Curling.ca Curling.ca/tickets
Subscribe:

Équipe Canada demeure invincible avec une victoire sur les Suisses aux Mondiaux Ford

Monday, 1 April 2013 - Posted by Al Cameron

Que de meilleur départ pour Brad Jacobs et Équipe Canada au Championnat mondial Ford de curling masculin 2013, présenté par Booster Juice.

Brad Jacobs et Ryan Fry. (Photo, ACC/Michael Burns)

Le quatuor de Jacobs, de Sault Ste. Marie, Ont., a remporté sa quatrième victoire consécutive dans le tournoi à la ronde de 12 équipes, au Save-On-Foods Memorial Centre, à Victoria, C-B, cette fois-ci avec une décision de 7-2 sur le Suisse Sven Michel.

Cette victoire donne aux Canadiens — Jacobs, plus son troisième Ryan Fry, son deuxième E.J. Harnden, son premier Ryan Harnden; le remplaçant Matt Dumontelle et l’entraîneur Tom Coulterman – la chasse gardée de première place au classement, avec une fiche de 4-0.

«Nous déployons les mêmes stratégies dont nous avons usé au Brier, et ça continue à marcher,» a indiqué Fry après la victoire. «Nous ne regardons pas trop en avant; nous ne faisons que jouer de manière constante et, espérons-le, les résultats continueront à être favorables.»

Le Canada a mené tout au long du match contre le quatuor suisse, qui a une fiche de 2-3. Jacobs s’est vu contraint à un seul point à la première manche; il en a cédé un aux Suisses à la deuxième manche, puis il s’est imposé une fois pour toutes à la troisième manche, avec deux coups, suivi par un vol de deux points en quatrième, grâce à une belle montée – double sortie de la part de Jacobs et à un lancer mou au placement de la part de Michel. Jacobs a ajouté un autre vol à la cinquième manche.

Pour les manches qui restaient, le Canada n’avait qu’à éviter de faire de grosses erreurs, et le grand favori de la foule n’a pas désappointé. Le soutien enthousiaste des spectateurs a beaucoup aidé pour adoucir la transition de l’Équipe du Nord de l’Ontario en Équipe de l’Ontario, au dire de Fry.

«Aux trois éliminatoires au Brier, soudain, c’était pleins feux sur nous, et je crois que cette expérience nous a bien servi pour préparer la présente compétition,» a-t-il dit. «Nous acceptons le rôle de l’équipe hôte (en tant qu’Équipe Canada) et franchement nous nous y plaisons, plutôt que de voir cela comme un fardeau. C’est un peu comme si notre équipe comporte un cinquième ou un sixième membre – la foule qui nous appuie; nous nous amusons à concourir ici, et nous aimons entendre les cris d’encouragement et les applaudissements après un coup réussi. C’est très beau.»

Quoique le Canada soit la seule équipe avec une fiche parfaite, il a sur ses talons deux équipes 4-1 : le Suédois Niklas Edin et le Chinois Rui Liu.

La Suède a couronné une journée parfaite de deux victoires sur deux rondes avec la victoire la mieux exécutée des Mondiaux Ford 2013, 7-4 au dépens du Tchèque Jiří Snitíl (2-3).

«C’était là de loin le meilleur match jusqu’à date pour notre équipe,» a déclaré Edin, qui a marqué deux points aux troisième et sixième manches tout en limitant les Tchèques à rien plus qu’un point maximum par manche. «Nous avons bien joué du début jusqu’à la fin, et nous avons contrôlé le match. Nous avons tenté quelques lancers plus offensifs pour commencer, et après que nous nous sommes établis en tête, nous voulions protéger l’avance, donc la stratégie est devenue plus conservatrice.»

La qualité du jeu des Suédois vient renforcer la place qu’ils ont comme un des favoris pour gagner aux Mondiaux.

«Notre plus grand adversaire, c’est nous-mêmes» a avoué Edin. «Si nous réussissons tout simplement à garder le même niveau de qualité à chaque match, nous aurons une place aux éliminatoires.»

Entre-temps, la Chine a marqué trois points à la quatrième manche et a continué pour remporter une victoire relativement aisée de 6-3 sur le Russe Andrey Drozdov (0-5).

Dans l’autre match de la 7e ronde, le Norvégien Thomas Ulsrud a amélioré sa fiche à 3-1 avec une victoire de 7-4 sur le Finlandais Aku Kauste (0-4). La Norvège a apporté un changement de dernière minute à sa liste d’équipe, où le remplaçant Thomas Løvold a pris en main le rôle de troisième, pour que Torger Nergård puisse être aux côtés de sa femme, qui va bientôt accoucher; malgré ce changement, les Norvégiens jouent de mieux en mieux depuis la première ronde.

«C’est un peu surprenant de voir ce niveau de succès (après le changement dans l’équipe),» a observé Ulsrud. «L’entraîneur (Ole Ingvaldsen) en a parlé hier soir et effectivement, il a exprimé sa surprise. Le premier match (où ils ont perdu 8-5 contre les Tchèques) nous a ébranlés un peu, mais je suis satisfait. Nous avons une attitude positive face au programme de compétition qui nous attend … nous sommes bien placés.»

L’Écossais David Murdoch (3-1), le Danois Rasmus Stjerne, le Japonais Yusuke Morozumi (1-3) et l’Américain Brady Clark (1-3) ont tous eu un laissez-passer en Ronde 7.

Les compétitions se reprennent dimanche soir aux Mondiaux Ford, avec la prochaine ronde à 19h00 (fuseau horaire du Pacifique) » Mardi, les rondes se contesteront à 9h00, 14h00 et 19h00.

Pour en savoir plus sur l’événement, incluant les listes d’équipes et l’horaire officiel, et pour la billetterie, veuillez visiter le www.curling.ca/fr/championnats/ford-mondial-de-curling/.

Les résultats et le classement en direct sont disponibles au www.curling.ca/scoreboard/?e=12.

TSN/RDS, partenaire officiel de télédiffusion de l’Association Canadienne de Curling, diffusera en direct les matchs préliminaires du Canada, ainsi que tous les éliminatoires.

Les matchs se diffuseront en langue française en direct sur les ondes de RDS2.



Nos galleries de Flickr