English Abonnez-vous :

Le Canada remonte la pente et arrache une victoire aux Tchèques aux Mondiaux masculins

4/1/2014 - Posté par Al Cameron

PÉKIN — Équipe Canada en est sortie avec deux victoires opportunes, lundi au Championnat mondial 2014 de curling masculin, présenté par Ford du Canada.

Équipe Canada balayeuse Nolan Thiessen, à droite, et Carter Rycroft travailler sur un rocher lors de la victoire de lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Équipe Canada balayeuse Nolan Thiessen, à droite, et Carter Rycroft travailler sur un rocher lors de la victoire de lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Kevin Koe et son équipe canadienne de Calgary ont rattrapé un déficit de 6-3 pour vaincre le Tchèque Jirí Snítil 10-6 à la dernière ronde de lundi dans le stade Capital à Pékin.

Grâce à cette victoire, Équipe Canada —Pat Simmons en troisième, Carter Rycroft en deuxième, Nolan Thiessen en premier, le remplaçant Jamie King, l’entraîneur de l’équipe John Dunn et l’entraîneur national Rick Lang — a amélioré sa fiche à 4-1 dans le tournoi à la ronde à 12 équipes, occupant à elle seule le deuxième rang, derrière le Norvégien Thomas Ulsrud (5-0). Le  Canada s’affrontera à la Norvège mardi à 7h00, HNE (TSN/RDS2).

La victoire sur les Tchèques n’a ressemblé en rien au triomphe haut la main 9-1 que le Canada avait réussi contre le Russe Evgeny Arkhipov plus tôt dans la journée. L’équipe de Snítil, qui affichait un dossier 1-3 pour aborder ce match, a contrôlé les premiers bouts et n’a même pas donné aux Canadiens une chance pour marquer des points multiples.

Équipe Canada capitaine Kevin Koe a connu une deux-gagnant lundi à Beijing. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Équipe Canada capitaine Kevin Koe a connu une deux-gagnant lundi à Beijing. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

«Sans aucun doute, il faut parfois s’en tirer,» a admis Koe. «Nous ne nous débattions pas tant que nous l’avions fait (la veille, dans une défaite aux mains des Japonais); la piste était en bien meilleure condition qu’hier, mais pas d’excuses. Les Tchèques ont très bien joué et ils ont réussi des coups clés. Je suis très fier de mes gars, nous nous sommes acharnés, nous sommes restés positifs, et nous avons livré la bataille sans céder.»

La dynamique a commencé à changer après la pause du cinquième bout. Le Canada a enregistré deux points au sixième bout pour réduire l’avance tchèque à 6-5; le septième bout a été blanchi, et Koe a réussi un beau frapper-et-rouler au huitième pour voler un point et égaler la marque.

Les Canadiens ont continué par inscrire probablement leur meilleur bout du championnat 2014 jusqu’à date, avec huit coups parfaits au neuvième bout pour place quatre marqueurs, garantissant un vol et obligeant Snítil à essayer un placement avec effet extérieur juste dans le cercle des quatre pieds pour réduire les dégâts à un seul point pour le Canada. Mais la pierre tchèque s’est butée contre du débris juste en dehors de la maison et s’est arrêtée net, donnant aux Canadiens un vol de quatre points, et amenant les Tchèques à concéder le match.

«Quel soulagement!» a déclaré Thiessen. «Nous avions un vol d’un point pour sûr, donc nous reprenions le dessus, mais ç’aurait été une vraie bataille aux derniers bouts. Évidemment, on ne cherche pas à gagner comme ça, mais comme toutes les nations au monde le feraient si nous en étions la victime, nous accepterions une telle victoire si elle nous venait.

«Vous n’allez jamais gagner aisément et tout poliment neuf ou 10 matchs dans un tournoi à la ronde. Bien sûr, une remontée victorieuse, ça aide, ça renforce la confiance, et espérons que nous saurons rester confiants. C’est une course vers neuf victoires — si vous réalisez ce chiffre, vous vous qualifiez aux éliminatoires.»

Alors même que les Tchèques augmentaient leur avance au fil des cinq premiers bouts, Koe a remarqué que son équipe n’a jamais perdu sa ténacité; tout le monde est resté orienté sur le travail à faire.

«Nous en avons parlé avec nos entraîneurs, en dehors des matchs — s’il faut perdre, faisons-le courageusement, sans céder, et restons positifs,» a-t-il dit. «Nous avons bien réussi à ce titre dans ce match, Il est facile de devenir frustrés après les premiers bouts, mais nous avons tenu ferme et je suis fier des gars pour avoir continué à lutter.»

Les Canadiens sont exemptés de la première ronde de mardi matin, mais ils retourneront sur la glace à 2h00 (fuseau horaire de l’Est) contre l’Américain Pete Fenson (2-3), puis à 7h00 contre la Norvège.

République tchèque capitaine Jirí Snitil montres son tir lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

République tchèque capitaine Jirí Snitil montres son tir lundi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Les Norvégiens continuent leur passe de victoires, affichant un dossier de 5-0 aux dépens du Chinois Rui Liu, qu’ils ont défait 5-3; la fiche du pays d’accueil est maintenant 2-3.

«C’était un beau match. Les gars jouent bien et je n’ai aucune raison pour me plaindre; nous nous amusons à jouer,» a dit Ulsrud, toujours de bonne humeur. «Nous nous sommes entraînés si fort cette saison, à cause des Jeux Olympiques. J’aurais aimé voir un tel succès aux Jeux, mais je j’accepte volontiers maintenant. Nous avons quelque chose à prouver ici, pour nous autres et pour tout le monde chez nous qui croit en nous et nous appuie, donc nous voulons bien réussir cette semaine.»

Aux autres matchs de lundi soir, le Danois Rasmus Stjerne (2-3) a remporté une courte victoire 7-6 sur l’Écossais Ewan MacDonald (1-4), et le Suisse Peter de Cruz (3-2) a triomphé 8-3 sur le Japonais Yusuke Morozumi (3-2).

L’Allemand Johnny Jahr (3-2), le Suédois Oskar Eriksson (3-2), les États-Unis et le Russe Evgeny Arkhipov (1-4)ont tous été exemptés de la ronde de lundi soir.

Voici le reste des matchs préliminaires d’Équipe Canada, incluant les heures de diffusion (fuseau horaire de l’Est):
1er avril — vs. les États-Unis (Pete Fenson), 2h00
1er avril — vs. la Norvège (Thomas Ulsrud), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
1er avril — vs. la Suisse (Peter de Cruz), 21h00
2 avril — vs. la Suède (Oskar Eriksson), 7h00 (en direct, TSN/RDS2)
3 avril — vs. l’Allemagne (Johnny Jahr), 21h00
3 avril — vs. l’Écosse (Ewan MacDonald), 2h00 (en direct TSN/en différé 7h00 RDS2)

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca.fr. Suivez-nous sur Twitter, @CCAcurling.

Pour le pointage, le classement et les listes des équipes du Championnat mondial 2014 de curling masculin, visitez le : wmcc2014.curlingevents.com/



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr