English Abonnez-vous :

Peter Waugh : bénévole du curling de l’année

3/13/2012 - Posté par Jean Mills

Conformément à l’énoncé de mission du Strait Area Community Curling Club, à Port Hawkesbury, en Nouvelle-Écosse, le club s’engage à promouvoir notre sport dans une atmosphère amicale tout en offrant des programmes de coût abordable et de qualité aux curleurs de tout âge et de toute habileté. Depuis 1965, les curleurs locaux, ainsi que ceux des villes environnantes de Port Hood, de Mulgrave et même d’Arichat, viennent jouer dans ce club accueillant doté de deux pistes. Des débutants aux personnes âgées, allant de 7 ans à 70 ans, le curling au SACCC a prospéré.

C’est là une chose assez facile lorsque l’installation est neuve et compte peu de membres. Mais, au fil des ans, depuis 1965, à mesure que le bâtiment a pris de l’âge et que le nombre de membres s’est accru, le SACCC à deux pistes a commencé à éprouver des difficultés et, en 2008, le club a fait face à une dure réalité : il avait besoin d’une plus grande installation.

À ce moment, le SACCC a fait face à une tâche encore plus difficile : comment est-ce qu’il recueillerait des fonds, planifierait et construirait la nouvelle installation de curling grandement nécessaire? Dans une organisation entièrement dirigée par des bénévoles, sans personnel rémunéré, qui pourrait se charger de cet important projet intimidant?

À l’instar de nombreux clubs de curling, le SACCC était chanceux de déjà compter la personne appropriée.

Le président du club, Peter Waugh, le gagnant de cette année du Prix du bénévole de l’année de l’ACC, a commencé à jouer au curling à Moncton, au Nouveau-Brunswick, dans les années 80, et est déménagé avec sa femme Janet en Nouvelle-Écosse, se joignant au SACCC en 2000.

« Pour la toute première fois », se rappelle-t-il à propos de ces premières années au club, « on m’a demandé d’être capitaine et je me suis rendu compte que j’aimais décider des tirs. »

Peut-être c’était ce nouveau don pour le leadership sur glace qui expliquerait ce qui s’est passé ensuite.

Au cours de l’été 2008, on a demandé à Peter de devenir président du club. Cette année-là, il a présidé un comité axé sur l’expansion et l’amélioration du SACCC. Une étude de faisabilité avait déjà eu lieu et, ainsi, les exigences étaient claires. Mais quelqu’un devait prendre la barre et diriger.

« Le président de notre club, Peter Waugh, a joué un rôle crucial dans la réalisation de ce projet », ont déclaré les membres du SACCC dans leur texte de mise en candidature. « Peter a tenu des réunions avec les cadres et l’ensemble des membres afin d’obtenir leur soutien du projet. [Il] a été le principal contact avec le gouvernement pour obtenir des fonds provinciaux et fédéraux, a présidé un comité de collecte de fonds afin d’obtenir le soutien d’entreprises communautaires, a contacté les banques pour faire approuver une hypothèque et fait des présentations à des groupes communautaires. »

Et tout ça, avant le début des travaux de construction. À la cérémonie d’inauguration des travaux, en août 2010, Peter a eu la chance d’amorcer la démolition en « détruisant un gros morceau du bâtiment avec une chargeuse frontale ». La planification et la collecte de fonds étant terminées, maintenant, c’était le moment de la mise en chantier.

Mais, le déroulement d’un projet de cette envergure n’est pas tâche facile et, maintes et maintes fois, on a eu besoin de leadership.

« Il a aidé à organiser les bénévoles pour terminer les tâches (au lieu de payer l’entrepreneur pour tout faire, ce que nous ne pouvions nous permettre) et s’est donné corps et âme », ajoutent les membres du SACCC. « Il a dirigé les bénévoles durant les 7 500 heures de bénévolat exigées pour terminer le projet. »

« Le plus grand défi, alors que les dernières étapes du projet approchaient, était l’épuisement des bénévoles », a signalé Peter Waugh. Mais, lui et les autres membres du club ont persévéré et transformé ces défis en éléments positifs.

« Les équipes de travail, œuvrant tout au long de l’été, de l’automne et de l’hiver, ont été un autre trait saillant grâce au sensationnel taux de participation des bénévoles. Ce fut tout un accomplissement de voir la nouvelle installation de curling prendre forme avec chaque équipe de travail. »

L’installation rénovée a ouvert ses portes en janvier 2011, avec plus d’une centaine de personnes bondées dans le tout nouveau Strait Area Community Curling Club, doté de trois pistes, pour regarder la procession, dirigée par un cornemuseur et comprenant des représentants de tous les ordres de gouvernement et de la Nova Scotia Curling Association, de nombreux commanditaires communautaires et « de façon plus importante », ajoute Peter, « des membres du SACCC ».

Il est le premier à souligner que la construction couronnée de succès du nouveau club était un effort d’équipe, mais toute personne qui a travaillé à un projet de cette envergure sait à quel point il est difficile de s’assurer que l’équipe – des centaines de bénévoles ainsi que des représentants et des commanditaires – reste engagée.

« Peter a montré qu’il a de nombreux talents », a fait observer le directeur du curling junior au SACCC, Tom Wagar, « notamment son leadership et son dévouement au club. Peter était un merveilleux délégant, s’assurant toujours de rallier et d’engager d’autres membres avant de céder le contrôle d’aspects du projet, tout en veillant à ce que tout se fasse dans les délais fixés et au prix convenu. »

Ces membres sont déterminés à reconnaître l’homme qui a dirigé ce projet, du début à la fin, non seulement parce que le résultat a été une nouvelle installation pour les curleurs, mais aussi parce que les efforts de Peter ont des répercussions d’une vaste portée dans la communauté.

« En raison de la nouvelle installation, le curling a obtenu une plus grande couverture médiatique locale, il est devenu mieux connu dans la communauté et de nouveaux membres se sont ajoutés », ont affirmé les auteurs de la proposition de candidature. « En raison des rénovations dans notre club, nous sommes à présent en mesure d’organiser de plus grands bonspiels et avons pu faire une demande pour accueillir des événements provinciaux de curling. Voilà quelque chose que nous n’aurions jamais pu faire dans le passé. »

Mais, s’en est-il tenu là? « Absolument pas! » continuent ses partisans. « À la fin de la saison, il a aussi réussi à faire une proposition de subvention pour obtenir un financement de 25 000 dollars en vue d’un projet de gouvernance qui permettra au club d’aller de l’avant avec la mise à jour des règlements administratifs, la rédaction de descriptions de travail plus claires et la formation des cadres. »

« Ma table de cuisine et moi pouvons attester des nombreuses heures en soirée et fin de semaine que Peter a passées à remplir des demandes de subventions », fait remarquer Janet, la femme de Peter.

La reconnaissance de ses efforts a été une surprise pour Peter. « C’est un honneur compte tenu du fait que le sport du curling dénombre des milliers de bénévoles contribuant aux nombreux clubs de curling partout au pays. »

Et, parmi ces bénévoles, il inclut les membres du SACCC, avec lesquels il souhaite partager le prix. « Ils ont été sensationnels, concrétisant notre projet d’installation à trois pistes. »


Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr