English Abonnez-vous :

Le Canada écrase la Russie au Championnat mondial de curling masculin

3/31/2014 - Posté par Al Cameron

PÉKIN — Les difficultés de la première fin de semaine semblaient être du passé pour Équipe Canada lundi matin au Championnat mondial de curling masculin, présenté par Ford du Canada.

Nolan Thiessen d'Équipe Canada, à gauche, et Carter Rycroft vont travailler pendant victoire sur la Russie, lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Nolan Thiessen d’Équipe Canada, à gauche, et Carter Rycroft vont travailler pendant victoire sur la Russie, lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

L’équipe de Kevin Koe, basée à Calgary — troisième Pat Simmons, deuxième Carter Rycroft, premier Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King, l’entraîneur de l’équipe John Dunn, et l’entraîneur national Rick Lang — a inscrit son match le plus complet du championnat jusqu’à date au stade Capital à Pékin, triomphant 9-1 sur le Russe Evgeny Arkhipov.

Avec cette victoire, le Canada améliore sa fiche à 3-1, en ex-aequo pour deuxième place avec l’Allemand  Johnny Jahr, derrière le Norvégien Thomas Ulsrud (4-0).

Équipe Canada vice-aller Pat Simmons lance son rocher lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Équipe Canada vice-aller Pat Simmons lance son rocher lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

«Nous avons mieux joué et la glace était meilleure,» a dit Koe après le match. «Nous avions plus de confiance et nous avons bien joué. Nous n’avions pas à discuter constamment de la force. Hier, franchement, il y avait des écarts de 10 à 15 pieds entre coups. Aujourd’hui, un couple de pieds maximum, et c’était bien plus doux pour l’esprit.»

Les Canadiens ont joué à 96 pour cent collectivement, et Thiessen et Rycroft ont tous deux réalisé 100 pour cent.

Ce match a eu un caractère tout autre des trois premiers, auxquels le Canada essayait de déchiffrer les conditions de glace dans un aréna qui avait accueilli seulement un tournoi de curling et qui posait un grand défi aux préposés à la glace, dirigés par les Canadiens Hans Wuthrich et Greg Ewasko.

«Nous avons beaucoup mieux joué,» a affirmé Rycroft. «Nous avons lancé des coups dégueulasses hier, et nous avons été chanceux d’en sortir 1-1 sur la journée (une défaite contre les Japonais, une victoire contre les Chinois). Enfin, aujourd’hui, nous nous sentons confortables et confiants. Nous maîtrisons nos coups et la glace. Nous en raton, ça et là, mais nous lançons avec confiance. Et les résultats? Il ne faut pas trop s’en préoccuper, parce qu’il y aura inévitablement des écueils.»

Ce n’était qu’au sixième bout que les Russes ont su user du marteau qu’ils avaient gagné avant le match. Le Canada a volé un point à chacun des quatre premiers bouts pour garder la pression sur Alexey Stukaliskiy, qui lance les dernières pierres pour la Russie. Il a enfin su marquer un point au sixième, mais même cet effort a été le résultat d’une tentative d’enregistrer deux points.

Le match s’est décidé au septième quand une tentative de vol russe a échoué désastreusement, et Koe en a profité pour marquer cinq points et amener les Russes à concéder.

«Nous sommes contents d’afficher un dossier 3-et-1,» a indiqué Koe. «Évidemment, nous aurions aimé refaire le match d’hier (la défaite par les Japonais) où nous avions une avance de trois points. Mais les coups de malheur, ils arrivent de temps à autre. Trois et un? Ce n’est pas mal.»

Russie vice-capitaine Alexey Stukalskiy montres son tir. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Russie vice-capitaine Alexey Stukalskiy montres son tir. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Aux autres matchs de lundi matin, les Allemands ont subi leur première défaite de cet événement, 9-4 aux mains du Danois Rasmus Sterne, qui avait abordé le match sans victoire, avec une fiche 0-3.

«Ce n’était pas très bien parti,» a admis Sterne, qui avait enregistré des quatre points aux deuxième et quatrième bouts contre l’Allemagne. «Nous nous devions de nous montrer que nous sommes de bons joueurs, nous donner une chance. Je crois qu’aux matchs précédents nous essayions de ne pas perdre, et cette fois-ci nous avons visé la victoire.»

En plus, le Japonais Yusuke Morozumi (3-1) l’a emporté 9-5 sur l’Américain Pete Fenson (1-3), et les Norvégiens ont remporté une victoire 6-3 sur le Suédois Oskar Eriksson (2-2).

Les Canadiens jouent encore lundi, contre Jíri Snítil, de République Tchèque (1-2) à 7h00, heure de l’Est (TSN/RDS2).

Le Suisse Peter de Cruz (2-1), le Chinois Rui Liu (1-2), les Tchèques et l’Écossais Ewan MacDonald (0-3) ont été exemptés de la ronde du matin.

Voici le reste des matchs préliminaires d’Équipe Canada, incluant les heures de diffusion (fuseau horaire de l’Est):
31 mars — vs. la République Tchèque (Jirí Snítil), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
1er avril — vs. les États-Unis (Pete Fenson), 2h00
1er avril — vs. la Norvège (Thomas Ulsrud), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
1er avril — vs. la Suisse (Peter de Cruz), 21h00
2 avril — vs. la Suède (Oskar Eriksson), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
3 avril — vs. l’Allemagne (Johnny Jahr), 21h00
3 avril — vs. l’Écosse (Ewan MacDonald), 2h00 (en direct TSN/en différé 7h00 RDS2)

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca.fr. Suivez-nous sur Twitter, @CCAcurling.

Pour le pointage, le classement et les listes des équipes du Championnat mondial 2014 de curling masculin, visitez le : wmcc2014.curlingevents.com/



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr