Les juniors canadiens M&M Meat Shops 2014

Historique

Seul le Brier, qui a débuté en 1927, existe depuis plus longtemps que les Championnats canadiens de curling junior masculin.

Le premier championnat national pour les étudiants, comme il était appelé à l’époque, officiellement sanctionné (par la Dominion Curling Association) a eu lieu en 1950, à Québec. Dix équipes y ont participé, soit celles de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, du Québec, de l’Ontario, du Nord de l’Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique. Les membres de l’équipe devaient tous fréquenter la même école secondaire pour être admissibles à représenter une province.

L’équipe de la Saskatchewan, dont le capitaine était Bill Clarke, a remporté le championnat canadien inaugural pour les étudiants (le Canadian Schoolboys). En fait, la Saskatchewan a gagné les trois premiers de ces championnats, y compris des victoires consécutives du capitaine Gary Thode en 1951-1952. Après la victoire de l’Ontario en 1953, la Saskatchewan a de nouveau remporté trois championnats consécutifs. À l’instar de Gary Thode, Bayne Secord a deux fois été gagnant, en 1954-1955.

De 1950 à 1957 inclusivement, les équipes ont joué pour le Trophée Victor Sifton, nommé en l’honneur du magnat canadien de l’édition, dont la chaîne de journaux Sifton était commanditaire de l’événement.

En 1958, Pepsi-Cola est devenu le commanditaire principal et la province de Terre-Neuve s’est jointe à la compétition. Le championnat est devenu connu sous le nom de Pepsi Schoolboys de 1958 à 1975, avant d’être appelé Pepsi Juniors en 1976, lorsque les limites d’âge des concurrents ont été changées pour refléter les lignes directrices adoptées par la Fédération internationale de curling pour les championnats mondiaux de curling junior masculin, amorcés un an plus tôt en 1975.

Dans l’intervalle, en 1971, le premier championnat canadien de curling pour filles a eu lieu au Vancouver Curling Club, sous la direction de la présidente Nellie Hrdlicka, de Calgary, qui avait été l’élément moteur de la création d’un tel championnat national. Seulement quatre équipes (Colombie-Britannique, Alberta, Yukon (Territoires) et Nouvelle-Écosse) ont participé à l’événement, remporté par Shelby McKenzie, de l’Alberta.

À compter de 1972, l’Association canadienne féminine de curling a officiellement organisé l’événement. Huit équipes y ont pris part au Rossmere Curling Club, à Winnipeg, alors que l’équipe hôte du Manitoba, dont la capitaine était Chris Pidzarko, a remporté le championnat.

En 1980, Pepsi-Cola Canada Beverages est aussi devenu commanditaire des championnats juniors féminins, qui ont continué d’avoir lieu dans une ville différence que le championnat masculin chaque année. Toutefois, en 1987, à Prince Albert, en Saskatchewan, les Championnats juniors masculins Pepsi et les Championnats canadiens de curling féminin ont été combinés pour la première fois sous un même toit et continuent, à ce jour, d’être organisés conjointement. Pepsi a poursuivi sa commandite de longue date des Championnats juniors jusqu’en 1994, soit sur une période de 37 ans.

En 1995, les Championnats canadiens de curling junior sont devenus une composante clé de la « Saison des champions » du curling, un concept de marketing qui alliait tous les championnats nationaux et internationaux de curling télévisés. Maple Leaf Meats s’est joint comme commanditaire principal en 1996-1997, suivi de Kärcher, le principal fabricant au monde de pulvérisateurs puissants, de 1998 à 2005.

Depuis 2006, Les aliments M&M, la plus grande chaîne canadienne de vente au détail d’aliments surgelés, sont le commanditaire principal. Ils ont prolongé leur participation jusqu’en 2014

Au fil des ans, plusieurs changements ont été apportés aux championnats. Par exemple, en 1996, la représentation a été élargie afin d’inclure une inscription distincte pour le Yukon et pour les Territoires du Nord-Ouest, pour les hommes et les femmes, mettant au programme 13 équipes. Auparavant, une seule équipe avait représenté Yn/T.N.-O. dans le programme traditionnel de 12 équipes.

En 2013, les 14 associations membres de l’ACC ont été représentées pour la première fois dans un tournoi à la ronde selon lequel les équipes de chaque sexe ont été classées de la première à la quatorzième place, en fonction de leurs fiches antérieures de gains et de pertes aux trois derniers Championants juniors (2010-2012), puis ont concouru dans un tournoi à la ronde composé de deux groupes de sept équipes, avant une ronde de championnat composée de quatre matchs pour les huit équipes qui s’étaient qualifiées afin de déterminer les trois finalistes.

L’Alberta a remporté le plus grand nombre de titres canadiens de curling junior masculin depuis 1950, soit un total de 15 16 titres, la Saskatchewan suivant en deuxième place, avec 13 titres.

Thomas Scoffin détient le record pour le plus grand nombre d’apparitions comme capitaine, soit 7, six avec le Yukon et l’an dernier, avec l’Alberta. Il est aussi le plus jeune joueur à avoir servi de capitaine aux Championnats juniors…à l’âge de 12 ans, en 2007, à St. Catharines, Ontario. Brent Gallant compte le plus grand nombre de matchs gagnés comme capitaine, 48, éclipsant la marque préalable de 41, détenue par Martin Crête, du Québec, en 2010.

Seulement cinq équipes n’ont jamais été vaincues : la Saskatchewan en 1952 (9-0) et 1962 (10-0), l’Alberta en 1963 (10-0) et le Manitoba en 1986 (12-0). Chaque province/territoire a gagné au moins une fois, sauf le Nunavut, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon.

Toutefois, un seul capitaine d’équipe junior masculine, Kevin Martin, a aussi été capitaine d’une équipe gagnante au Brier. Il a remporté le Pepsi Juniors en 1985 et depuis gagné quatre Briers (1991, 1997, 2008, 2009).

La Saskatchewan est en tête de toutes les provinces avec 10 titres chez les femmes juniors, suivie du Manitoba avec neuf. Chaque province a été gagnante au moins une fois. Seulement le Nord de l’Ontario, le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest n’ont jamais gagné. Four équipes sont demeurées invaincues pendant le championnat : la Saskatchewan en 1975 (10-0), l’Alberta en 1978 (10-0), Manitoba en 1989 (11-0) et l’Ontario en 2010 (13-0). Suzanne Gaudet, de l’Île-du-Prince-Édouard, et Marie-France Larouche, du Québec, partagent le record pour le plus grand nombre d’apparitions comme capitaine, soit cinq chacune. Suzanne Gaudet détient aussi le record pour le plus grand nombre de victoires, 49. Sarah Koltun, du Yukon, est actuellement titulaire du record pour le plus grand nombre d’apparitions comme capitaine, avec sept, tandis que Suzanne Gaudet, de l’Île-du-Prince-Édouard, détient le record pour le plus grand nombre de victoires, 49.

Plusieurs capitaines ont remporté des titres canadiens juniors et féminins canadiens, dont Cathy King (Borst), Alison Goring, Julie Sutton, Cathy King (Borst), Jennifer Jones et Kelly Scott (MacKenzie), Amber Holland, Heather Nedohin (Godberson) et Rachel Homan.

Lorsque les championnats juniors masculins ont été créés, le calendrier des événements était tel qu’il était impossible pour le champion junior canadien de représenter le Canada au championnat du monde la même année. Par conséquent, on a décidé que le champion canadien d’une année donnée représenterait son pays aux championnats mondiaux juniors de l’année suivante.

Ainsi, en 1974, le champion canadien chez les hommes juniors, Robb King, a participé aux championnats mondiaux juniors masculins inauguraux de 1975, tenus à East York (Toronto), terminant deuxième après Jan Ullsten, de Suède.

De façon semblable pour les femmes, lors des premiers championnats mondiaux juniors féminins, tenus en 1988 à Chamonix, en France, ce fut Julie Sutton, championne canadienne de 1987, qui a représenté son pays (et gagné). Cet arrangement s’est poursuivi jusqu’en 1994, lorsque l’horaire révisé des compétitions de l’ACC a permis aux champions nationaux juniors en titre de se mesurer aux Championnats mondiaux juniors cette même année.

Cependant, Colin Davison, de l’Alberta, champion canadien junior de 1994, a représenté le Canada aux Championnats mondiaux masculins cette année seulement parce que le champion canadien de 1993, Shawn Adams, avait été suspendu. Mais, en 1993, la championne canadienne Kim Gellard a néanmoins représenté le Canada aux Championnats mondiaux juniors féminins de 1994 et, comme Colin Davison, elle a gagné.

Toutefois, pour 1995, aux Championnats canadiens de curling junior à Regina, l’ACC devait trouver le moyen de joindre la gagnante chez les femmes de 1994 et les finalistes de 1995, afin de déterminer qui représenterait le Canada aux Championnats mondiaux juniors un mois plus tard.

Jennifer Jones, qui avait remporté les Championnats canadiens de curling junior de 1994, a participé à des éliminatoires composées de quatre équipes avec période supplémentaire à but unique (deux demi-finales), se joignant à trois autres équipes qui s’étaient qualifiées durant la semaine. Elle a perdu ce match d’éliminatoire aux mains de Kelly MacKenzie, du Manitoba, qui a par la suite vaincu l’autre équipe victorieuse en demi-finale, l’Ontario, dont Kirsten Harmark était la capitaine dans la finale.

Kelly McKenzie a ensuite remporté le titre aux Championnats mondiaux juniors féminins à Perth, tandis que Chris Galbraith, gagnant des Championnats canadiens de curling junior masculin de 1995, a terminé troisième aux Championnats mondiaux juniors masculins. Depuis, les gagnants des Championnats canadiens juniors ont représenté le Canada aux Championnats mondiaux juniors tenus la même année.

Dans l’ensemble, le Canada a remporté 17 titres aux Championnats mondiaux juniors masculins depuis 1975 et huit titres aux Championnats mondiaux juniors féminins depuis 1988.

Les Championnats canadiens de curling junior M&M Meat Shops 2014 auront lieu à Liverpool, en Nouvelle‑Écosse, du 18 au 26 janvier, avec la finale féminine le samedi 25 janvier et la finale masculine le dimanche 26 janvier, toutes deux présentées en direct sur TSN/RDS2

Les gagnants porteront ensuite les couleurs du Canada aux Championnats du monde juniors 2014, qui se tiendront du 26 février au 5 mars, à Flims, en Suisse.