Tous les articles / Nos championnats / Une joueuse de curling de Moncton fait impression au Championnat des moins de 18 ans

Une joueuse de curling de Moncton fait impression au Championnat des moins de 18 ans

Carly Smith, de Moncton, N.-B., pratique le curling depuis l’âge de six ans, et cette semaine elle concourt au Championnat canadien 2018 des garçons et filles de moins de 18 ans, qui se tient à St. Andrews. Smith occupe le poste de troisième sur Équipe Nouveau-Brunswick (hôte) – une deuxième équipe provinciale ajoutée à la compétition pour obtenir deux groupes égaux de sept quatuors.

Carly Smith: «Je ne lance pas avec un balai, et je pense d’ailleurs que ça aide avec l’équilibre,» dit Carly à propos de la prothèse qu’elle utilise au balayage, comme membre d’Équipe Nouveau-Brunswick (hôte) au Championnat canadien 2018 de curling des moins de 18 ans, à St. Andrews, N.-B.. (Curling Canada/Mark Finley photo)

Smith fait impression sur tout un chacun qui la voit sur la piste; elle est née avec seulement un bras, et elle utilise une prothèse adaptive lorsqu’elle balaie.

«Ma mère jouait au curling et elle m’a amenée sur la glace quand j’étais en deuxième année à l’école, puis elle m’a inscrite au programme Little Rocks,» dit-elle.

Sa sœur Caylee a également fait ses débuts sur la piste dans la petite enfance, et maintenant elle est première sur l’équipe.

«J’aime beaucoup jouer avec ma sœur, et puis nous avons la possibilité de voyager ensemble aux tournois, qui est génial,» affirme Carly.

Les sœurs Caylee (à gauche) et Carly Smith (à droite) sont coéquipières au Championnat canadien 2018 de curling des moins de 18 ans, où Carly emploie une prothèse adaptée pour balayer (Curling Canada/Mark Finley photo)

La prothèse est quelque chose de relativement nouveau pour elle quand elle manie le balai, mais elle dit qu’elle s’est adaptée rapidement.

«Je ne lance pas avec un balai, et je pense d’ailleurs que ça aide avec l’équilibre,» explique la jeune athlète de 14 ans, qui s’entraîne au club Curl Moncton. «Au balayage, par exemple, je suis en mesure d’appliquer davantage de pression au mouvement, et c’est beaucoup plus efficient. Je balaie de la même façon que je faisais avant d’utiliser la prothèse. Il m’a fallu une semaine, pas plus, pour m’y habituer. J’utilise une prothèse pour le cyclisme, le hockey, le yoga, etc., mais celle que j’emploie pour le curling est différente.»

Le quatuor des sœurs Smith, Équipe Nouveau-Brunswick (hôte), a clôturé le tournoi à la ronde de Groupe B sans accéder aux éliminatoires, mais cela n’a empêché Carly de savourer cette expérience de championnat national.

«C’est vraiment agréable,» remarque-t-elle. «La glace est splendide, les bénévoles sont sympas, les repas ont été délicieux et notre hôtel est très beau. Cela a été super comme expérience.»

Elle regarde déjà vers d’autres aventures sur la piste de curling.

«J’ai 14 ans et je veux vraiment revenir au Championnat national des moins de 18 ans et représenter le Nouveau-Brunswick.»

Carly Smith (troisième) et Melodie Forsythe (capitaine) discutent du prochain lancer pour Équipe Nouveau-Brunswick (hôte) au Championnat canadien 2018 de curling des moins de 18 ans, à St. Andrews, N.-B. (Curling Canada/Mark Finley photo)