English Abonnez-vous :

À la maison : une nouvelle ère en prospection de membres d’équipe

9/18/2013 - Posté par Kim Perkins

Imaginez le scénario suivant : vous vous rendez au club de curling, en équipe partielle. Tout le monde ressent l’excitation de la nouvelle saison qui commence. Mais vous avez un problème : il vous manque un membre pour faire une équipe.

Vous faites la queue pour vous inscrire. Au fur et à mesure que vous vous approchez de la table des inscriptions, vous devenez de plus en plus inquiet; comment trouver un autre joueur pour compléter l’équipe? Et si vous trouvez quelqu’un, est-ce que cette personne va s’intégrer dans l’équipe? Ce sont des questions importantes… Donc voici des astuces pour vous aider à éviter ce genre de scénario.

En premier, il importe de signaler à l’organisateur de la ligue ou au directeur du club qu’il vous manque un membre d’équipe, en lui indiquant quel poste est ouvert, et à quel point votre équipe se considère compétitive. L’organisateur de ligue ou le directeur de club pourrait connaître des joueurs qui cherchent une équipe.

Mais ne vous arrêtez pas à l’organisateur de ligue ou le directeur de club. Ils feront de leur mieux pour mettre ensemble les joueurs et les équipes, mais en fin de compte c’est votre responsabilité de rassembler une équipe complète. Et il y a plusieurs démarches pour le faire.

Personne n’ignore la présence ni la puissance d’Internet. Pourquoi pas user des réseaux sociaux pour inviter les gens à se joindre à votre équipe? Commencez par votre page Facebook. Annoncez dans votre statut que vous cherchez un nouveau membre d’équipe, ou créez une pub pour dire que votre équipe sollicite des joueurs. N’oubliez pas d’inclure les heures et les dates de votre ligue, les coordonnées de votre club de curling, le sexe de joueur (ligue masculine, ligue mixte, ligue ouverte, ligue féminine, ligue maîtres), le poste à combler (capitaine, troisième, deuxième, premier), et si vous jouez plutôt compétitivement ou pas. Vous pouvez demander à votre réseau d’amis Facebook à rediffuser la publicité; peut-être l’ami(e) d’un(e) ami(e) s’intéresserait. Twittez aussi votre annonce. Donnez les mêmes infos que vous mettez dans votre pub Facebook.

À part Facebook et Twitter, vous pouvez mettre une annonce dans un site tel que Kijiji ou Craigslist. Renseignez-vous aussi sur les sites locaux qui existent pour ce genre d’annonce. Il se peut que votre club de curling ait une rubrique de petites annonces dans son site web. Il ne faut que poser la question.

Si vous habitez loin de la ville, une annonce sur Kijiji ou Craigslist risque de ne pas être trop utile. Essayez de mettre des annonces photocopiées sur les babillards communautaires, dans les magasins du quartier, les cafés, épiceries, centres de récréation, etc. C’est une excellente façon pour faire passer le mot sans trop dépenser de temps ou d’énergie.

Ne manquez pas de faire le point avec le coordonnateur de ligue et/ou directeur de club pour savoir s’il y a des nouvelles. Et n’oubliez pas que la première personne que vous trouvez ne doit pas nécessairement être le futur membre de votre équipe. Il importe de trouver un coéquipier ou coéquipière qui va s’entendre avec l’équipe existante, tant pour les équipes compétitives que pour les équipes récréatives. Pensez à organiser une séance d’entraînement ou un essai plutôt que de déclarer tout de suite que cette personne est le nouveau membre de votre équipe.

Du fait de déployer plusieurs méthodes pour trouver un autre joueur ou joueuse, plutôt que de dépendre de l’organisateur de ligue ou le directeur de club, vos chances sont meilleures pour trouver un nouveau coéquipier ou une nouvelle coéquipière qui s’intègrera bien dans votre équipe et qui restera avec.

Team Nova Scotia skip Mary-Anne Arsenault third Kim Kelly, second Colleen Jones, lead Jen Bxterduring the sceond draw at the 2013 Scotties Tournament of Hearts, February 16-24, Kingston Onatrio, The Canadian Womans Curling Championship (Photo Andrew Klaver)

Il importe de trouver un coéquipier ou coéquipière qui va s’entendre avec l’équipe existante, tant pour les équipes compétitives que pour les équipes récréatives. (Mary-Anne Arsenault, Kim Kelly, Colleen Jones, et Jen Baxter. Photo Andrew Klaver)



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr