Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada décroche une qualification olympique, accède aux demi-finales du Mondial de curling en doubles mixtes

Le Canada décroche une qualification olympique, accède aux demi-finales du Mondial de curling en doubles mixtes

LETHBRIDGE, Alta. — La première case est cochée, et il en reste une de plus à compléter pour les Canadiens Joanne Courtney et Reid Carruthers au Mondial 2017 de curling en doubles mixtes à Lethbridge.

Joanne Courtney et Reid Carruthers célèbrent vendredi leur victoire des quarts de finale sur la Lettonie. (Photo, World Curling Federation / Richard Gray)

Vendredi soir au Centre ATB, une victoire 10-5 sur le duo letton invaincu de Santa Blumberga et Andris Bremanis a payé au Canada une qualification aux Jeux Olympiques d’hiver 2018 à Pyeong-Chang, Corée du Sud, où le curling en doubles mixtes fera ses débuts au programme olympique.

Du coup, Courtney et Carruthers accèdent à la demi-finale, samedi à midi (toutes les heures sont indiquées au fuseau horaire des Rocheuses) contre les Chinois Rui Wang et Dexin Ba, les vice-champions à l’édition 2016 du Mondial de curling en doubles mixtes à Karlstad, Suède.

«Ce sont de vrais compétiteurs; ils nous ont qualifiés aux Jeux Olympiques, mais maintenant ils ciblent la médaille d’or,» a dit l’entraîneur national, Jeff Stoughton. «Ils savent qu’il est temps de parachever le travail et terminer sur une note forte, et j’aime nos chances.»

Vendredi, le duo canadien a présenté ce qu’on pourrait raisonnablement qualifier de ses deux meilleurs efforts au Mondial de curling en doubles mixtes, ceci après avoir arraché deux courtes victoires sur ses trois derniers matchs pour se qualifier de justesse aux éliminatoires.

Une victoire 8-3 sur les Écossais Gina Aitken et Bruce Mouat à la ronde du matin a élevé les Canadiens aux quarts de finales contre la Lettonie.

Après s’être laissé avoir pour deux points au premier bout, le Canada a repris le dessus avec trois points au deuxième bout, un vol de deux points au troisième bout et un point de plus au quatrième bout.

La Lettonie a riposté avec deux points au cinquième bout et un vol d’un point au cinquième bout. Mais par la suite Courtney a réussi un frapper-et-rester de précision à effet extérieur pour récolter quatre points et amener les Lettons à tendre la main.

«Nous sommes très heureux de notre journée,» a affirmé Courtney. «Nous savions qu’il était nécessaire que le Canada accède aux demi-finales pour décrocher la qualification olympique, et nous sommes ravis d’avoir accompli cette mission. Nous avons réfléchi à toutes les leçons que nous avons tirées au cours de la semaine, et nous les avons déployées dans le match d’aujourd’hui. Nous n’avons pas été trop anxieux, nous sommes restés relaxes. C’était une excellente journée de compétition.»

Joanne Courtney obtient un câlin félicitant de l’entraîneur Jeff Stoughton. (Photo, Curling Canada)

Les qualifications olympiques sont le produit d’un processus de qualification étalé sur deux ans, mis en place par la Fédération mondiale de curling, qui prend en compte les résultats aux Mondiaux 2016 et 2017 pour déterminer les sept équipes qui se joindront à la nation hôtesse sud-coréenne aux Jeux. L’an dernier, le duo canadien de Marliese Kasner et Dustin Kalthoff s’est classé cinquième, grâce largement à deux victoires courageuses en ronde de qualification après avoir perdu son quart de finale et être éliminé de la course aux médailles.

«Nous sommes fiers, sans aucun doute,» a dit Carruthers. «C’est un grand honneur de contribuer à cette qualification pour le Canada, notre équipe cette année et Kalthoff/Kasner l’an dernier. Nous avons éprouvé beaucoup de pression pour aborder cette semaine, et nous ne sommes pas partis du bon pied, mais nous nous sommes relevé les manches et j’espère que cet élan se prolongera aux matchs de demain.»

Alors que les Canadiens s’affrontent aux Chinois, les Tchèques Zuzana Hajkova et Tomas Paul disputent l’autre demi-finale avec les Suisses Jenny Perret et Martin Rios. Rios avait fait partenariat avec Nadine Lehmann pour mettre la main sur le titre mondial de doubles mixtes en 2012.

Le Canada compte seulement une médaille de bronze au cours des huit derniers Mondiaux, gagnée par Alli Flaxey et Sean Grassie en 2009.

«Encore deux victoires,» a dit Carruthers. «Nous ne sommes pas venus ici pour terminer au quatrième rang. Nous sommes venus ici pour gagner une médaille. Je sais que Jo a une histoire de succès au niveau mondial, et moi aussi, j’ai un assez bon dossier. Nous ferons de notre tout demain.»

«Nous voulons gagner une médaille pour le Canada,» a enchaîné Courtney. «Notre pays a seulement une médaille de bronze, donc nous aimerions vraiment mettre la main sur une médaille demain. Nous allons apporter tout l’effort, toute la qualité de jeu comme nous avons fait aujourd’hui, et espérons que nous en sortirons victorieux.»

Au Mondial de curling sénior, qui se tient également au Centre ATB cette semaine, toutes les deux équipes canadiennes joueront pour la médaille d’or samedi.

Quelques heures après que Colleen Jones et sa bande de Halifax avaient signé la victoire dans leur demi-finale, l’Ottavien Bryan Cochrane l’a emporté 5-2 sur l’Irlandais Peter Wilson pour garantir que toutes les deux équipes canadiennes en sortent avec une médaille.

Cochrane, avec l’appui du vice-capitaine Ian MacAulay, deuxième Doug Johnston, premier Ken Sullivan, le remplaçant Howard Rajala et l’entraîneur Bill Tschirhart, a eu une sérieuse bataille à livrer avec les Irlandais, qui déployaient une stratégie conservatrice. Le Canada a enregistré deux points au premier bout, en a concédé un au troisième, puis a inscrit des points uniques aux quatrième, cinquième et sixième bouts pour arracher lentement mais sûrement la victoire.

Dans la foulée d’un tournoi à la ronde où ils n’ont perdu aucun de leurs matchs (6-0), Cochrane a dit que son équipe avait hâte de se lancer aux éliminatoires, et cette énergie était évidente sur la glace.

«C’est une grande réalisation, c’est très spécial,» a déclaré Cochrane. «Nous ne l’avons pas dit en toutes lettres que nous sommes venus ici avec l’attente de jouer pour la médaille d’or, mais c’était toujours notre objectif. Je pense que nous méritons de disputer ce match; nous jouons bien et nous attendons avec impatience le coup d’envoi.»

Le Canada s’affrontera au champion sénior en titre, le Suédois Mats Wranå, samedi à 14h00 dans le match pour la médaille d’or. Wranå a vaincu l’Allemand Uwe Saile par la marque de 7-3 à l’autre demi-finale. À l’édition 2016 du Mondial, Wranå a triomphé sur le Canadien Randy Neufeld pour remporter la victoire chez lui à Karlstad, Suède.

Jones, avec sa troisième Kim Kelly, deuxième Mary Sue Radford, première/vice-capitaine Nancy Delahunt et l’entraîneure Helen Radford, a prévalu 5-3 sur l’Écossaise Jackie Lockhart à l’une des demi-finales féminines; elle disputera la médaille d’or avec la Suissesse Cristina Lestander, samedi à 10h00.

Pour suivre le progrès d’Équipe Canada, visitez le www.curling.ca. Suivez-nous sur Twitter, @curlingcanada.

Pour accéder aux résultats en temps réel, au classement et aux alignements du Mondial 2017 de curling en doubles mixtes, visitez le : http://www.worldcurling.org/wmdcc2017.

À compter de mercredi, TSN va diffuser des matchs du Mondial de curling en doubles mixtes. CLIQUEZ ICI pour accéder à l’horaire de diffusion.

Pour accéder aux résultats en temps réel, au classement et aux alignements du Mondial 2017 de curling sénior, visitez le : http://www.worldcurling.org/wscc2017.