Curling.ca Curling.ca/tickets
Subscribe:

Équipe Canada rebondit avec énergie et bat la Norvège au Mondial Ford

Wednesday, 3 April 2013 - Posted by Al Cameron

Équipe Canada est de retour sur la voie de la victoire au Championnat du monde Ford de curling masculin, présenté par Booster Juice.

L’équipe de Brad Jacobs de Sault-Sainte-Marie (Ontario) comprenant Ryan Fry, E.J. Harnden, Ryan Harnden, le remplaçant Matt Dumontelle et l’entraîneur Tom Coulterman a rebondi après une défaite décevante face à la République tchèque, mardi matin en infligeant une défaite de 10-7 à Thomas Ulsrud de la Norvège mardi soir au Save-On-Foods Memorial Centre à Victoria, Colombie-Britannique.

E.J Harnden, Ryan Fry, Ryan Harnden et Brad Jacobs. (Photo, ACC/Michael Burns)

À la suite de cette victoire, Équipe Canada se retrouve seul au premier rang avec une fiche de 6-1, en dehors de l’impasse de trois formations pour la deuxième place à 5-2, où se positionnent Rasmus Stjerne du Danemark, David Murdoch de l’Écosse et Niklas Edin de la Suède.

Ce fut une affaire de va-et-vient qui ne s’est pas résolue avant que Jacobs eût profité de deux ratés des Norvégiens (le deuxième Christoffer Svae a raté une sortie de pierres et le placement de Ulsrud avec sa dernière pierre fut trop court) au 9e pour inscrire trois points.

“Nous avons assez bien joué dans ce match ; c’était du jeu un peu échevelé avec beaucoup de pierres en jeu et certains ratés ici et là,” a déclaré Jacobs. “Mais à la fin de la journée, je crois que nous avons eu moins de lancers ratés que nos adversaires et nous nous en sommes sortis avec la victoire. Ce fut correct de diviser aujourd’hui. Je pense que nous l’aurions fait aujourd’hui, en toute honnêteté. Mais peut-être l’inverse. Mais nous nous en sommes sortis et nous avons bien joué ce soir et il est agréable d’avoir six victoires en banque. Il y a encore une longue route à parcourir.”

Les Norvégiens avaient profité de deux points au 6e bout quand Jacobs a lancé trop fort avec sa dernière pierre, mais le Canada est revenu immédiatement au 7e. Fry et Jacobs ont tous deux effectué des placements précis contournant la garde du centre et Ulsrud a lancé trop fort dans sa propre tentative; Jacobs n’avait qu’à effectuer un placement de routine pour inscrire trois points et de prendre une avance de 7-5.

La Norvège a égalé le score avec deux points au 8e; le Canada a riposté avec trois points au 9e, effaçant ainsi toute déception persistante de la défaite contre les Tchèques.

“Oh, nous y pensions. Nous en avons parlé et nous y avons beaucoup pensé,” a admis Jacobs. “Je crois que nous étions très en colère à ce sujet pendant quelques heures après le match. Mais quand vous venez ici et vous jouez contre la Norvège, une très bonne équipe qui a été ici maintes fois et vous avez une foule qui est de votre côté qui veut une victoire, alors ça nous rend un peu plus affamés. Ça nous a certainement aidés dans ce match.”

L’Écosse aurait pu être à égalité avec le Canada, mais un lancer raté de Murdoch avec sa dernière pierre au 10e bout a permis à Brady Clark des États-Unis de voler les points pour une victoire de 8-6.

C’était un jour de deux gains pour les États-Unis, qui se sont améliorés à 3-4.

“Nous avons eu quelques matchs serrés, aujourd’hui, et nous avons volé une victoire à l’Écosse,” a déclaré Clark qui a réussi un superbe placement en contournant une garde de centre pour rendre le dernier lancer de Murdoch encore plus difficile. “J’ai pensé qu’ils avaient bien joué, mais nous venions de bien placer nos pierres. Ils n’ont raté que ce lancer-là, mais je suis heureux d’avoir remporté deux gains aujourd’hui. C’est vraiment gros pour nous. Nous avions besoin de cela pour bâtir notre confiance et nous sentir à l’aise.”

Les Danois ont pu prolonger leur série de victoires à cinq en battant Yusuke Morozumi du Japon, 7-4. Japon a chuté à 2-5 avec cette défaite.

“Ça augure beaucoup mieux pour nous maintenant,” a dit Stjerne, qui espère être le premier skip danois à participer aux séries éliminatoires au Championnat mondial de curling masculin depuis que son père, Tommy, a remporté une médaille de bronze en 1990 à Västerås, Suède. “Nous entrons dans une zone importante maintenant, mais nous pouvons faire mieux; je crois que nous sommes vraiment près d’atteindre notre plus haut niveau. Il nous suffit d’y croire maintenant.”

Dans les autres matchs de la soirée, Sven Michel de la Suisse a gardé ses espoirs de participer aux éliminatoires avec une victoire de 7-5 contre Aku Kauste de la Finlande. La Suisse, 3-4 après la victoire, a pris le contrôle du match en marquant trois points au 5e bout et en en volant un de plus au 6e. La Finlande a chuté à 1-6.

“Oui, nous savions que nous devions gagner ce soir et après trois défaites, nous étions sous pression. Maintenant, nous sommes heureux d’avoir remporté cette victoire,” a dit Michel. “Nous avons joué trois bons matchs, nous avons bien joué, mais ce n’était pas assez bon. Maintenant, c’est mieux. Ça aide notre confiance, mais nous avons deux matchs très importants demain et nous allons poursuivre la lutte.

La Suède, Rui Liu de la Chine (4-3), Jiří Snitíl de la République tchèque (3-4) et Andrey Drozdov de la Russie (1-6) ne jouaient pas dans la 11e ronde.

Le Mondial Ford continue mercredi et les rondes sont prévues pour 13 h 30 et 19 h.

Pour plus d’informations, la liste des Équipes et l’horaire officiel ainsi que pour vous procurer des billets, allez à: www.curling.ca/fr/championnats/ford-mondial-de-curling/.

Vous pouvez consulter le pointage et le classement à: http://www.curling.ca/scoreboard/?e=12.

TSN/RDS, le diffuseur partenaire officiel de l’Association canadienne de curling, fournira une couverture en direct des matchs préliminaires du Canada et tous les matchs des séries éliminatoires. En français, tous les matchs seront télévisés sur RDS2.



Nos galleries de Flickr