Championnat mondial de curling féminin Ford 2014
Presented by Booster Juice

La Suisse a remporté l’or au Mondial Ford 2014 contre le Canada

L’équipe suisse de Binia Feltscher a prolongé la disette de médailles d’or du Canada, dimanche soir au championnat mondial Ford de curling féminin.

Équipe Suisse, de gauche, Binia Feltscher, Irene Schori, Franziska Kaufmann, Christine Urech, Carole Howald, Al Moore. (Photo, ACC / Michael Burns)

Équipe Suisse, de gauche, Binia Feltscher, Irene Schori, Franziska Kaufmann, Christine Urech, Carole Howald, Al Moore. (Photo, ACC / Michael Burns)

Le quatuor de Feltscher de Flims, Irene Schori, Franziska Kaufmann, Christine Urech et leur coach canadien Al Moore, a remporté sa deuxième médaille d’or d’affilée pour son pays en territoire canadien en surprenant la Canadienne Rachel Homan, 9-5 à la finale du championnat.

La Suisse qui a gagné l’or avec Mirjam Ott comme capitaine, il y a deux ans à Lethbridge, Alberta, a inscrit trois points au 8e bout et trois autres au 9e. La foule de 4,856, admirateurs de la formation canadienne, est retournée à la maison du Harbour Station pas mal déçue.

Joueurs suisses célèbrent leur victoire de la médaille d'or. (Photo, ACC / Michael Burns)

Joueurs suisses célèbrent leur victoire de la médaille d’or. (Photo, ACC / Michael Burns)

“Le gros désappointement fut de ne pas remporter l’or pour le Canada, c’est évident,” a déclaré Homan qui était secondée par Emma Miskew, Alison Kreviazuk, Lisa Weagle, la rempla<cante Stephanie LeDrew, le coach Earle Morris et le coach national Elaine Dagg-Jackson. “Mais, je suis fière de notre parcours de la semaine. Seulement désappointée que ne nous n’ayons pas pu remporter ce dernier match.”

C’était la quatrième médaille d’or pour la Suisse en 36 ans du Mondial féminin. Le Canada a raté sa tentative de gagner sa 16e et sa première depuis la victoire de Jennifer Jones en 2008 à Vernon, Colombie-Britannique.

“Je me sens toujours comme  auparavant,” a déclaré Feltscher encore dans les nues. “Je ressens la joie en moi, mais je n’ai pas encore réalisé ce que c’est.”

La Suisse qui a perdu le match Page 1-2, 8-3 vendredi soir contre le Canada, a tenu tête pour la plupart du match de ce soir. Après deux bouts blancs au début du match, le Canada a inscrit deux points au 3e. La Suisse a fait de même au prochain bout, mais le Canada a repris son avance de deux points au 5e. Une double sortie de pierres spectaculaire de Homan au 6e a obligé la Suisse à se contenter d’un seul point.

Alison Kreviazuk d'Équipe Canada a remporté le prix Brodie Frances pour l'esprit sportif. (Photo, ACC / Michael Burns)

Alison Kreviazuk d’Équipe Canada a remporté le prix Brodie Frances pour l’esprit sportif. (Photo, ACC / Michael Burns)

Mais, la Suisse rentrait en jeu pour le reste du match. Le Canada n’a marqué qu’un point au 7e et a eu des gros problèmes au 8e, ce qui a mené Feltscher a effectuer un placement bon pour 3 points dans ce bout.

“Les trois points au 8e furent comme le tournant du match,” a admis Kreviazuk. “Ce fut un bout difficile. Encore une fois, une question de pouces et elles ont réussi de superbes lancers. Il n’y avait rien que nous puissions faire. Rachel a fait de son mieux, mais nous n’avons pas bien préparé la maison.”

Au 9e bout, une série de lancers ratés a vu la Suisse se retrouver avec trois pierres bien cachées. Tout ce que Homan pouvait faire était d’essayer une sortie sur une montée de pierre; sa pierre n’a pas assez courbé et a laissé les trois marqueuses de la Suisse, un vol de trois points et une avance insurmontable.

“Le point important est que le Canada n’a pas marqué au 8e bout et le fait que nous avons pris l’avance à ce moment-là,” a dit Feltscher. “Elles ont commis plus d’erreurs que d’habitude et cela semble avoir été la raison de leur défaite.”

Lors des Cérémonies de clôture, Kreviazuk a été déclarée récipiendaire du prix Frances Brodie pour son esprit sportif et fair-play, à la suite d’un vote par les joueuses.

“Je me suis bien amusée,” a dit Kreviazuk “Nous avons mieux fait que l’an dernier (quand la troupe de Homan a remporté le bronze au Mondial féminin de 2013 en Lettonie); une médaille d’argent est une amélioration sur celle de l’an dernier. Je suis tellement fière des filles. On se sent bien d’avoir terminé avec une médaille et d’être en mesure de la montrer à notre pays.”

L’année prochaine, le championnat mondial de curling féminin, présenté par Ford du Canada, aura lieu à Sapporo, Japon.

Plus tard cette semaine, notre attention sera dirigée vers Beijing où le championnat mondial 2014 de curling masculin, présenté par Ford du Canada, se mettra en branle samedi au Capital Indoor Stadium. La formation canadienne de Kevin Koe du Glencoe Club à Calgary, Pat Simmons, Carter Rycroft, Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King, le coach John Dunn et le coach national Rick Lang, débutera samedi contre Rasmus Stjerne du Danemark.