English Abonnez-vous :

Un jeune joueur saskatchewanais essaie la glace de l’Arizona

6/24/2014 - Posté par Jean Mills

«Drôle de destination pour le curling, non?» dit Dustin Mikush, jeune joueur de 14 ans, un natif de Wadena, Sask., qui vient justement de rentrer de Tempe, Arizona, où il a essayé la glace du club de curling communautaire des Coyotes.

(Photo par D. Mikush)

Shorts, tongs, balai de curling – ce n’est bien sûr pas Saskatchewan ! (Photo avec la permission D. Mikush)

Or, Mikush est jeune, mais il s’y connaît en pistes de curling. Il concourt au niveau provincial, en catégorie juvénile et junior, et pour son école secondaire aussi. La saison dernière, son équipe juvénile s’est qualifiée au championnat provincial, et son équipe junior a manqué de justesse de se qualifier. À l’instar de beaucoup de jeunes joueurs dans les petites communautés, il aime faire découvrir son sport aux élèves de l’école élémentaire. Et si tout cela ne suffit déjà pas, il aide Scott Comfort, le technicien de la glace à Wadena, à préparer les pistes dans son club local.

Le jeune joueur a beaucoup fait et beaucoup vu durant sa fin de semaine dans le club de curling Coyotes, établi en 2003 à Tempe, en banlieue de Phoenix. Il y est allé pour accompagner son père, qui voyageait en affaires. C’est le deuxième voyage que Mikush a fait pour observer les pistes de curling de l’autre côté de la frontière.

«Quand mon père et moi sommes arrivés le 20 mai, c’était la canicule, 40 degrés Celsius,» dit-il. «Après que nous nous sommes enregistrés à la réception de notre hôtel, nous sommes allés droit au club de curling Coyotes pour regarder la glace et lancer quelques pierres. Nous avons été reçus par le vice-président du club, Darryl Horsman.»

Par coïncidence, le capitaine de l’équipe américaine de curling paralympique, Patrick McDonald, fraîchement rentré de Sotchi, offrait un atelier de curling en fauteuil roulant, donc Mikush y a participé pour glaner quelques idées. Plus tard dans la journée, il a eu l’opportunité de contester un match.

«Après ma séance d’exercice sur la nouvelle piste, j’ai fini par diriger une équipe dans la ligue qui joue tous les vendredis soirs,» explique-t-il.

«Le lendemain, je me suis rendu à l’arène habillé d’un short, un tee-shirt et des tongs,» se souvient Mikush. «C’est chose assez rare chez nous en Saskatchewan!»

Profitant d’une formation hors de la surface de glace, le jeune joueur s’est joint à un groupe qui suivait le cours d’instructeur USCA Niveau 1, puis il est rentré sur la piste pour jouer d’autres matchs.

Saskatchewan's Dustin Mikush attends a session on wheelchair curling from US Paralympic skip, Patrick McDonald (Photo courtesy D. Mikush)

Dustin Mikush de la Saskatchewan participe à une session sur curling en fauteuil roulant (Photo D. Mikush)

À leur dernière journée dans l’Arizona, le père et le fils ont trouvé le temps pour jouer encore un autre match avant de rentrer au Canada.

Mikush a exprimé sa gratitude pour l’accueil chaleureux qu’il a reçu de Horsman et son personnel, et il a avoué être surpris d’apprendre que beaucoup des joueurs au club de curling Coyotes sont des Canadiens qui ont déménagé aux États-Unis.

«L’un des obstacles auxquels ils font face dans ce club de curling est l’approvisionnement en équipement,» indique Mikush. «En plus, il est difficile d’apprendre le curling aux débutants, parce que la plupart des membres n’ont pas leur certification.»

Mikush explique qu’il a suivi le cours d’instructeur USCA parce que l’horaire a marché pour sa visite, mais il affirme qu’il compte suivre la formation équivalente PNCE chez lui en Saskatchewan.

«C’était très agréable, cette fin de semaine,» dit-il à propos de sa tournée dans l’Arizona, “«mais je préfèrerai jouer chez moi en Saskatchewan, même si la température est à 40 degrés en dessous de zéro!»

Dustin Mikush skips a friendly game in the regular Friday Night League at the Coyotes Curling Club in Tempe, Ariz. Yes, that's a Canadian flag on the wall behind him, thanks to the many Canadian ex-pats who are are members of the Arizona club. (Photo courtesy D. Mikush)

Dustin Mikush joue un match amical dans la régulière de la Ligue vendredi soir au club de curling Coyotes à Tempe, en Arizona Oui, c’est un drapeau canadien sur le mur derrière lui, grâce aux nombreux expatriés canadiens qui sont membres du club de l’Arizona (Photo D. Mikush)



Vidéos récentes

Publicité

Nos galleries de Flickr


Cliquez ici pour accéder à nos galeries Flickr