Tous les articles / Nos nouvelles / White et Anderson terminent le tournoi à la ronde sur une note gagnante

White et Anderson terminent le tournoi à la ronde sur une note gagnante

Les quatuors masculin et féminin d’Équipe Canada ont clôturé le tournoi à la ronde sur des gains jeudi matin. Mieux encore, tous les deux quatuors canadiens sont qualifiés aux éliminatoires du Mondial 2018 de curling sénior, à Östersund, Suède.

George White, premier sur Équipe Canada, et le deuxième Dan Holowaychuk, sur la piste au Mondial 2018 de curling sénior, à Östersund, Suède (photo FMC/Richard Gray)

L’Edmontonien Wade White, appuyé par le troisième Barry Chwedoruk, deuxième Dan Holowaychuk, premier George White et l’entraîneur Bill Tschirhart, a été lent à démarrer contre le Turque Murat Akin (1-4), accordant un vol à son adversaire en troisième manche pour détenir une avance modeste 4-2 à la mi-temps. Mais à la deuxième moitié de la partie, les Canadiens sont passés en mode offensif, pour voler sept points au cours des deux manches suivantes en route vers un gain 11-2.

«C’est assez dur (quand on s’est déjà qualifié aux éliminatoires) – c’est beaucoup plus dur de se mettre en branle,» a convenu White. «Nous n’étions pas trop performants au début, mais nos adversaires nous ont fait peur et je crois que cela nous a réveillés et nous a procuré quelques points. Ce n’est pas notre habitude; normalement nous sommes bien plus concurrentiels.»

Après avoir essuyé leur première défaite du tournoi à la ronde mercredi, Anderson et son équipe de Saskatoon (vice-capitaine Patty Hersikorn, deuxième Brenda Goertzen, première Anita Silvernagle et l’entraîneur Bill Tschirhart) ont remporté une victoire décisive contre l’Australienne Sandy Gagnon (2-4).

Anderson a marqué un doublé en première manche, puis a volé les deux manches suivantes avant de permettre à Gagnon de marquer son premier – et son seul – point. Le Canada a volé deux manches de plus pour en sortir victorieux 8-1.

«On ne dispute qu’un seul match par jour ici, et on ne veut pas y apporter une énergie médiocre,» a remarqué la capitaine d’Équipe Canada dans la foulée de cette victoire. «Je pense que nous avons rebondi de manière solide. Nous avons eu un mauvais départ à notre match d’hier. Nous avons raté plusieurs lancers faciles et je ne maîtrisais pas la pesanteur au placement, donc il était d’autant plus important d’inscrire un effort solide aujourd’hui et nous remettre sur les rails.»

«Je pense que nous avons joué relativement bien,» a-t-elle enchaîné. «Il n’y a pas eu trop de tirs que j’ai regrettés, donc c’est un bon signe.»

Les éliminatoires commencent vendredi : les affrontements exacts seront déterminés sur la base du classement final à travers tous les groupes. Visitez le site web de l’évènement pour en savoir plus sur l’horaire des compétitions et les équipes concernées : http://www.worldcurling.org/wscc2018

La première d’Équipe Canada, Anita Silvernagle (à gauche), et la deuxième Brenda Goertzen (à droite) se mettent à balayer une pierre lancée par leur skip Sherry Anderson durant le tournoi à la ronde au Mondial 2018 de curling sénior, à Östersund, Suède (photo FMC/Richard Gray)