English Abonnez-vous :

Le Canada met la main sur une place en éliminatoire Page 1-2 aux Mondiaux masculins

4/3/2014 - Posté par Al Cameron

PÉKIN — Équipe Canada va contester l’éliminatoire Page 1-2 au Championnat mondial 2014 de curling masculin, présenté par Ford du Canada.

Canadian sweepers Pat Simmons, left, and Carter Rycroft keep things clean. (Photo, World Curling Federation / Céline Stucki)

Balayeuses canadiens Pat Simmons, à gauche, et Carter Rycroft garder les choses propres. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Une victoire 7-5 sur l’Écossais Ewan MacDonald jeudi après-midi dans le Gymnase Capital donne aux Canadiens une fiche définitive de 8-3 sur le tournoi à la ronde à 12 équipes. Le résultat de ce dernier match, allié avec la défaite 6-4 du Japonais Yusuke Morozumi par le Chinois Rui Liu, a qualifié l’équipe canadienne — Pat Simmons (troisième), Carter Rycroft (deuxième), Nolan Thiessen (premier), Jamie King (remplçant), John Dunn (entraîneur de l’équipe) et Rick Lang (entraîneur national) — à l’éliminatoire Page 1-2 de samedi, contre le Norvégien Thomas Ulsrud (vendredi à 23h00 HNE, TSN/RDS2).

«Nous nous sommes levés ce matin et la seule chose qui nous préoccupait, c’était le besoin de nous qualifier aux éliminatoires,» a dit Koe, vainqueur au Championnat du Monde 2010 à Cortina d’Ampezzo, Italie. «Si nous perdons le match, les scénarios de bris d’égalité entrent en jeu. La chose la plus importante était de gagner et nous qualifier aux éliminatoires, et s’il s’agissait du match 3-4, ça nous arrangeait — ce ne serait pas la première fois. Mais nous qualifier au match 1-2, avec deux chances pour continuer dans la finale? C’est la cerise sur le gâteau, pour sûr.»

Les Norvégiens, en quête de la première médaille d’or depuis 1998 pour leur pays aux Mondiaux masculins, ont fini en tête du classement du tournoi à la ronde, avec une fiche 10-1, couronnée par une victoire 7-6 en bout supplémentaire contre le Suisse Peter de Cruz.

Le Canada et l’Écosse ont contesté un match serré pendant cinq bouts avant que les Canadiens ont pris les devants au sixième. Un superbe gel de la part de Simmons a préparé la voie à deux points enregistrés par Koe pour aller en tête 4-2.

Les Écossais ont riposté par deux points au septième. Mais Koe a réussi une paire de placements à effet extérieur qui ont courbé plus de six pieds, arrachant deux points en toute beauté.

Canadian skip Kevin Koe watches his shot. (Photo, World Curling Federation / Céline Stucki)

Capitaine canadien Kevin Koe montres son tir. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

«C’est un emplacement que nous avons ciblé tout au long du match et nous avions une bonne idée de la trajectoire et de la pesanteur,» a indiqué Simmons. «La chance nous a souri quand Ewen a raté son coup, et nous avions à faire le même lancer pour deux points, et c’était un beau succès.»

Koe a couronné le match par une double sortie au dixième bout, flanquant aux Écossais leur septième défaite sur 10 matchs aux Mondiaux.

«Il semble que dans tous nos matchs, ou bien nous avons remporté une victoire aisé, ou bien nous avons été rondement battus,» a observé Koe. «Donc il est beau de vivre une vraie bataille, un match nul ou serré du début jusqu’à la fin, puis nous en tirer avec un coup clé au dixième, c’est beau.»

Le Japon, qui a une fiche 7-4, s’est garanti un bris d’égalité, alors que la Chine, la Suisse et la Suède, qui abordent la dernière ronde du tournoi avec une fiche 6-4, continuent à disputer les places en éliminatoire Page 3-4, vendredi à 7h00 HNE.

Le vainqueur en éliminatoire 3-4 jouera contre l’équipe vaincue en éliminatoire 1-2, dans une demi-finale samedi matin à 4h00 HNE. Le match pour la médaille d’or se contestera dimanche à 3h00 HNE.

«Je suis content d’où nous en sommes, encore plus que nous avons dû nous acharner pour nous y rendre,» a déclaré Koe. «Nous n’avons pas toujours été au top de notre forme; si nous savons trouver notre meilleur jeu aux éliminatoires, les chances sont bonnes. Et même si nous continuons à jouer comme nous avons fait, nous y sommes habitués. J’ai hâte (pour samedi). C’est une bonne équipe, et ils ont très bien joué cette semaine. Je ne crois pas que le résultat final de notre premier match contre eux (la Norvège l’a emporté 9-5 mardi) soit un bon indice du caractère du jeu : un couple de mauvaises directives de moins et ç’aurait pu aller dans l’autre sens. J’ai beaucoup de confiance pour aborder cette confrontation.»

Le Canada a gagné une médaille à 12 championnats mondiaux masculins consécutifs et a joué dans le match pour la médaille d’or aux neuf derniers ans.

«Présentement, nous avons deux chances pour en arriver à la finale,» a indiqué Ulsrud. «Je n’ai jamais été champion du monde, et c’est mon rêve à moi.»

Dans l’autre match de jeudi après-midi, Jíri Snítil, de République Tchèque (5-5) a remporté une courte victoire 8-7 sur le Danois Rasmus Stjerne (2-9).

Le Suédois Oskar Eriksson (6-4), l’Allemand Johnny Jahr (4-6), l’Américain Pete Fenson (3-7) et le Russe Evgeny Arkhipov (2-8) ont tous été exemptés de la ronde de l’après-midi.

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca. Suivez-nous sur Twitter, @CCAcurling.

Pour le pointage, le classement et les listes des équipes du Championnat mondial 2014 de curling masculin, visitez le : wmcc2014.curlingevents.com/



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr