English Abonnez-vous :

Les espoirs olympiques font leur part dans le programme Rocks & Rings de Capital One

11/21/2013 - Posté par Abbie Darnley

Heather Nedohin est depuis longtemps une compétitrice d’élite et une favorite des fans à cause de l’émotion dont elle fait preuve quand elle pratique son sport. Au printemps dernier, nous l’avons contactée pour demander son aide au programme Rocks & Rings, et elle a répondu oui sans hésiter.

Deux nouveaux joueurs apprennent à brosser (Photo Rocks & Rings)

On s’exerce à manier le balai (Photo Rocks & Rings)

Quand Rona Pasika, première dans l’équipe de Renee Sonnenberg, a entendu que Rocks & Rings ferait escale dans l’école de ses enfants, elle nous a appelés pour demander comment elle pouvait s’impliquer. Ce fut une expérience incroyable pour ces heureux enfants, qui ont découvert le sport en présence de deux des meilleures joueuses au monde. Qui sait – Nedohin et Pasika ont peut-être donné le coup d’envoi à la carrière d’un futur athlète olympique!

Voici leurs histoires :

Heather Nedohin

Quand l’occasion est survenue pour travailler avec le programme Rocks & Rings, je me grisais à l’idée d’en faire partie. C’est une si belle opportunité pour faire découvrir aux enfants notre sport olympique très spécial, et leur exprimer ma passion pour ce sport. Je ne savais pas à quoi m’attendre la première journée; je connaissais le programme seulement par le biais des publicités à la télé. Or cela a dépassé toutes mes attentes. J’ai vraiment aimé aller dans les différentes écoles dans la ville d’Edmonton et voir les enfants et même les enseignants s’éprendre du curling. Je me suis rendu compte que l’école de mes propres enfants avait besoin de ce programme et j’ai aidé à organiser l’événement. Quand le programme est arrivé dans l’école cet automne, j’ai vraiment aimé partager l’expérience Rocks & Rings de ma fille et de ses camarades de classe qui se sont vraiment amusés, dans leur propre école.

Rona Pasika

J’ai eu la bonne fortune d’aider à enseigner le programme Rocks & Rings de Capital One dans l’école de ma fille. Je m’attendais à une belle aventure, mais j’ai été ébahie par l’énergie et l’atmosphère dans le gymnase de l’école. Les enfants s’amusaient tellement à apprendre le curling et mieux encore, ils le faisaient chez eux, dans le gymnase de leur école! Les parents m’ont dit que leurs enfants ont adoré l’expérience et qu’ils avaient hâte d’essayer le curling sur une vraie surface de glace. Simplement dit, c’est tout comme la pub à la télé. Les enfants crient leur joie et leur encouragement et le sens de la compétition prend vie dans le gymnase. En tant que curleuse compétitive, je suis ravie de voir ce genre de phénomène; ça s’annonce bien pour notre sport; je suis tellement heureuse d’avoir eu la chance de goûter à l’expérience ce jour-là.

Nous sommes vraiment reconnaissants à Heather et à Rona de s’être jointes à nous pour enseigner le curling aux enfants dans la région d’Edmonton. Peut-être qu’en 2034 vous entendrez une entrevue avec un futur joueur ou joueuse de curling olympique qui dira : «j’ai découvert le curling dans le gymnase de mon école, il y a une vingtaine d’années, quand des légendes vivantes ont apporté le programme Rocks & Rings aux jeunes, et cela m’a inspiré à commencer à pratiquer le curling.»

Deux nouveaux joueurs apprennent à brosser (Photo Rocks & Rings)

Deux nouveaux joueurs apprennent à brosser (Photo Rocks & Rings)

 



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr