English Abonnez-vous :

C’est bien parti pour Équipe Canada aux Mondiaux masculins

3/29/2014 - Posté par Al Cameron

PÉKIN — Même à l’autre bout du monde, c’est un fait incontestable que, si vous laissez l’équipe de Kevin Koe prendre le dessus, il va être très difficile de le lui arracher.

Kevin Koe a été la cible d'Équipe Canada le samedi au Championnat mondial de curling hommes. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Kevin Koe a été la cible d’Équipe Canada le samedi au Championnat mondial de curling hommes. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Ce fait a été rappelé au Danois Rasmus Stjerne samedi soir dans le stade Capital. Koe et Équipe Canada : les Calgarois Pat Simmons (troisième), Carter Rycroft (deuxième), Nolan Thiessen (premier), Jamie King (remplaçant), John Dunn (entraîneur de l’équipe) et Rick Lang (entraîneur national) — ont remporté une victoire haut la main 6-3 au premier match pour toutes les deux équipes au Championnat mondial 2014 de curling masculin, présenté par Ford du Canada.

Or non seulement la victoire a-t-elle été une façon idéale pour amorcer le tournoi à la ronde à 12 équipes, c’est aussi un phénomène assez rare pour l’équipe cette saison.

«Nous avons perdu notre premier match aux Essais (canadiens de curling), nous avons perdu notre premier match au championnat provincial, et nous avons perdu notre premier match au Brier (Tim Hortons),» a remarqué Rycroft dans un rire. «Coach Dunn a dit, ‘je veux pas que ça se passe encore.’ Mission accomplie: 1-et-0.”

Comme l’a remarqué Rycroft, «Il fallait pas que ce soit beau,» Et du moins initialement, alors que les deux équipes se débattaient pour s’adapter aux conditions de glace dans un aréna reconnu pour avoir accueilli les compétitions de volleyball des Jeux Olympiques d’été 2008, Rycroft avait tout à fait raison : ce n’était pas beau. Mais Équipe Canada n’a pas manqué de profiter de deux erreurs danoises au troisième bout pour marquer deux points, puis elle a volé un point à chacun des deux bouts suivants pour prendre contrôle du match.

Le Canada a déployé une défense infranchissable pour le reste du match, et n’a jamais donné la chance aux Danois pour remonter la pente.

«Si vous menez, vos coups sont généralement plus simples, et vu que la glace était difficile à déchiffrer, c’est un grand avantage,» a déclaré Koe. «S’il faut exécuter des contournements et des gels pour rentrer dans le match, ce ne sont pas des coups faciles pour commencer, d’autant plus que la glace est capricieuse, donc si vous pouvez les lancer avec force, comme nous aimons faire, c’est un signe prometteur.»

Balayeuses Équipe Canada Pat Simmons, à gauche, et Carter Rycroft recherchent des directions. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Balayeuses Équipe Canada Pat Simmons, à gauche, et Carter Rycroft recherchent des directions. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

«C’est un adversaire difficile à rattraper,» a convenu Stjerne, qui avait dirigé les Danois vers un résultat de quatrième place aux Mondiaux Ford 2013 à Victoria. «Ils n’ont pas cédé d’un pouce. Je pensais que nous avions un couple d’occasions pour enregistrer des deux points, mais nous n’en avons pas tiré avantage, et cela nous a coûté en fin de compte.»

Le Canada rentre sur la glace tôt le matin dimanche (samedi soir au Canada) contre le Japonais Yusuke Morozumi, qui a perdu son premier match 9-5 contre le Norvégien Thomas Ulsrud samedi soir.

«Vous savez, (les Danois) sont une excellente équipe, et ils se sont qualifiés aux éliminatoires l’an dernier, donc ils sont une des meilleures équipes ici,» a observé Koe, qui avait joué à 96 dans son match. «Et nous avons été lents à démarrer à chacun de nos tournois cette année, donc la victoire est d’autant plus douce.»

Aux autres matchs de samedi soir, le Suédois Oskar Eriksson (2-0) a vaincu l’Américain Pete Fenson (0-2) 8-6; l’Allemand Johnny Jahr, qui avait fini avec une fiche 0-9 aux Jeux Olympiques, a amélioré sa fiche des Mondiaux à 2-0 avec une victoire 9-5 sur le Russe Evgeny Arkhipov (1-1).

Plus tôt dans la journée samedi, la Russie a vaincu l’équipe suisse de Peter de Cruz 8-7; Jirí Snítil, de République Tchèque, a vaincu les États-Unis 9-7; l’Allemagne l’a emporté 11-5 sur le Chinois Rui Liu; et la Suède a marqué le double des points de l’Écossais Ewan MacDonald, avec un résultat final 8-4.

Voici le reste des matchs préliminaires d’Équipe Canada, incluant les heures de diffusion (fuseau horaire de l’Est):

30 mars — vs. le Japon (Yusuke Morozumi), 2h00
30 mars — vs. la Chine (Rui Liu), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
30 mars — vs. la Russie (Andrey Drozdov), 21h00
31 mars — vs. la République Tchèque (Jirí Snítil), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
1er avril — vs. les États-Unis (Pete Fenson), 2h00
1er avril — vs. la Norvège (Thomas Ulsrud), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
1er avril — vs. la Suisse (Peter de Cruz), 21h00
2 avril — vs. la Suède (Oskar Eriksson), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
3 avril — vs. l’Allemagne (Johnny Jahr), 21h00
3 avril — vs. l’Écosse (Ewan MacDonald), 2h00 (en direct TSN/en différé 7h00 RDS2)

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca.fr. Suivez-nous sur Twitter, @CCAcurling.

Pour le pointage, le classement et les listes des équipes du Championnat mondial 2014 de curling masculin, visitez le : wmcc2014.curlingevents.com/


Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr