qu’ils commettent plus d’erreurs et ce ne fut pas le cas.”

Dans les  autres matchs de la soirée, Greg Balsdon de l’Ontario a battu Eddie MacKenzie de l’Île-du-Prince-Édouard, 8-3, James Grattan a réussi son lancer au 11e bout pour inscrire deux points et défaire Jean-Michel Ménard du Québec, 10-8 et Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon a remporté une victoire de 7-4 sur Jamie Murphy de la Nouvelle-Écosse.

Québec vice-capitaine Martin Crête, à droite, crie à ses balayeuses le Nouveau-Brunswick deuxième Darren Roach regarde.

Québec vice-capitaine Martin Crête, à droite, crie à ses balayeuses le Nouveau-Brunswick deuxième Darren Roach regarde.

Alors, la Colombie-Britannique et l’Alberta sont en tête du classement à 6-1. Le Manitoba est 5-2 suivi de l’Ontario et de la Saskatchewan à 4-2, le Québec à 3-3, Terre-Neuve et Labrador et l’Île-du-Prince-Édouard à 3-4, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon à 2-4, le Nord de l’Ontario et le Nouveau-Brunswick à 2-5 et la Nouvelle-Écosse à 0-7.

Balsdon et son jeune quatuor de l’Ontario sont toujours dans la course à la suite d’une victoire facile. Cependant, les matchs à venir seront assez difficiles.

“Nous devrons suivre une route ardue dans les jours à venir,” a admis Balsdon. “Nous devrons faire face à Johnny Mo (Colombie-Britannique), à la Saskatchewan, au Manitoba, à l’Alberta lors des prochains matchs. Si nous pouvons gagner la moitié de ces matchs, nous pourrions terminer à 6-4 pour la dernière ronde. Oui, je le prendrais.”

C’est beau de ne pas attendre l’aide des autres équipes.

“C’est bon de l’avoir dans tes propres mains maintenant. Nous jouons bien, à nos deux défaites, nous avons eu affaire à des skips qui ont eu du succès … mais, nous nous sentons en forme.”

Il y a trois rondes mercredi à 8 h, 13 h et 18 h 30 PT.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-en/tickets/

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/05/lalbertain-koe-et-son-quatuor-sur-une-montee-au-brier-tim-hortons/feed/ 0
Les fans à Kamloops ont de quoi à célébrer au Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/les-fans-a-kamloops-ont-de-quoi-a-celebrer-au-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/les-fans-a-kamloops-ont-de-quoi-a-celebrer-au-tim-hortons-brier/#comments Wed, 05 Mar 2014 04:20:00 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=700 Ce sont les chéris des spectateurs : Jim Cotter, un natif de Kamloops, et Équipe Colombie-Britannique continuent à donner aux spectateurs de quoi à célébrer, dont une quatrième victoire consécutive mardi après-midi à la neuvième ronde du championnat Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Colombie-Britannique capitaine John Morris indique balayeuses Tyrel Griffith, à gauche, et Rick Sawatsky. (Photos, ACC / Michael Burns)

Colombie-Britannique capitaine John Morris indique balayeuses Tyrel Griffith, à gauche, et Rick Sawatsky. (Photos, ACC / Michael Burns)

«Nous devenons de plus en plus forts,» a déclaré le capitaine John Morris après qu’Équipe C-B a remporté une victoire décisive 9-3 sur James Grattan du Nouveau-Brunswick, pour améliorer sa fiche à 6-1. «La bonne fortune nous a servi quelques victoires heureuses au début du tournoi et ces matchs nous ont forgé le caractère, et maintenant nous commençons à avoir une bonne maîtrise des pierres, et ça s’annonce très positif.»

Et peut-être rien de plus positif mardi que la maîtrise de Cotter, qui lance les dernières pierres. Il a joué à 91 pour cent à la victoire la plus récente, et ce n’était pas tellement le pourcentage qui était remarquable, mais plutôt ses coups décisifs.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton évalue la situation lors du match de mardi contre la Nouvelle-Écosse.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton évalue la situation lors du match de mardi contre la Nouvelle-Écosse.

Au sixième bout, le match était noué 3-3 et il a réussi un dernier lancer difficile de trois points pour arracher le contrôle. Son premier, Rick Sawatsky, qui joue avec Cotter depuis plus d’une décennie, incluant quatre tournois Brier, a dit qu’il n’avait aucun doute que le coup de Cotter réussirait.

«Non, aucun doute à ce titre,» a déclaré Sawatsky, un natif de Sioux Lookout, Ont., «John sait très bien où la pierre doit aboutir; Jimmy devait réussir son lancer, et il l’a fait à la perfection.

«Il est en forme, ça se voit. Il lance de mieux en mieux; il maîtrise la pesanteur de placement, et il a fait bon nombre de coups décisifs pour l’équipe au cours des deux derniers jours. Il a joué un rôle clé dans notre succès.»

Les autres membres d’Équipe Colombie-Britannique sont le deuxième Tyrel Griffith, le remplaçant Jody Epp et l’entraîneur Pat Ryan. L’équipe de Grattan inclut Jason Roach en troisième, Darren Roach en deuxième, Josh Barry en premier, Andy McCann en remplaçant, et l’entraîneur Daryell Nowlan.

Aux autres matchs de la neuvième ronde, Kevin Koe et son quatuor albertain ont vaincu Jeff Currie de l’Ontario-Nord 9-3; Jeff Stoughton du Manitoba l’a emporté 8-6 sur Jamie Murphy de Nouvelle-Écosse; et Brad Gushue et son équipe de Terre-Neuve et Labrador sont restés en vie dans ce tournoi en vertu d’une victoire 8-5 sur Eddie MacKenzie de l’Île du Prince-Édouard.

Après cette ronde, la Colombie-Britannique occupe seule la tête du classement avec une fiche 6-1; l’Alberta a une fiche 5-1; le Manitoba est à 5-2; la Saskatchewan a une fiche 4-1; l’Ontario et le Québec sont tous deux à 3-2; l’Île du Prince-Édouard est à 3-3; Terre-Neuve et Labrador sont à 3-4; les Territoires du Nord-Ouest /Yukon sont à 1-4; l’Ontario-Nord est à 2-5; le Nouveau-Brunswick est à 1-5 et la Nouvelle-Écosse est à 0-6.

Gushue, qui n’a jamais gagné au Brier sur ses 10 visites au championnat, a gardé en vie une lueur d’espoir pour une victoire cette année, grâce à un retour en force après une défaite amère aux mains des Saskatchewanais dans la ronde du matin.

Nord de l'Ontario capitaine Jeff Currie, à gauche, et de l'Alberta Kevin Koe capitaine partager un rire pendant le match de mardi.

Nord de l’Ontario capitaine Jeff Currie, à gauche, et de l’Alberta Kevin Koe capitaine partager un rire pendant le match de mardi.

«Gagner le reste de nos matchs et espérer,» a-t-il répondu à la question de comment son équipe va se débrouiller après quatre défaites. «La quatrième défaite a été un coup bas…on ne peut pas se payer une seule défaite de plus. Les chances ne nous favorisent pas, mais il reste encore une chance.»

Il menait 6-2 après avoir marqué quatre points au quatrième bout, mais il ne s’est relaxé qu’au dixième bout, quand l’Île du Prince-Édouard n’avait plus de pierres pour le rattraper.

«C’était une vraie besogne de garder la concentration dans ce match,» a avoué Gushue. «Je pense que demain sera plus facile. Nous nous préoccupions toujours de la défaite au match précédent. Maintenant, nous avons une victoire et une exemption cette nuit, donc j’imagine que demain matin nous reviendrons bien reposés et beaucoup plus sereins.»

À la ronde de 18h30 heure du Pacifique, il y aura des matchs entre l’Ontario et l’Île du Prince-Édouard; le Québec et le Nouveau-Brunswick; l’Alberta et la Saskatchewan; et la Nouvelle-Écosse et les Territoires du Nord-Ouest/Yukon.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-en/tickets/

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/les-fans-a-kamloops-ont-de-quoi-a-celebrer-au-tim-hortons-brier/feed/ 0
Le Québec vole la victoire au Manitoba en bout supplémentaire http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/le-quebec-vole-la-victoire-au-manitoba-en-bout-supplementaire/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/le-quebec-vole-la-victoire-au-manitoba-en-bout-supplementaire/#comments Tue, 04 Mar 2014 22:21:07 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=691 Jeff Stoughton a raté une tentative de frappé-poussé à sa dernière pierre mardi, permettant à son adversaire québécois de voler deux points en bout supplémentaire et en sortir avec une victoire 9-7 qui a descendu les Manitobains de première place après huit rondes au championnat Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Québec capitaine Jean-Michel Ménard guide ses balayeuses lors de sa victoire sur le Manitoba mardi. (Photos, CCA / Michael Burns)

Québec capitaine Jean-Michel Ménard guide ses balayeuses lors de sa victoire sur le Manitoba mardi. (Photos, CCA / Michael Burns)

Le capitaine québécois Jean-Michel Ménard avait fait un lancer de placement au marqueur avec sa dernière pierre, et Stoughton, qui s’en était tiré juste à temps pour gagner un couple de ses matchs précédents, a opté d’essayer un frappé-poussé droit sur sa propre pierre pour marquer le point dont il avait besoin pour gagner, mais son lancer a trop courbé et les deux marqueurs québécois sont restés intouchés.

«Je devais réaliser un coup franc, une petite montée…pousser la pierre doucement dans le bouton. J’ai glissé un peu à l’extérieur et le coup a trop courbé,» a dit Stoughton à propos du lancer qui lui a flanqué sa deuxième défaite consécutive après quatre victoires.

Ontario capitaine pompes Greg Balsdon son poing après avoir battu Nord de l'Ontario, le mardi.

Ontario capitaine pompes Greg Balsdon son poing après avoir battu Nord de l’Ontario, le mardi.

«C’est décevant parce que nous nous sentions que c’était pour nous, la victoire, mais je n’ai pas su réussir le dernier coup.»

Avec cette défaite, le Manitoba tombe à 4-2, et cela veut dire que John Morris occupe à lui seul première place au classement, avec une fiche 5-1, grâce à quatre points marqués au huitième bout qui ont scellé la victoire 7-2 pour l’équipe de Colombie-Britannique sur Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon. Aux autres matchs, le Saskatchewanais Steve Laycock a battu Brad Gushue, de Terre-Neuve et Labrador 7-6; et Greg Balsdon, de l’Ontario a marqué deux points à trois reprises pour l’emporter 8-5 sur Jeff Currie de l’Ontario-Nord.

L’Alberta et la Saskatchewan ont une fiche 4-1; le Manitoba est à 4-2; l’Ontario, le Québec et l’Île du Prince-Édouard sont à 3-2, l’Ontario-Nord et Terre-Neuve et Labrador sont à 2-4; le Nouveau-Brunswick et les Territoires du Nord-Ouest/Yukon sont à 1-4; et la Nouvelle-Écosse est à 0-5.

Ménard n’a pas tardé à ouvrir une avance 4-0 au premier bout, mais les Manitobains ont riposté avec deux points au deuxième et des vols de deux points au troisième et d’un point au quatrième pour aller en tête 5-4.

«Nous sommes partis du bon pied, et nous nous pensions en contrôle,» a indiqué Ménard. «Jeff a dirigé un couple de bons coups au deuxième bout pour marquer deux. Une petite erreur de stratégie nous a coûté deux points au troisième, et nous avons senti la dynamique changer dans le match.»

Les Québécois ont annulé deux bouts, puis ils ont marqué un point au septième, et chaque équipe a marqué deux points, aux huitième et dixième bouts, pour provoquer le bout supplémentaire.

Saskatchewan capitaine Steve Laycock, avant, regarde son tir que Terre-Neuve / s 'Labrador Adam Casey regarde.

Saskatchewan capitaine Steve Laycock, avant, regarde son tir que Terre-Neuve / s ‘Labrador Adam Casey regarde.

Après avoir perdu du terrain au quatrième, Ménard a dit que lui, son troisième Martin Crête, deuxième Éric Sylvain, premier Philippe Ménard, le remplaçant Pierre Charrette et l’entraîneur Bob Ménard ont pris la décision d’adopter une approche plus simple dans leur jeu, et «nous avons su réussir deux beaux points au dernier bout.

«Dans le bout supplémentaire, il était question de placer la pierre dans le meilleur endroit possible, de sorte que Jeff ait l’occasion de rater son coup, et je suppose que nous ayons trouvé cet endroit idéal,» a-t-il dit à propos de son dernier placement.

«Il n’avait qu’à pousser la pierre rouge environ six pouces pour en faire un marqueur, donc je pensais qu’il essaierait un effet extérieur pour déloger la pierre vers le centre. Il paraît qu’il ne se sentait pas confortable avec cette approche et il a opté pour la sortie montée.»

Entre-temps, la Colombie-Britannique jouait patiemment avant de marquer quatre points rapides pour vaincre Koe. Jim Cotter, un natif de Kamloops, qui lance la dernière pierre pour son équipe, dit que celle-ci «se sent plus confortable. Nous voulons bâtir sur (les victoires) et nous sommes bien placés maintenant.»

Cotter, 39 ans, avait découvert juste avant le match qu’il serait intronisé au Temple de la renommée de Kamloops; son père aussi avait eu cet honneur. Fort de cette bonne nouvelle, il est monté sur la piste pour réussir pas mal de coups clés pour diriger vers la victoire son équipe de Morris, deuxième Tyrel Griffith, premier Rick Sawatsky, le remplaçant Jody Epp et l’entraîneur Pat Ryan.

Dans la ronde de l’après-midi, le Nouveau-Brunswick joue contre la Colombie-Britannique, l’Île du Prince-Édouard s’affronte à Terre-Neuve et Labrador, le Manitoba et la Nouvelle-Écosse jouent; et l’Ontario-Nord et l’Alberta contestent le quatrième match.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-en/tickets/

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/le-quebec-vole-la-victoire-au-manitoba-en-bout-supplementaire/feed/ 0
La Colombie-Britannique s’est hissée au premier rang à égalité avec le Manitoba et l’Alberta au Brier Tim Hortons http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/la-colombie-britannique-sest-hissee-au-premier-rang-a-egalite-avec-le-manitoba-et-lalberta-au-brier-tim-hortons/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/la-colombie-britannique-sest-hissee-au-premier-rang-a-egalite-avec-le-manitoba-et-lalberta-au-brier-tim-hortons/#comments Tue, 04 Mar 2014 17:34:23 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=683 John Morris et sa formation de la Colombie-Britannique ont inscrit deux points au 8e bout et en a volé trois au 9e pour écraser le quatuor persistant de Eddie MacKenzie de l’Île-du-Prince-Édouard, 10-4 lundi soir; ils se sont hissés à égalité en haut du classement après sept rondes au Brier Tim Hortons, présenté par SecurTek.

Équipe Colombie-Britannique capitaine John Morris, milieu, évalue la situation avec les balayeuses Rick Sawatsky, à gauche, et Jim Cotter. (Photos, ACC / Michael Burns)

Équipe Colombie-Britannique capitaine John Morris, milieu, évalue la situation avec les balayeuses Rick Sawatsky, à gauche, et Jim Cotter. (Photos, ACC / Michael Burns)

“Ce fut probablement notre meilleur match d’équipe du tournoi à cette date,” a avancé un Morris très content. “Un excellent effort collectif. Tout compris, notre plus solide match.”

Lorsque que Kevin Koe de l’Alberta a battu Jeff Stoughton et son équipe du Manitoba, 10-4, une égalité à trois a été créé au premier rang du classement. L’Alberta, le Manitoba et la Colombie-Britannique sont à 4-1.

Partisans équipe de l'Alberta montrent leurs couleurs lors de la victoire de lundi soir sur le Manitoba.

Partisans équipe de l’Alberta montrent leurs couleurs lors de la victoire de lundi soir sur le Manitoba.

Dans les autres matchs de la soirée, Jeff Currie du Nord de l’Ontario a défait James Murphy de la Nouvelle-Écosse, 9-6 et Brad Gushue de Terre-Neuve et Labrador a conservé ses espoirs de gagner le Brier avec une victoire de 9-7 contre James Grattan du Nouveau-Brunswick.

Outre les trois meilleurs au classement, mentionnons la Saskatchewan à 3-1, l’Île-du-Prince-Édouard à 3-2, l’Ontario et le Québec à 2-2, Terre-Neuve et Labrador et le Nord de l’Ontario à 2-3, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon à 1-3, le Nouveau-Brunswick à 1-4 et la Nouvelle-Écosse à 0-5.

Même si le score final du match de Morris et sa formation, Jim Cotter, Tyrel Griffith, Rick Sawatsky, le remplaçant Jody Epp et le coach Pat Ryan s’est avéré convainquant à la fin, le match n’a pas été facile.

“Nous avons dû mériter celui-là,” a dit Morris. “Nous connaissions la valeur du jeu de Eddie et son équipe. Ils vont sûrement remporter plus de matchs cette semaine.”

La Colombie-Britannique et l’Île-du-Prince-Édouard avec MacKenzie, Anson Carmody, Tyler MacKenzie, Sean Ledgerwood, le remplaçant Phillip Gorveatt et le coach Les Rogers, se sont échangés des bouts d’un seul point aux 1er et 2e.

Avec Morris et Cotter, le 3e de Kamloops qui lance les pierres de skip, tous les deux réussissant leurs lancers, la Colombie-Britannique a pris le contrôle du match en inscrivant deux points au 4e et 6e et prendre une avance de 5-2.

Adam Casey Terre-Neuve / s 'Labrador, milieu, montre sa nouvelle coupe de cheveux à côté de ses coéquipiers Geoff Walker, à gauche, et Brett Gallant.

Adam Casey Terre-Neuve / s ‘Labrador, milieu, montre sa nouvelle coupe de cheveux à côté de ses coéquipiers Geoff Walker, à gauche, et Brett Gallant.

Cotter a réussi une délicate montée de pierre pour inscrire deux points au 4e bout et avait un placement facile au 6e lorsque MacKenzie a raté son lancer pour une double sortie.

“Nous essayions d’être plus patients parce que dans les derniers matchs nous avions donné quatre points tôt dans le match. Alors notre plan de match était différent sans trop forcer l’adversaire et cela a fonctionné,” a dit Morris.

Koe qui a gagné le Brier et le Mondial en 2010, imposait son jeu assez tôt face à Stoughton. Après avoir échangé des bouts d’un seul point dans les deux premiers, l’Alberta en a marqué trois au 3e et a pris le contrôle.

“Nous avons raté quatre lancers de suite et tu ne peux pas te permettre cela,” a dit Stoughton qui a joué à 78 pour cent. “C’est frustrant de leur avoir donné une victoire aussi facile.”

Même après les lancers ratés de Stoughton, Koe a failli ne pas profiter de l’occasion quand en effectuant son placement, sa pierre a frôlé une garde, mais les balayeurs ont sauvé la situation.

Même s’il a donné deux points au 4e bout, Koe et son quatuor ont continué à mettre la pression sur Stoughton dans la plupart des bouts.

Le match s’est terminé au 8e bout lorsque Stoughton a essayé et raté un lancer désespéré pour déloger les trois marqueuses de l’Alberta dans le cercle de quatre pieds.

“Nous pensions que nous devions tenter le coup pour marquer des points,” a dit Stoughton. “Nous aurions pu effectuer un placement et leur donner un autre point, mais tirer de l’arrière de trois points veut dire prendre deux points au 9e, voler le 10 et le 11e.”

Après seulement deux rondes lundi, on revient maintenant à trois rondes chaque jour. Mardi les rondes sont à 8 h 30, 13 h30 et 18 h 30 PT.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/04/la-colombie-britannique-sest-hissee-au-premier-rang-a-egalite-avec-le-manitoba-et-lalberta-au-brier-tim-hortons/feed/ 0
Kevin a la haute main sur Jamie dans la confrontation des deux frères au Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/03/kevin-a-la-haute-main-sur-jamie-dans-la-confrontation-des-deux-freres-au-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/03/kevin-a-la-haute-main-sur-jamie-dans-la-confrontation-des-deux-freres-au-tim-hortons-brier/#comments Tue, 04 Mar 2014 03:22:47 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=668 Kevin Koe et son équipe albertaine ont amélioré leur fiche à 3-1 au championnat Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, mais la victoire a été douce-amère; et ailleurs sur la glace, un couple d’équipes des provinces maritimes se sont déclarées loin d’être domptées dans ce tournoi.

Les frères Koe, Kevin, en bas, et Jamie, se sont affrontés au Brier Tim Hortons lundi. (Photos, ACC / Michael Burns)

Les frères Koe, Kevin, en bas, et Jamie, se sont affrontés au Brier Tim Hortons lundi. (Photos, ACC / Michael Burns)

Koe et son équipe : troisième Pat Simmons, deuxième Carter Rycroft, premier Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King et l’entraîneur John Dunn ont marqué trois points au troisième bout en route vers une victoire 8-3 sur son frère Jamie Koe et son équipe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon, mais ni l’un ni l’autre des frères ne se réjouissait après coup.

Île-du-Prince-Édouard capitaine Eddie MacKenzie, à droite, les montres comme balayeurs Tyler MacKenzie, à gauche, et Anson Carmody aller travailler.

Île-du-Prince-Édouard capitaine Eddie MacKenzie, à droite, les montres comme balayeurs Tyler MacKenzie, à gauche, et Anson Carmody aller travailler.

«Je ne tire pas de joie de les battre, parce que je suis toujours à les encourager,» a avoué Kevin après avoir amélioré à 4-0 sa fiche historique contre son frère au Brier. «Cela dit, il nous fallait une victoire, donc nous avons essayé d’aborder ce match comme tous les autres.»

Plus facile à dire qu’à faire, pourtant – il a admis que sur le plan émotionnel, c’est dur quand les deux frères s’affrontent sur la même piste.

«Le reste des équipes, nous nous amusons à les battre, mais avec cette équipe-ci, ce n’est aucunement le cas.»

Jamie, 36 ans, qui a trois ans de moins que son grand frère Kevin, a dit que la défaite est «misérable», spécialement parce que lui et son équipe n’ont pas très bien joué. Au premier bout, il avait l’occasion de faire un coup de deux points mais il n’en a su tirer qu’un point, puis il a cédé quatre points deux bouts plus tard quand il a essayé de placer une pierre dans le cercle des quatre pieds, et a laissé à Kevin un frappé ouvert.

«Ils avaient trois pierres en jeu et nous avons opté à mon premier lancer de tenter le coup clé, et voilà les conséquences quand on ne réussit pas ses placements comme il faut, on se sait en difficulté et on essaie de s’en tirer. Ces adversaires vous font payer cher.»

Nouveau-Brunswick capitaine James Grattan célèbre sa première victoire lundi.

Nouveau-Brunswick capitaine James Grattan célèbre sa première victoire lundi.

Aux autres matchs de la sixième ronde, Steve Laycock et son équipe saskatchewanaise ont amélioré leur fiche à 3-1 grâce à une victoire 5-3 sur le Néo-Écossais Jamie Murphy; Eddie MacKenzie, de l’Île du Prince-Édouard a aussi une fiche 3-1 après avoir vaincu le Québec; et James Grattan du Nouveau- Brunswick a remporté sa première victoire, 9-6 sur l’Ontarien Greg Balsdon.

«C’est beau, aux deux derniers matchs la vraie équipe s’est présentée et nous avons bien joué,» a indiqué Grattan, qui a marqué deux points à chacun des premier, troisième et huitième bouts pour consolider la victoire et contrecarrer un peu le goût amer des deux premiers matchs où ils avaient été écrasés par un résultat cumulatif de 23-6.

Dimanche soir, la dernière pierre a donné le match au Manitobain Jeff Stoughton, toujours invaincu, mais Grattan croit que son équipe aurait dû l’emporter.

«Nous avons souffert un couple de coups de malchance, sinon, nous aurions gagné, donc nous nous sommes couchés assez sereins. Dans le troisième bout du match d’hier soir, pour une raison ou une autre, nous nous sommes transformés, et nous en sommes très contents.»

Entre-temps, MacKenzie a fait un pas en avant vers une qualification éventuelle pour l’Île du Prince-Édouard – la première fois depuis 1996 – avec une victoire  sur les Québécois. Après avoir cédé deux points au premier bout, l’Île du Prince-Édouard a rebondi avec deux points au deuxième bout. MacKenzie traînait 6-5 pour aborder le 10e bout après sa tentative de deux points au neuvième n’a atteint qu’une pierre québécoise, laissant à Jean-Michel Ménard un vol facile en frapper-et-rester pour aller en tête.

Mais Ménard a commis presque la même erreur au 10e, et MacKenzie a réussi un frapper-et-rester pour deux points et la victoire.

«Trois et un, ça nous réconforte; c’est bien mieux que 0-5 ou 0-6 comme aux deux dernières fois (au Brier).» a observé MacKenzie. «Nous réussissons un plus grand pourcentage de nos coups. Nous trouvons un certain niveau de confort sur la glace, et cela aide.»

Après cette ronde, le Manitoba occupe seul première place au classement avec une fiche 4-0, suivi de John Morris de Colombie-Britannique, la Saskatchewan, l’Alberta et l’Île du Prince-Édouard, tous à 3-1; l’Ontario et le Québec ont chacun une fiche 2-2; l’Ontario-Nord, Terre-Neuve et Labrador, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon et le Nouveau-Brunswick ont une fiche 1-3 et les Néo-Écossais sont à 0-4.

La septième ronde, à 18h30 heure du Pacifique, verra des confrontations entre la Nouvelle-Écosse et l’Ontario-Nord, le Manitoba et l’Alberta, le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve et Labrador, et la Colombie-Britannique et l’Île du Prince-Édouard.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/03/kevin-a-la-haute-main-sur-jamie-dans-la-confrontation-des-deux-freres-au-tim-hortons-brier/feed/ 0
Le Manitoba trime pour remporter deux victoires dimanche au Brier Tim Hortons http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/03/le-manitoba-trime-pour-remporter-deux-victoires-dimanche-au-brier-tim-hortons/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/03/le-manitoba-trime-pour-remporter-deux-victoires-dimanche-au-brier-tim-hortons/#comments Mon, 03 Mar 2014 17:45:07 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=659 Il n’y a rien de facile dans les premières étapes du Brier Tim Hortons présenté par SecurTek.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton crie des instructions à ses balayeuses lors de la victoire de dimanche soir au Nouveau-Brunswick. (Photos, ACC / Michael Burns)

Manitoba capitaine Jeff Stoughton crie des instructions à ses balayeuses lors de la victoire de dimanche soir au Nouveau-Brunswick. (Photos, ACC / Michael Burns)

Jeff Stoughton du Manitoba est le seul skip invaincu à 4-0 après cinq rondes, mais il a travaillé fort pour remporter ses deux matchs de dimanche. Il a eu besoin d’une manche supplémentaire pour défaire Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon par la marque de 7-6 lors de la ronde de l’après-midi et il a dû inscrire 5 points au 10e bout pour battre l’équipe échevelée du Nouveau-Brunswick,  9-5 dans la soirée.

“Il est intéressant de constater combien les gens pensent que c’est facile de passer à travers de cette compétition,” a dit Stoughton qui est épaulé par le 3e Jon Mead, le 2e Mark Nichols, le lead Reid Carruthers, le remplaçant Garth Smith et le coach Rob Meakin. “Absolument pas. Chacune des équipes présentes ici, sauf peut-être deux, détient beaucoup d’expérience et sait quoi faire pour gagner des matchs.”

Alberta capitaine Kevin Koe

Alberta capitaine Kevin Koe

“Il n’y a rien de facile sur les pistes. Nous réussissons de bons lancers, nous en avons de mauvais, alors ce n’est pas parfait, mais nous passons à travers et le meilleur c’est de savoir que nous pouvons nous améliorer. Nous devons mieux savoir où placer le balai et faire confiance que les lancers seront bons.”

Un autre favori en vue du Brier, John Morris de la Colombie-Britannique, a dû lui aussi se battre, en laissant aller quatre points au 2e bout (il en avait laissé également quatre au 1er bout plus tôt dans la journée) et a eu besoin d’un gros score au 10e pour défaire James Murphy de la Nouvelle-Écosse.

“Si ce n’était pas de quelques bouts de quatre points aujourd’hui, nous aurions vécu une bonne journée,” a dit Morris après avoir inscrit trois points au 10e bout  pour la victoire de 8-6. “Ça forme le caractère parce que nous avons tenu notre  bout et nous avons à trimer dur.”

Dans les autres matchs de la soirée, l’Albertain Kevin Koe a inscrit 3 points au 1er bout en route vers une victoire de 9-4 après 8 bouts contre Brad Gushue de Terre-Neuve et Labrador et Eddie MacKenzie et son équipe de l’Île-du-Prince-Édouard a marqué 5 deux-points pour battre Jeff Currie du Nord de l’Ontario, 10-7.

À la suite de ces résultats, le Manitoba est à 4-0, C.-B. à 3-1, Ontario, Alberta, Î.P.E., Québec et la Saskatchewan à 2-1 suivis des Territoires du Nord-Ouest/Yukon à 1-2, Terre-Neuve et Labrador et le Nord de l’Ontario à 1-3 puis le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse à 0-3.

Le quatuor de James Grattan du Nouveau-Brunswick a été déclassé dans les points, 23-6 dans les deux matchs précédents, mais a donné à Stoughton tout ce qu’il pouvait réussir. Grattan a inscrit deux points au 7e bout et en a volé un aux 8e et 9e pour prendre l’avance de 5-4 avant le 10e.

“Il n’y a rien comme tirer de l’arrière par un point et avoir un lancer pour en marquer un paquet,” a déclaré Stoughton. “Ça s’est bien déroulé. Nous aurions pu en marquer trois au 9e et nous avons raté.”

Morris a pris une partie du blâme pour les quatre points contre lui et son équipe, Jim Cotter, Tyler Griffith, Rick Sawatsky, Jody Epp et le coach Pat Ryan, admettant avoir joué trop agressivement.

Île-du-Prince-Édouard capitaine Eddie MacKenzie, haut, guide balayeuses Anson Carmody, à gauche, et Sean Ledgerwood.

Île-du-Prince-Édouard capitaine Eddie MacKenzie, haut, guide balayeuses Anson Carmody, à gauche, et Sean Ledgerwood.

“C’était du jeu un peu agressif. Je sentais que nous méritions de marquer deux ou trois points au 1er bout et cela ne s’était pas produit.”

Mais, il n’y a pas de doute sur le choix du dernier lancer au 10e, une sortie de pierres par Cotter qui lance les pierres de skip.

“C’est un lancer qu’on peut tirer au hasard et se fier au bon vouloir du skip,” a avancé Morris. “Nous connaissions la trajectoire réellement bien et je vais l’empêcher de penser à autre chose qu’il voudrait faire, alors nous avons opté pour ce lancer.

Il n’y aura que deux rondes lundi, à 13 h 30 et à 18 h 30 PT.

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/03/le-manitoba-trime-pour-remporter-deux-victoires-dimanche-au-brier-tim-hortons/feed/ 0
La nouvelle équipe ontarienne remporte une victoire énorme au Tim Hortons Brier http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/02/la-nouvelle-equipe-ontarienne-remporte-une-victoire-enorme-au-tim-hortons-brier/ http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/02/la-nouvelle-equipe-ontarienne-remporte-une-victoire-enorme-au-tim-hortons-brier/#comments Mon, 03 Mar 2014 03:39:58 +0000 John Korobanik http://www.curling.ca/2014brier-fr/?p=649 Greg Balsdon et son équipe de Hamilton, Ontario s’amusent à contester leur premier championnat Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek.

Ontario capitaine Greg Balsdon exprime sa satisfaction avec un lancer lors de sa victoire sur Terre-Neuve / Labrador dimanche. (Photos, ACC / Michael Burns)

Ontario capitaine Greg Balsdon exprime sa satisfaction avec un lancer lors de sa victoire sur Terre-Neuve / Labrador dimanche. (Photos, ACC / Michael Burns)

Le capitaine a gardé son sang-froid pour lancer sa dernière pierre du match, marquant deux points avec un beau placement dans le cercle des quatre pieds, pour remporter la victoire 7-6 sur le vétéran Brad Gushue, de Terre-Neuve et Labrador. C’est la deuxième victoire pour l’équipe ontarienne, et ça met le quatuor de Balsdon en ex-aequo pour deuxième place au classement, avec une fiche 2-1, juste derrière le Manitobain Jeff Stoughton, qui n’a pas encore perdu un match.

«Ah, nous nous amusons comme tout, c’est une belle aventure,» a dit Balsdon, 36 ans, vaincu 5-4 plus tôt dans la journée par Jamie Koe des Territoires du Nord-Ouest/Yukon. «Nous jouons bien, mais l’expérience ici est différente de tous les autres tournois. J’ai participé à un couple d’autres championnats canadiens, et ce n’était pas comme le Brier. L’atmosphère ici est électrisante, avec les cris des spectateurs, les panneaux qu’ils tiennent : l’énergie est incroyable.»

Manitoba capitaine Jeff Stoughton offre son rocher de balayeuses Mark Nichols, à gauche, et Reid Carruthers.

Manitoba capitaine Jeff Stoughton offre son rocher de balayeuses Mark Nichols, à gauche, et Reid Carruthers.

Or, un peu de cette énergie a été cultivée par le jeu de Balsdon et son équipe de Mark Bice en troisième, Tyler Morgan en deuxième, Jamie Farnell en premier, Steve Bice en remplaçant, et leur entraîneur Jim Wilson. Dans un match passionnant et serré, alors que toutes les deux équipes ont gardé bon nombre de pierres sur la piste, l’Ontario a marqué trois points au cinquième bout pour aller en tête 4-3, puis les deux points au dixième bout ont scellé l’affaire.

Entre-temps, les Manitobains ont su s’en tirer de pas mal de situations difficiles pour demeurer la seule équipe invaincue. Stoughton a fait un placement ordinaire au 11e bout pour marquer un point et l’emporter 7-6 sur Koe dans une âpre bataille qui a vu le quatuor de Winnipeg profiter de plusieurs coups ratés par Koe pour ouvrir une avance 4-2, mais ensuite ils ont fait face à leurs propres écueils.

«Nous nous sommes débattus avec la vitesse cet après-midi, (la glace était) certainement plus rapide, avec beaucoup plus de courbe,» a observé Stoughton. «Nous avons fait trop de placements pesants, mais vers la fin du match nous avons repris la chose en main.»

Aux autres matchs, l’équipe chérie de la province d’accueil, dirigée par John Morris, a cédé quatre points au premier bout et n’a pas su remonter la pente alors que l’équipe québécoise de Jean-Michel Menard est restée impitoyable pour en est sortir avec une victoire 7-4; sur l’autre piste, la Saskatchewan l’a emporté 6-4 sur l’Ontario-Nord.

Après cette ronde, le Manitoba a une fiche parfaite de 3-0; l’Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique et la Saskatchewan sont à 2-1; l’Alberta et l’Île du Prince-Édouard sont à 1-1; Terre-Neuve et Labrador, l’Ontario-Nord et les Territoires du Nord-Ouest/Yukon ont une fiche 1-2; et le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse cherchent encore la victoire à 0-2.

Ce n'est pas un Tim Hortons Brier sans Brier Bear et les joueurs de cornemuse!

Ce n’est pas un Tim Hortons Brier sans Brier Bear et les joueurs de cornemuse!

Balsdon et son équipe ont surpris pas mal de monde en détrônant le champion ontarien de longue date, Glenn Howard; ils sont arrivés au Brier un peu en inconnus. Mais au cours des deux premières journées de la compétition, ils ont affirmé leur droit de jouer avec les meilleures équipes au pays.

«Nous avons joué d’excellents matchs avec eux,» a remarqué Balsdon à propos de l’équipe de Gushue : troisième Brett Gallant, deuxième Adam Casey, premier Geoff Walker, remplaçant Jamie Korab et entraîneur Peter Gallant. «Nous jouons dans les mêmes tournois. C’est une excellente équipe. Brad est un des meilleurs lanceurs au monde, donc nous nous savons chanceux de les vaincre.»

Golfeur professionnel au Club de golf Glendale, Balsdon n’a pas tardé à lancer sa dernière pierre quand le coup final de Gushue lui a ouvert la possibilité de marquer deux points.

«Le temps coulait. Il ne restait que 30 secondes,» a-t-il dit. «Nous savions que c’était le coup qui s’imposait. Je savais que j’avais de la force à l’arrière de la maison. Ou bien j’effleure une des miennes, ou bien j’aboutis dans l’arrière si mon lancer est un peu pesant.»

Les Territoires ont eu plusieurs occasions pour ouvrir une avance importante sur les Manitobains tôt dans le match, mais à chaque fois, ils ont laissé passer l’occasion, surtout au quatrième bout. Koe était bien placé pour marquer trois points, mais il a raté tous ses deux coups et il a permis aux Manitobains d’en voler un, pour ouvrir une avance 3-2.

«C’était un vrai tournant,» a avoué Stoughton, qui se dit surpris d’être la seule équipe avec une fiche parfaite après seulement trois rondes. «Il rate un de ses lancers, sinon il marque deux ou trois points et nous aurons à nous rattraper pour tout ce qui reste du match. Nous avions eu un bout misérable, et c’était là un gros coup de chance. J’ai réussi mon frappe-et-reste et nous en avons volé un, donc c’était le tournant du match.»

Toutes les rondes du Tim Hortons Brier, à compter de la toute première aujourd’hui à 13h30, seront diffusées en direct à la chaîne TSN/RDS 2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des champions.

Les résultats et classement en direct sont accessibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=19

Pour acheter les billets au Tim Hortons Brier, présenté par SecurTek, visitez le www.curling.ca/2014brier-fr/billets/

 

]]>
http://www.curling.ca/2014brier-fr/2014/03/02/la-nouvelle-equipe-ontarienne-remporte-une-victoire-enorme-au-tim-hortons-brier/feed/ 0