Curling.ca Curling.ca/tickets
Subscribe:

Histoire

La première édition de la Coupe Continental de curling – une compétition de genre Coupe Ryder – a eu lieu du 7 au 10 novembre 2002, à Regina, en Saskatchewan, à la suite de plusieurs années de discussion entre l’Association canadienne de curling (ACC), la Fédération Mondiale de Curling (WCF) et la United States Curling Association (USCA).

Les organisations ont convenu d’une structure selon laquelle les équipes concourraient dans diverses disciplines avec divers points en jeu : doubles mixtes (36), matchs d’équipe (72), simples (32) et matchs de skins (260). Le premier camp à accumuler 201 des 400 points disponibles serait déclaré champion.

Personne ne savait à quoi s’attendre de cet événement unique qui avait été conçu pour susciter un intérêt mondial envers le sport. Mais, le déroulement de la Coupe inaugurale n’aurait pu être préparé d’avance de façon plus dramatique, ni lancé avec plus d’appréhension.

L’équipe de l’Amérique du Nord se composait de quatre équipes du Canada et de deux équipes des États-Unis. Les équipes canadiennes comprenaient les gagnants des épreuves de sélection canadiennes de 2001, du Tournoi des Cœurs de Scott de 2002 et du Nokia Brier de 2002. L’USCA a sélectionné ses champions nationaux en titre. La WCF et ses nations membres ont sélectionné des équipes pour représenter l’équipe de l’Europe, avec une équipe masculine et une équipe féminine d’Écosse ayant des places garanties.

Le titre du championnat était en jeu dans le dernier match de skins masculin entre Kevin Martin et Peja Lindholm. Les équipes ont amorcé la huitième et dernière manche (valant 13 points) avec un score global de 194-193 en faveur de l’équipe nord-américaine après que Peja Lindholm ait laissé Kevin Martin voler 20 points à la septième manche du match de skins tout en gardant le marteau.

Tout dépendait de la dernière pierre de la dernière manche. Lindholm a été tenu d’essayer une difficile montée double de 20 pieds avec sa dernière pierre, mais n’a pu déplacer un lancer de placement de Martin. L’équipe de l’Amérique du Nord a pu subtiliser les 13 points pour réclamer le premier titre de la Coupe Continental.

En 2003, la Coupe Continental s’est déroulée à Thunder Bay, Ontario, et l’équipe européenne a fait un retour en force. Elle a égalisé le score avec l’équipe de l’Amérique du Nord avec une victoire de 208-179, qui a été déterminée de nouveau dans le match de skins de 60 points, le dernier jour de la Coupe.

La Coupe Continental de 2004 a eu lieu à Medicine Hat, en Alberta, du 25 au 28 novembre et, encore une fois, comprenait une formation prestigieuse.

Cette fois, ce fut l’équipe nord-américaine qui a mené pratiquement depuis le début. Bien que la première journée se soit terminée par une égalité 27-27, l’équipe locale a pris la tête après la deuxième journée, menant 66-42 et a élargi sa marge à 162-118 après la troisième journée.

La dernière journée, Randy Ferbey a battu Peja Lindholm dans la dernière manche et a assuré le championnat à l’équipe de l’Amérique du Nord.

La Coupe Continental s’est ensuite tenue à Chilliwack, en Colombie-Britannique, du 23 au 26 novembre 2006. Et quelle formation elle comptait. En fait, tous les médaillés des Jeux olympiques d’hiver 2006 à Turin, en Italie, y ont participé.

Cette fois, ce fut le tour de l’Europe d’égaliser le score à deux Coupes, bien que cette équipe accusait du retard après la première journée, 39-15 et 62-60 après la deuxième journée.
Toutefois, la troisième journée a été couronnée de succès alors qu’elle a accumulé 114 de 140 points possibles dans le match de skins lui donnant une avance respectable de 180-100 pour la dernière journée, terminant 229-171.

La Coupe Continental 2007, présentée par Monsanto, est retournée à Medicine Hat, du 13 au 16 décembre, les équipes de l’Amérique du Nord et de l’Europe remportant chacune deux victoires.
Il y a eu aussi de nouveaux ajouts, dont l’introduction de deux matchs de skins mixtes, valant 20 et 30 points, en complément des trois matchs de skins masculins et des trois matchs de skins féminins, valant à présent 20, 30 et 55 points chacun.

Dans les trois matchs de skins centraux de 30 points de samedi soir, pour les mixtes, les femmes et les hommes, chaque match s’est décidé à la huitième manche et ont tous été remportés par l’équipe nord-américaine. Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe Continental, le camp gagnant a été déclaré au terme de la troisième journée.

En 2008, la Coupe Continental du curling, présentée par Monsanto, s’est tenue à Camrose, en Alberta, du 18 au 21 décembre. Compte tenu de la popularité croissante du sport et de l’impact des compétiteurs des pays de la côte du Pacifique, l’équipe européenne a officiellement été désignée équipe mondiale.

Au cours de sa première année de jeu avec son nouveau nom, l’équipe mondiale a réclamé le titre de la Coupe Continental, battant l’équipe nord-américaine par un score de 208-192.

La ville de St. Albert, en Alberta a accueilli l’édition de 2011 de la Coupe Continental World Financial Group, du 13 au 16 janvier, et les deux camps sont parvenus à égalité avec trois victoires chacun.

Dans ce qu’on prévoyait être une épreuve de force classique avec le match décisif en jeu, l’équipe nord-américaine s’est avérée un rabat-joie, s’emparant du titre dès la fin du match de samedi.

Mais, l’équipe mondiale s’est vite remise en 2012 avec une victoire à Langley, en Colombie-Britannique, du 12 au 15 janvier, ramenant la Coupe Continental World Financial Group à une égalité à quatre équipes.

Encore une fois, la victoire s’est décidée dans le dernier match de skins entre Thomas Ulsrud et Jeff Stoughton – avec Ulsrud exigeant un seul point pour s’assurer le titre pour l’équipe mondiale. Le total de points a donné à l’équipe mondiale un avantage de 235-165.

Totals Board

Latest Videos from the Continental Cup

Advertisement

Latest Photos from the Continental Cup


Click here to go to our Flickr Galleries