Championnat mondial de curling féminin Ford 2014
Presented by Booster Juice

Équipe USA bien partie au Championnat mondial Ford 2014

Équipe U.S.A. est partie du bon pied aux premières rondes du Championnat mondial Ford 2014 de curling féminin, présenté par Booster Juice.

Équipe Etats-Unis Allison Pottinger aller instruit balayeuses Natalie Nicholson, à gauche, et Tabitha Peterson lors de la victoire sur l'Allemagne, dimanche. (Photo, ACC / Michael Burns)

Équipe Etats-Unis Allison Pottinger aller instruit balayeuses Natalie Nicholson, à gauche, et Tabitha Peterson lors de la victoire sur l’Allemagne, dimanche. (Photo, ACC / Michael Burns)

L’équipe américaine dirigée par Pottinger —Nicole Joraanstad en troisième, Natalie Nicholson en deuxième, Tabitha Peterson en première, la remplaçante Tara Peterson et l’entraîneur Derek Brown — affiche un dossier 2-0 après son match de dimanche après-midi dans l’aréna Harbour Station à Saint-Jean, N.B., une victoire 6-5 sur l’Allemande Imogen Lehmann.

En vertu de cette victoire, les Américaines sont maintenant une des trois équipes à partager la place de tête au classement du tournoi à la ronde à 12 équipes, avec la Canadienne Rachel Homan, exemptée de la ronde de l’après-midi, et la Suisse Binia Feltscher.

C’est un départ nettement supérieur à ce que l’équipe de Pottinger avait réalisé à son dernier Championnat mondial Ford tenu au Canada, il y a deux ans à Lethbridge, Alta., où l’équipe a perdu ses quatre premiers matchs avant de remonter la pente avec sept victoires consécutives pour se qualifier aux bris d’égalité.

Anna Sidorova de la Russie, à gauche, et la stratégie de méditer Ekaterina Galkina pendant victoire sur la Suède. (Photo, ACC / Michael Burns)

Anna Sidorova de la Russie, à gauche, et la stratégie de méditer Ekaterina Galkina pendant victoire sur la Suède. (Photo, ACC / Michael Burns)

«Je ne dirais pas que (Lethbridge) me tracassait, mais oui, le souvenir demeure dans mon esprit,» a dit Pottinger. «Nous avons compris l’importance d’amorcer ce tournoi sur une note positive. Je dirais que c’était le point sur lequel nous nous sommes concentrées. Tout le monde comprend ce que nous devons accomplir, et nous comprenons aussi que le tournoi à la ronde est long, et que chaque match compte.»

Peut-être la plus grande différence entre Équipe U.S.A. 2014 et celle de 2012 est le fait qu’elles usent des opportunités qui surviennent pour marquer des points.

«Si nous ratons un coup, nous nous assurons de bien nous débrouiller au coup suivant, et bâtir sur cela,» a observé Pottinger. «Mais nous nous prenons en main et nous ne regardons pas plus loin que le coup présent, le match présent; nous ne voulons pas perdre cette concentration. Nous comprenons – un à la fois.»

 

Entre-temps, les Suisses ont remporté une deuxième victoire consécutive, marquant le double des points de la Chinoise Jinli Liu pour l’emporter 6-3. La Chine (0-2) menait 3-1 après sept bouts, mais les Suisses ont su inverser la dynamique vers la fin du match, avec deux points au huitième bout, un vol de deux points au neuvième, et encore un autre point au 10e.

Balayeuses sud-coréen Lee Seulbee, à gauche, et Min Ji Um travaillent sur ​​un rocher au cours de leur victoire sur la Lettonie. (Photo, ACC / Michael Burns)

Balayeuses sud-coréen Lee Seulbee, à gauche, et Min Ji Um travaillent sur ​​un rocher au cours de leur victoire sur la Lettonie. (Photo, ACC / Michael Burns)

«Oui, c’était capital,» a dit Feltscher à propos des deux points enregistrés au huitième bout. «Rater un coup comme ça, pas beau. Puis le vol au neuvième bout a été de la belle fortune.»

La Suédoise Margaretha Sigfridsson avait une chance pour accaparer toute seule première place au classement, mais elle a été vaincue 7-4 par la Russe Anna Sidorova.

Les Russes ont contrôlé le match après un vol de deux points au deuxième bout, ce après quoi elles ont limité les Suédoises à rien plus qu’un point ça et là, alors qu’elles ont enregistré des deux points aux sixième et huitième bouts. Après ce match, toutes les deux équipes ont une fiche 2-1.

«C’était très grisant de gagner contre un grand nom comme ça,» a dit Sidorova. «Sigfridsson est la médaillée d’argent des Jeux Olympiques, donc de notre point de vue c’était un match clé, et une victoire clé. Évidemment, face à une telle équipe, il faut lutter pour gagner, et c’est ce que nous avons fait aujourd’hui.»

Dans l’autre match d’après-midi, la Coréenne du Sud Ji-sun Kim a amélioré sa fiche à 2-1 avec une victoire 7-4 sur la Lettone Evita Regža. Les Lettones ont maintenant une fiche 1-2.

Le Canada, la Danoise Madeleine Dupont (1-1), Anna Kubešková de République Tchèque (0-2) et l’Allemande Imogen Lehmann (0-2) avaient les exemptions à la ronde de dimanche après-midi.

Les Mondiaux Ford 2014 continuent dimanche avec une autre ronde à 19h30 (fuseau horaire de l’Atlantique).

Toutes les rondes du Championnat mondial Ford 2014 de curling féminin seront diffusées sur TSN/RDS2, partenaire officiel de radiodiffusion de la Saison des Champions.

Le pointage et le classement en direct sont accessibles au : http://www.curling.ca/scoreboard/?e=58

Pour acheter des billets au Championnat mondial Ford de curling féminin, présenté par Booster Juice, visitez le: http://www.curling.ca/2014worldwomen-fr/billets/