Coupe Continental WFG 2014

Camp Monde coupe l’écart en Coupe Continentale 2014 WFG

LAS VEGAS — Il va falloir une dernière ronde de matchs skins pour décider qui en sortira victorieux en Coupe Continentale 2014 World Financial Group dans l’aréna Orleans.

Victor Kjäll de le Camp Amérique du Nord, à gauche, et Maria Wennerström célèbrent après le tirage de dimanche après-midi. (Photo, ACC / Michael Burns)

Victor Kjäll de le Camp Amérique du Nord, à gauche, et Maria Wennerström célèbrent après le tirage de dimanche après-midi. (Photo, ACC / Michael Burns)

Camp Monde traînait par cinq points pour aborder la première ronde des compétitions skins dimanche après-midi, mais grâce à un couple de victoires surprises remportées à la dernière minute, Camp Monde a réussi à rattraper deux de ces points.

En conséquence, Camp Amérique du Nord mène 24-21 pour aborder la dernière ronde de la compétition, qui commence à 18h00 (toutes les heures sont indiquées au fuseau horaire du Pacifique). Les trois derniers matchs skins mettent en jeu un total de 15 points, et le premier camp à atteindre 30,5 points sera le vainqueur en Coupe Continentale WFG, quoique, en tant que champion en titre, Équipe Amérique du Nord ait besoin de seulement 30 points pour protéger son titre, exploit qui ne s’est jamais réalisé au cours des dix ans d’existence de cet événement.

L’événement de cette année a déjà battu un record : la foule de 4 802 a dépassé l’ancien record de total des spectateurs, 42 317, établi à Medicine Hat en 2004. Avant la dernière ronde, le total des spectateurs en 2014 a atteint 46 392.

Rachel Homan de le Camp Amérique du Nord est heureux après avoir fait un grand coup contre le Camp Monde, dimanche. (Photo, ACC / Michael Burns)

Rachel Homan de le Camp Amérique du Nord est heureux après avoir fait un grand coup contre le Camp Monde, dimanche. (Photo, ACC / Michael Burns)

Margaretha Sigfridsson (Suède) de Camp Monde a remporté la plus grande victoire de dimanche après-midi, l’emportant 3,5-1,5 sur Jennifer Jones (Winnipeg) de Camp Amérique du Nord — aux six premiers bouts, les skins valent un demi-point, et les deux derniers bouts valent un point chacun.

Jones avait une occasion pour mettre la main sur le skin du dernier bout, mais elle a raté sa sortie montée.

«Nous sommes ravies d’être toujours dans la course vers la victoire à la dernière ronde ce soir,» a remarqué Sigfridsson. «La chance nous a souri à tous les matchs (de cet après-midi). C’est super amusant (le format skins) – parce qu’à chaque bout c’est comme repartir à zéro, huit matchs en un seul, et chaque bout est grisant. Vivement les matchs de ce soir, j’ai hâte de les regarder.»

Camp Monde a profité d’un placement décisif de la part de Niklas Edin (Suède) pour finir en match nul 2,5-2,5 avec John Shuster (Duluth, Minn.) de Camp Amérique du Nord. Le skin du huitième bout a été reporté, donc les capitaines devaient exécuter un placement dans le bouton pour décider le dernier point en jeu, et Edin a battu Shuster.

«Dans cette situation, j’essayais de me rappeler comment les pierres avaient ralenti tout au long du match,» a remarqué Edin à propos de son placement final. «J’avais dû exécuter pas mal de sorties au début du match, donc j’essayais de rappeler la pesanteur. J’espère que toute l’affaire ne sera décidée qu’aux toutes dernières pierres (aux matchs skins du soir).Nous sommes super contents d’en sortir victorieux ici, parce qu’avec trois bouts qui restaient, ça ne s’annonçait pas trop beau. J’ai l’idée que les spectateurs vont voir un beau spectacle de curling ce soir.»

Dans l’autre match de cette ronde, Rachel Homan (Ottawa) a dirigé une équipe mixte de Camp Amérique du Nord (troisième Jon Mead, deuxième Alison Kreviazuk, premier Reid Carruthers) vers une victoire 3-2 sur Tom Brewster (Écosse), de Camp Monde, et son équipe d’Emi Shimizu, Greg Drummond and Chiaki Matsumura.

«Il faut tout miser sur les matchs de ce soir, J’espère que nous saurons prendre les devants,» a dit Homan. «Je m’attendais à quelques points de plus dans ce match, mais un ou deux de nos coups n’ont pas réussi. Nous avons joué notre match, et c’est tout ce qu’on peut faire. Nous allons encourager notre camp à vive voix. Espérons que nous réussirons nos coups ce soir et que nous gagnerons beaucoup de points.”

La dernière ronde de matchs skins verra une confrontation entre Eve Muirhead (Écosse) de Camp Monde et Erika Brown (Oakville, Ont./Madison, Wisc.) de Camp Amérique du Nord en compétition féminine; Brad Jacobs (Sault Ste. Marie, Ont.) de Camp Amérique du Nord jouera contre Thomas Ulsrud (Norvège) de Camp Monde en compétition masculine; et en compétition mixte on a: Jeff Stoughton, Emma Miskew, Mark Nichols et Lisa Weagle de Camp Amérique du Nord, et David Murdoch, Satsuki Fujisawa, Scott Andrews et Miyo Ichikawa de Camp Monde.

Aux six matchs de doubles mixtes et les six matchs de simple, un point a été octroyé pour une victoire, et un demi-point pour un match nul. Il y a eu 18 matchs par équipes (neuf masculins et neuf féminins) et encore une fois, un point a été attribué pour une victoire, un demi-point pour un match nul. Tous les matchs consistent en huit bouts et il n’y aura pas de bouts supplémentaires.

Pour vous procurer des billets ou pour des informations sur l’événement, allez à www.curling.ca/2014continentalcup-fr/

Pour l’horaire complet, allez à www.curling.ca/2014continentalcup-fr/horaire-des-matchs/

Pour obtenir le pointage en direct et le classement, allez à: www.curling.ca/2014continentalcup-en/results/

TSN (RDS2 en français), le réseau de télévision exclusif de la Saison des Champions de l’ACC offrira une couverture complète de la Coupe Continental WFG.