English Abonnez-vous :

L’Ontario s’empare de la première place, l’Alberta espère encore se rendre aux séries du Brier Tim Hortons

3/8/2013 - Posté par Al Cameron

EDMONTON – Glenn Howard de l’Ontario est demeuré invaincu et a bloqué la première place, jeudi tandis que Kevin Martin de l’Alberta est encore en vie avec un mince espoir de participer aux éliminatoires au Brier Tim Hortons, présenté par Monsanto.

Jean-Michel Ménard du Québec a raté de peu son dernier lancer pour déloger la marqueuse de l’Ontario dans le cercle de quatre pieds et a ainsi cédé la victoire de 4-2 à Howard.

Marc Kennedy, Kevin Martin et Ben Hebert. (Photo, CCA/Michael Burns)

Martin en avait plein les bras avec Brock Virtue de la Saskatchewan, mais il a réussi à remporter une victoire de 6-5, sa 4e de suite. Dans d’autres matchs, Brad Jacobs du Nord de l’Ontario a inscrit quatre points au 8e bout pour un gain de 9-4 sur Jeff Stoughton du Manitoba et Paul Flemming de la Nouvelle-Écosse a obtenu sa première victoire, 9-6 aux dépens d’Andrew Bilesky de la Colombie-Britannique.

Avec ces résultats, l’Ontario est à 9-0, le Manitoba et Terre-Neuve-Labrador à 7-2, le Québec et le Nord de l’Ontario à 6-3, l’Alberta à 5-4, la Saskatchewan et le Nouveau-Brunswick à 4-5, les Territoires du Nord-Ouest/Yukon à 3-6 et la Colombie-Britannique, Nouvelle-Écosse et l’Île du Prince Édouard à 1-8.

La victoire de l’Ontario lui confère une place dans le match éliminatoire Page 1 contre 2 de samedi et une possibilité de participer à la finale de dimanche.

Le tournoi à la ronde se termine vendredi avec des rondes à 13 h 30 et 18 h 30 MST (TSN-RDS).

La tension sur la glace, jeudi soir, s’est retrouvée chez les amateurs un peu nerveux dans les gradins avec trois des quatre matchs ayant des implications sérieuses pour les six équipes impliquées aspirant aux éliminatoires. Le match entre la Nouvelle-Écosse et Colombie-Britannique n’avait rien à voir avec les séries éliminatoires.

Après cinq bouts, seulement trois points séparaient les six équipes sur les tableaux de pointage; l’Alberta et la Saskatchewan étaient égalité, 2-2, le Nord de l’Ontario menait par un point sur le Manitoba et l’Ontario, après avoir volé les deux points, menait, 2-0 sur le Québec.

Après avoir blanchi plusieurs bouts, le Québec a égalisé avec l’Ontario grâce à un double au 7e. Howard a répondu avec un seul point au 8e, ce qui lui a donné l’avance.

Glenn Howard. (Photo, CCA/Michael Burns)

“Ce fut tout un match,” a déclaré Howard qui est le seul skip invaincu à 9-0. Le Québec maintenait un jeu simple. Jean-Michel avait un lancer pour gagner, mais c’était vraiment difficile. L’essentiel, nous sommes no 1 quoiqu’il arrive.”

Ménard a dit que son quatuor a raté quelques lancers dans la première moitié, permettant à l’Ontario de voler des bouts d’un point aux 2e et 5e.

“Mais il y avait beaucoup de pierres en jeu au dernier bout, ce qui était le plan,” a-t-il dit. “Je n’avais pas un coup facile pour gagner et à mi-chemin, je croyais réussir, mais je suppose que ça ne devait pas se produire.”

L’Alberta et Saskatchewan se sont échangé des bouts d’un point jusqu’à la fin du 8e quand Virtue a frôlé une longue garde avec sa dernière pierre tentant de la geler; Martin avait un lancer bon pour trois et une avance de 6-3.

“Nous avons très bien joué pour se résumer à un lancer raté, c’est vraiment difficile à avaler. Ce sera difficile à vivre avec au cours des prochaines semaines,” a dit Virtue.

“Qu’est-ce que fait Stoughton? C’est mon copain,” a dit Martin après sa victoire et la défaite du Manitoba. “Nous avons un faible battement de coeur, mais ça en est encore un. Je ne pense pas que le Nord de l’Ontario va perdre un autre match, donc nous avons besoin de l’aide de nos amis de la Saskatchewan lors du dernier match (l’équipe de Virtue joue contre le Québec).

Après que le Manitoba et le nord de l’Ontario eurent échangé des bouts de deux points dans les deux premiers et d’un point aux 3e et 4e, l’équipe de Jacobs a marqué au 5e et a volé au 6e pour prendre une avance de 5-3. Ils en ont inscrit quatre au 8e et le Manitoba a serré la main.

“Ça fait du bien d’avoir le dos au mur, de venir et de jouer comme nous l’avons fait et de rebondir alors que nous avons eu de la difficulté dans les derniers matchs,” a dit Jacobs, le deuxième plus jeune skip ici, âgé de 27 ans. “Honnêtement, nous voulions tous venir et donner un spectacle, ce soir et juste de le faire. Notre principal objectif était d’oublier le classement, tout oublier, juste nous présenter et bien jouer et c’est ce que nous avons fait.”

Stoughton était d’accord les propos de Jacobs et disant qu’il était satisfait de la manière dont son équipe a joué malgré la défaite.

“Ils ont été extraordinaires, des joueurs de tête au capitaine,” a déclaré Stoughton, gagnant du Brier trois fois et deux fois champion du monde. “On se sent assez bien sur la façon dont nous avons joué. Ils ont été formidables, chaque placement qu’ils devaient effectuer, ils les ont réussis et tout. Nous ne sommes pas découragés après cela. Encore deux gains demain et nous serons du match 1-2.”

Pour les résultats et le classement, allez au www.curling.ca.



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr