Tous les articles / Nos championnats / Le Mondial Ford 2018 de curling féminin se met en branle samedi à North Bay, Ont.

Le Mondial Ford 2018 de curling féminin se met en branle samedi à North Bay, Ont.

Jennifer Jones du Canada aura l’œil sur une deuxième médaille d’or, et une deuxième victoire d’affilée pour une équipe canadienne, lorsque le Mondial Ford 2018 de curling féminin commencera samedi.

North Bay accueillera le Championnat mondial de curling féminin Ford de 2018. (Photo, avec la permission de la ville de North of Bay)

Treize équipes disputeront le championnat dans l’aréna North Bay Memorial Gardens à North Bay, Ont. Le tournoi adoptera un nouveau format cette année qui verra l’ajout d’une autre équipe de la région Asie-Pacifique, et des changements à la structure des éliminatoires : le système Page sera remplacé par des séries à six équipes, à élimination directe.

Jones et son quatuor winnipégois — vice-capitaine Kaitlyn Lawes, deuxième Jill Officer, première Dawn McEwen, la remplaçante Shannon Birchard, l’entraîneure de l’équipe Wendy Morgan et l’entraîneure nationale Elaine Dagg-Jackson — vont tenter de s’accrocher à un deuxième titre consécutif pour le Canada, pour ajouter à celui remporté l’an dernier par l’Ottavienne Rachel Homan à Pékin.

Jones, Officer et McEwen sont également en quête de leur deuxième titre mondial; elles ont gagné la médaille d’or au Mondial de 2008 à Vernon, C.-B.

Jennifer Jones, championne du Tournoi des Cœurs Scotties de 2018, fera l’impasse sur Équipe Canada aux Mondiaux Ford 2018. (Photo, Curling Canada / Andrew Klaver)

Jones a dirigé le Manitoba vers la victoire au Tournoi des Cœurs Scotties 2018 au début du mois de février à Penticton, C.-B., pour se payer le droit de représenter le Canada à North Bay.

Lawes ne faisait pas partie de la formation Jones au Tournoi des Cœurs Scotties puisqu’elle était en Corée du Sud pour participer aux Jeux Olympiques d’hiver, où elle en est sortie avec une médaille d’or en curling double mixte avec son partenaire John Morris. Birchard a pris la relève au poste de vice-capitaine à Penticton, mais Lawes sera de retour dans l’alignement à North Bay.

Il y aura d’ailleurs d’autres joueuses olympiques à North Bay : les équipes médaillées d’or et d’argent aux Jeux de Pyeongchang sont dans le contingent. La Suédoise Anna Hasselborg a triomphé sur Eunjung Kim et ses ‘Filles de l’ail’ de Corée du Sud, au match pour la médaille d’or des Jeux. Toutes deux seront à North Bay, en espérant ajouter une autre médaille à leur collection respective.

Une autre équipe en lice sera sans doute celle de la Suissesse Binia Feltscher, qui a rapporté deux médailles d’or de ses deux dernières tournées au Canada pour disputer le Mondial. Elle a raflé l’or en 2016 à Swift Current, Sask., et elle a également remporté le titre en 2014 à Saint-Jean N.-B.

Le reste du contingent inclut la Chinoise Yilun Jiang; Anna Kubeskova, de République Tchèque; la Danoise Angelina Jensen; Daniela Jentsch, d’Allemagne; l’Italienne Diana Gaspari; la Japonaise Tori Koana; la Russe Victoria Moiseeva; l’Écossaise Hannah Fleming; et Jamie Sinclair, des États-Unis. L’équipe de Sinclair a été la dernière à se qualifier au Mondial, en vertu de sa victoire au championnat national des États-Unis, samedi dernier à Fargo, Dakota du Nord.

Le tournoi à la ronde s’amorce samedi à 14h00 au Memorial Gardens (toutes les heures sont indiquées au fuseau horaire de l’Est). La première adversaire des Canadiennes sera la République Tchèque, puis samedi soir Jones est sur une trajectoire de confrontation avec la Suisse.

L’équipe suédoise Anna Hasselborg, qui célèbre sa victoire pour la médaille d’or à Pyeongchang, sera à North Bay. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Le tournoi à la ronde se poursuivra jusqu’à vendredi le 23 mars; les six meilleures équipes au classement accèderont aux éliminatoires; aucun bris d’égalité ne se contestera – les égalités éventuelles seront brisées sur la base des résultats en compétition directe. Si l’égalité persiste, les résultats aux placements précédant les matchs s’emploieront pour déterminer quelle équipe aura la priorité.

Les deux meilleures équipes au classement du tournoi à la ronde accèderont directement aux demi-finales alors que le troisième rang s’affrontera au sixième rang et le quatrième rang s’affrontera au cinquième rang aux quarts de finales, le 24 mars.

Les équipes victorieuses accèderont aux demi-finales, plus tard dans la journée samedi. Celles qui remportent les demi-finales disputeront la médaille d’or, le 25 mars à 15h00, alors que les perdantes en demi-finale joueront pour le bronze le 25 mars à 10h00.

Les cérémonies d’ouverture du Mondial Ford 2018 de curling féminin se tiennent samedi matin à 11h30, et l’entrée est gratuite.

TSN/RDS2, partenaire officiel en radiodiffusion de Curling Canada, assurera une couverture en direct des matchs du tournoi à la ronde auxquels le Canada participe, ainsi que toutes les séries éliminatoires.

C’est la 15ème fois où le Canada organise le Mondial de curling féminin depuis la toute première édition en 1979 à Perth, Écosse. C’est la première fois où la ville de North Bay accueille cet évènement.

Le Canada a récolté le plus grand nombre de titres sur l’histoire du Mondial de curling féminin, avec 16 médailles d’or à son compte. La Suède est en deuxième place avec huit.

Les informations sur les ventes de billets, l’horaire des compétitions, les formations et les résultats en temps réel sont accessibles au site web de l’évènement : www.curling.ca/2018worldwomen/