Coupe Continental WFG 2014

Camp Amérique du Nord prend pied en Coupe Continentale WFG

LAS VEGAS — Le pointage est égal pour aborder la ronde du soir de la première journée des compétitions de la Coupe Continentale 2014 World Financial Group dans l’aréna Orleans.

Mark Nichols, à gauche, et Jennifer Jones célébrer au cours de leur victoire sur Niklas Edin et Christina Bertrup. (Photo, ACC / Chris Holloman, Katipo Creative)

Mark Nichols, à gauche, et Jennifer Jones célébrer au cours de leur victoire sur Niklas Edin et Christina Bertrup. (Photo, ACC / Chris Holloman, Katipo Creative)

Après que Camp Monde l’avait emporté à deux sur trois matchs traditionnels d’équipe à la ronde de jeudi matin dans ce tournoi modelé sur la Coupe Ryder du monde du golf, Camp Amérique du Nord a rendu la pareille à la ronde de doubles mixtes de l’après-midi.

Après deux rondes, chaque camp a trois points au classement global; au total, il y a 60 points à disputer, et le camp qui atteint 30,5 points en premier est celui qui remportera le championnat de Coupe Continentale WFG.

Le duo winnipegois de Jennifer Jones et Mark Nichols a donné le ton jeudi après-midi, remportant une victoire 9-2 pour les Nord-américains, aux dépens des Suédois Niklas Edin et Christina Bertrup. Jones et Nichols ont volé un point au premier bout et encore deux autres au deuxième et au troisième bout. Au quatrième, les Suédois ont opté de donner le marteau au camp Amérique du Nord, dans l’espoir de contrer l’élan, mais cette tactique a échoué; Jones et Nichols ont marqué trois points de plus, ce après quoi ce n’était qu’une question de temps.

«Il (Nichols) a joué remarquablement,» a affirmé Jones. «Nous nous sommes amusés comme tout – il m’a rendu la vie facile. Je me plais tellement aux matchs de doubles mixtes. Et si nous pouvons faire ajouter cette discipline au programme olympique (on monte une campagne à ce titre), je suis totalement pour. C’est un excellent format et j’espère que dans un proche avenir nous aurons la chance de voir ça aux Olympiques.»

Un autre duo winnipegois — Jeff Stoughton et Kaitlyn Lawes — a dû se livrer à une vraie la bataille avant d’en sortir victorieux. Lawes a dû faire un placement dans le cercle des huit pieds avec la dernière pierre du match pour piquer la victoire 8-7 au duo suédois de Camp Monde, Sebastin Kraupp et Maria Prytz. Camp Amérique du Nord menait 6-2 après quatre bouts, mais les Suédois ont marqué trois points rapides au cinquième et deux autres au septième pour nouer le match et préparer le dénouement passionnant que Lawes a bien réussi.

«L’encouragement (des spectateurs) m’a donné un vrai coup d’élan au brossage,» a remarqué Lawes après le match. «C’était une chaude lutte à la fin. Chose intéressante – l’an dernier nous avions commencé en Coupe Continentale par deux défaites et un match nul à la première ronde, donc j’ai dit à mon équipe : ‘Nous sommes mieux placés que l’année passée,’ bon ç’est bien parti.»

Satsuki Fujisawa de Camp Mondiale fournit pierre dans la victoire en double mixte le jeudi. (Photo, CCA / Chris Holloman, Katipo Creative)

Satsuki Fujisawa de Camp Mondiale fournit pierre dans la victoire en double mixte le jeudi. (Photo, CCA / Chris Holloman, Katipo Creative)

Camp Monde a su accaparer un point dans cette ronde, récolté par le duo de Christoffer Svae (Norvège) et Satsuki Fujisawa (Japon). Svae et Fujisawa ont marqué trois points au premier bout et trois de plus au troisième pour remporter une victoire décisive 13-1 sur Jeff Isaacson et Debbie McCormick de Camp Amérique du Nord.

«J’aime beaucoup jouer aux doubles mixtes, et encore plus à cet événement parce que le divertissement est au premier plan,» a affirmé Svae. «Le style de jeu lui-même est différent, plus difficile que le curling ordinaire, spécialement quand on fait équipe avec quelqu’un qu’on ne connaît pas comme joueur ou joueuse; ça pourrait être la première fois où vous jouez ensemble. Et avec moins de brossage, la glace change de caractère. Donc les spectateurs ne devraient pas s’attendre à nous voir jouer à 90-95 pour cent comme nous faisons parfois dans un match typique. Dans un match de doubles mixtes, si on joue à 65 pour cent, on joue bien, donc voilà essentiellement le défi.»

Les compétitions de jeudi débouchent sur une dernière ronde à 19h00 (fuseau horaire du Pacifique) format traditionnel d’équipe, incluant un match qui verra rejouer la finale du Championnat Mondial Ford 2013 de curling masculin, entre le Canadien Brad Jacobs de Camp Amérique du Nord et Edin, du Camp Monde; au mois d’avril dernier à Victoria, c’était le Suédois qui l’avait emporté.

Le programme de vendredi inclut trois rondes : les matchs traditionnels d’équipe à 8h30 et encore à 19h00, et une ronde de matchs de simple à 13h00.

Pour les six matchs de doubles mixtes et les six matchs de simple, un point sera octroyé pour une victoire, et un demi-point pour un match nul. Il y aura 18 matchs par équipes (neuf masculins et neuf féminins) et encore une fois, un point sera attribué pour une victoire, un demi-point pour un match nul. Tous les matchs consistent en huit bouts et il n’y aura pas de bouts supplémentaires. Il y aura aussi six matchs skins (le programme de compétition de ces derniers sera annoncé samedi), et une victoire dans un de ces matchs vaut cinq points.

Pour les informations de billetterie et générales, visitez le www.curling.ca/2014continentalcup-fr/

Pour accéder au programme de compétition complet, visitez le: www.curling.ca/2014continentalcup-fr/horaire-des-matchs/

TSN (RDS2 en français), partenaire exclusif en radiodiffusion de la Saison des champions de l’ACC, diffusera une couverture complète de la Coupe Continentale WFG.