English Abonnez-vous :

Équipe Canada vaincue par la Norvège aux Mondiaux masculins

4/1/2014 - Posté par Al Cameron

PÉKIN — Équipe Canada a du pain sur la planche pour s’accrocher à un des deux premiers rangs au classement des préliminaires du Championnat mondial 2014 de curling masculin, présenté par Ford du Canada.

Christoffer Svae de la Norvège observe son tir comme Carter Rycroft du Canada regarde. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Christoffer Svae de la Norvège observe son tir comme Carter Rycroft du Canada regarde. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

L’équipe calgaroise de Kevin Koe avait une opportunité pour accaparer première place au classement du tournoi à la ronde à 12 équipes, mardi soir au gymnase Capital.

Cependant, une défaite 9-5 aux mains du Norvégien Thomas Ulsrud a gardé les Canadiens (5-2) en deuxième place, rang qu’ils partagent maintenant avec deux autres équipes : le Japonais Yusuke Morozumi (qui a battu le Canada dimanche) et le Suisse Peter de Cruz; les Norvégiens sont en tête du classement à 6-1.

Équipe Canada a encore quatre matchs préliminaires à contester, en vue de mettre la main sur un rang top-2 et une place dans l’éliminatoire Page 1-2, match qui offre aux participants deux chances pour en arriver au match pour la médaille d’or, qui se contestera dimanche.

«Évidemment, il est temps de bosser,» a dit le troisième d’Équipe Canada, Pat Simmons. «Nous avons quatre matchs pas faciles et il faut apporter notre meilleur jeu. Certainement, l’objectif est toujours une place dans l’éliminatoire un-deux. On verra, mais entretemps, il y a du travail à faire avant même d’y penser.»

L’équipe canadienne — complétée par le deuxième Carter Rycroft, le premier Nolan Thiessen, le remplaçant Jamie King, l’entraîneur de l’équipe John Dunn et l’entraîneur national Rick Lang — jouait le rôle de chasseur pendant la plus grande partie de son match contre la Norvège. Ulsrud a fait un placement pour trois points au deuxième bout, puis il en est sorti avec un vol écrasant au troisième quand le frappé-roulé à la dernière pierre de Koe n’a fait qu’effleurer une garde quand les brosseurs ont obéi à une directive de ralentir.

«Oui, certainement, c’était un moment clé,» a admis Koe. «Le lancer était bon, mais nous avons raté l’appel des trajectoires à plusieurs reprises aujourd’hui, et c’est décevant. Nous lançons bien. La glace est bonne. Une défaite n’est jamais douce, mais il faut en tirer du positif : j’apprécie nos progrès au cours de la semaine, et si la qualité de la glace continue à améliorer, je crois que ça ira très bien pour nous.»

Capitaine canadien Kevin Koe crie des instructions pour balayeuses. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Capitaine canadien Kevin Koe crie des instructions pour balayeuses. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

L’avantage de trois points s’est avéré insurmontable. Le Canada a fermé l’écart à un seul point mais n’a jamais égalé la marque. La meilleure opportunité est survenue au septième bout, à la dernière pierre de Koe, mais la tentative de placement derrière une garde centrale s’est butée contre du débris, et Ulsrud avait un lancer bien plus simple pour un point. Ulsrud a scellé la victoire au neuvième bout avec une double sortie pour enregistrer trois points.

«Nous avons eu de la bonne fortune au début,» a dit Ulsrud à propos de son vol au troisième bout. «C’était le moment où nous avons gagné; nous avons pris une avance 410. C’est une bonne équipe; ils ont remonté la pente et c’était un match serré jusqu’au neuvième bout.»

Le Canada a un match clé contre la Suisse mercredi matin (21h00 mardi soir, HNE) et ensuite une confrontation avec le Suédois Oskar Eriksson (4-3) mercredi soir (7h00 HNE, TSN/RDS2).

«Un dossier 5 et 2? J’aurais aimé faire un peu mieux, mais étant donné le niveau de notre jeu plus tôt dans la semaine, ce n’est pas si mauvais que ça, parce que nous avions eu du mal à passer à l’action,» a dit Koe. «Il y a des matchs difficiles qui nous attendent, mais si nous continuons à lancer bien, je crois que nous réaliserons de bons résultats. Certains des coups ratés n’ont pas été une conséquence des lancers, c’était plutôt la direction de la trajectoire. Il faut mieux faire là.»

Aux autres matchs de mardi soir, Jíri Snítil de République Tchèque (3-4) a remporté une courte victoire 6-5 sur l’Écossais Ewan MacDonald (2-5); les Suisses ont vaincu le Chinois Rui Liu (3-4) 7-6; et les Japonais ont écrasé le Danois Rasmus Stjerne (2-5) 8-2.

La Suède, l’Allemand Johnny Jahr (4-3), Pete Fenson des États-Unis (2-5) et le Russe Evgeny Arkhipov (1-6) ont été exemptés de la ronde du soir.

Voici le reste des matchs préliminaires d’Équipe Canada, incluant les heures de diffusion (fuseau horaire de l’Est):

1er avril — vs. la Suisse (Peter de Cruz), 21h00
2 avril — vs. la Suède (Oskar Eriksson), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
3 avril — vs. l’Allemagne (Johnny Jahr), 21h00
3 avril — vs. l’Écosse (Ewan MacDonald), 2h00 (en direct TSN/en différé 7h00 RDS2)

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca.fr. Suivez-nous sur Twitter, @CCAcurling.

Pour le pointage, le classement et les listes des équipes du Championnat mondial 2014 de curling masculin, visitez le : wmcc2014.curlingevents.com/



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr