Tous les articles / Nos nouvelles / Deux sur deux pour Équipe Canada au Mondial de curling féminin

Deux sur deux pour Équipe Canada au Mondial de curling féminin

PÉKIN — Pour les trois quarts d’Équipe Canada, jouer au Mondial de curling féminin est rien de bien nouveau.

Lisa Weagle, left, and Joanne Courtney look for directions from vice-skip Emma Miskew during action on Saturday. (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

Mais pour le quatrième membre, la deuxième Joanne Courtney, le Mondial CPT 2017 de curling féminin, présenté par Ford du Canada, est une expérience tout à fait neuve.

Courtney ne s’est jointe à la capitaine Rachel Homan, la vice-capitaine Emma Miskew et la première Lisa Weagle qu’après le moment où cette équipe avait participé à son deuxième championnat du monde féminin, il y a trois ans, à Saint-Jean, N.-B.

Mais si elle ressentait de l’anxiété devant la nouveauté et l’énormité de l’expérience, ce n’était pas apparent samedi dans le Gymnase Capital à Pékin, alors qu’elle appuyait son équipe vers un couple de victoires initiales, dont la plus récente une décision 6-2 sur l’Allemande Daniella Jentsch à la ronde de samedi soir.

Équipe Canada – complétée par la remplaçante Cheryl Kreviazuk, l’entraîneur de l’équipe Adam Kingsbury et l’entraîneure nationale Elaine Dagg-Jackson — a quitté la piste contente mais physiquement à plat.

«La première journée d’un championnat majeur est toujours épuisante,» a remarqué Courtney, qui enfile la feuille d’érable pour la première fois, avec ses parents Ryan et Ellen et sa sœur cadette Erin dans les tribunes. «Il y a les cérémonies d’ouverture, et c’est génial pour savourer l’atmosphère, mais ça prolonge aussi la journée. On essaie de déchiffrer la glace et les pierres, trouver la meilleure forme, et c’est fatigant. Ajoutez à cela le décalage horaire avec Pékin (à 12 heures en avance du fuseau horaire d’Ottawa, où l’équipe est basée).»

Compte tenu de toutes ces pressions, la première journée n’aurait pu mieux aller pour les Canadiennes.

L’équipe de Rachel Homan a gagné 2-0 le premier jour du Championnat mondial féminin 2014 CPT. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

Contre l’Allemagne, le Canada a donné le ton dès le début, avec deux points au premier bout, et pour le reste du match il y a eu peu de soucis. Le Canada a marqué des points uniques aux sixième, septième et huitième bouts, amenant les Allemandes à concéder le match.

«Absolument, c’est satisfaisant,» a affirmé Courtney. «Nous avons connu beaucoup de succès au Tournoi des Cœurs Scotties; nous nous y sommes bien débrouillées à divers niveaux, et nous tenions à continuer sur ce même chemin ici. Nous sommes très heureuses de l’état des choses pour la première journée.»

«Nous sommes très contentes d’en sortir avec deux victoires aujourd’hui,» a enchaîné Weagle. «C’étaient deux très bonnes équipes, et c’est le plus tard que nous nous couchons depuis notre arrivée ici, donc nous sommes toutes un peu épuisées et prêtes à nous mettre au lit.»

Aux autres matchs de la deuxième ronde, Nina Roth, des États-Unis (1-1), s’est remise d’une décevante défaite contre l’Écossaise Ève Muirhead plus tôt dans la journée, triomphant 10-8 sur la Suédoise Anna Hasselborg (1-1); Anna Kubeskova, de République Tchèque, a signé sa première victoire, 6-5 aux dépens de la Danoise Lene Nielsen (0-1); et la Russe Anna Sidorova (1-0) l’a emporté 9-6 sur la Sud-Coréenne Eun Jung Kim.

Le Canada a un seul affrontement à son horaire de dimanche, contre la Russie, à 02h00 HAE.

Neuf des 11 matchs du Canada au tournoi à la ronde seront diffusés par TSN. Visitez le www.tsn.ca/2016-17-curling-broadcast-schedule-1.593081 pour accéder à l’horaire de diffusion.

Pour les mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca. Suivez-nous sur Twitter, @curlingcanada.

Pour les résultats en temps réel, le tableau des points et les alignements du Mondial CPT 2017 de curling féminin, présenté par Ford du Canada, visitez le : www.worldcurling.org/wwcc2017