Moratoire sur la technologie des têtes de brosse

Moratoire sur la technologie des têtes de brosse

Liste des têtes de brosse de Curling Canada conformes par marque de commerce

gerrypeckham

entretien avec Gerry Peckham, Directeur, haute erformance (cliquez sur l’image)

Le moratoire vise à supprimer l’incertitude qui règne sur la surface de jeu en s’assurant d’un bon niveau de jeu et en protégeant l’intégrité du curling et l’esprit de Fair-Play. Cela nécessitera le respect volontaire de la part des joueurs sans que les officiels interviennent.

Étant donné que les événements offrant des points CTR font partie du processus de la qualification olympique de 2018 et étant donné que toute éliminatoire provinciale / territoriale, conduisant à un événement de Curling Canada qui conduit finalement à un événement de la Fédération mondiale de curling, Curling Canada soumet le décret suivant mis à jour et modifié pour le reste de la saison de compétition 2015-16.

Décret

  • Seules les brosses et les têtes de brosses en vente sur le marché seront autorisées sur la surface de jeu.
  • Aucun équipement de brossage modifié, fabriqué sur mesure ou de fabrication artisanale n’est autorisé sur la surface de jeu. Ceci ne s’applique pas aux modifications connexes de marque et d’apparence ni ne s’applique aux têtes de brosse compatibles qui ont été remises en état ou rétabli pour la vente.
  • Les têtes de brosse dont le matériau a été gaufré / scellé / de texture différente et modifié de sa forme tissée originale ne seront pas permises sur la surface de jeu.
  • Pour que le matériau des têtes de brosse soit accepté sur la surface de jeu, il doit avoir une apparence tissée qui est visible à l’œil « nu ». Le but est de s’assurer que le matériau entre en contact avec la glace plutôt que le revêtement gaufré ou scellé du matériau.
  • Les têtes de brosse contenant des matériaux pour durcir ou affermir insérés entre le matériau extérieur et le matériau de rembourrage interne ne sont pas autorisées sur la surface de jeu. Ces matériaux peuvent inclure, mais sans se limiter à: plastique, fibre de verre, bois et téflon. En outre, les têtes de brosse qui sont fabriquées d’une manière à réduire considérablement la compression « normale » ne peuvent pas être autorisées sur la surface de jeu, tel que déterminé par l’arbitre en chef.

Conformité – Les équipes qui utilisent actuellement des têtes de brosse d’une autre technologie qui ne respecte pas le moratoire ci-dessus peuvent devenir conformes :

  • Si cela s’applique, en inversant le matériau de la tête de la brosse pour placer les fibres tissées à l’extérieur [au contact de la glace] ; ou
  • En utilisant le tissu d’une tête brosse de rechange composé de fibres tissées qui sont visibles à l’œil « nu » ; ou
  • En utilisant une brosse avec poils.
  • Si cela s’applique, en enlevant tout matériau “durcissant ou « affermissant » inséré entre le matériau et le rembourrage ou en utilisant une brosse de rechange.

Remarque : Curling Canada continuera de collaborer avec la Fédération mondiale de curling et l’Association des joueurs pour mettre en place une politique sur l’approbation claire et précise des équipements et fondée sur des données probantes.

Mise en application

  • Les joueurs et les entraîneurs devront s’assurer que les brosses apportées sur la surface de jeu sont conformes aux règles du moratoire.
  • Dès qu’un joueur a choisi une brosse approuvée pour ce match, aucun remplacement de cette brosse, de la tête de brosse ou du matériau de la tête de brosse ne se fera sans l’approbation de l’arbitre désigné.
  • Les cas où un arbitre peut permettre le changement de la brosse approuvée:
  • Un joueur peut passer d’une brosse synthétique à une brosse avec poils et la prendre comme sa brosse approuvée pour le match, mais il ne peut pas retourner vers une brosse synthétique une fois que le changement est fait. Raisonnement : Une circonstance où l’on peut passer d’une brosse synthétique à une brosse avec poils serait que la glace est couverte de givre. Si c’est le cas, alors le changement est raisonnable, mais permanent pour le reste du match.
  • Un joueur ne peut passer d’une brosse avec poils à une brosse synthétique en aucune circonstance.
  • Le remplacement d’une tête de brosse ou du tissu de la tête de brosse se produit uniquement dans des circonstances extrêmes à être déterminées par l’arbitre. Comme indiqué, la circonstance doit être extrême naturellement et non pas en raison des dommages intentionnels causés à la brosse par le joueur. Si le dommage est à la suite de dommages intentionnels par le joueur, alors une brosse avec poils sera la brosse de rechange. Un balai « mouillé » ne constitue pas une circonstance extrême. Dans ce cas, il pourrait être échangé pour une brosse avec poils.
  • Les joueurs peuvent échanger des brosses entre eux, sauf avec le capitaine (personne qui dirige l’équipe). Le vice-capitaine peut utiliser la brosse du capitaine comme le balai cible ou la balayage dans la maison.
  • Si un joueur a l’intention, d’apporter sur la surface de jeu, un dispositif pour être utilisé seulement comme un dispositif pour lancer la pierre qui pourrait passer à un dispositif de balayage, le dispositif déclaré doit porter une marque distinctive visible par un arbitre si l’appareil a été utilisé comme un dispositif de balayage. (Inscriptions possibles : ruban lumineux, bande de sondage).
  • Pénalité pour balayer avec un balai de lancement : la pierre lancée doit être retirée du jeu et toutes les pierres touchées sont replacées à leur place d’origine. Le balai de lancement sera remis en jeu comme un balai de lancement.
  • Des inspections aléatoires des appareils par un arbitre peuvent être effectuées au cours de l’événement et lors d’un match. Les joueurs peuvent demander à un arbitre d’inspecter une brosse avant ou pendant un match.

Alors que nous progressons dans la mise en œuvre du moratoire, nous avons observé les changements, écouté les préoccupations des joueurs et nous avons poursuivi l’élaboration comment aborder le moratoire sur la surface jeu.

Exercice d’avant-match – la séance d’entraînement avant le match comme il est indiqué ne fait pas partie du match. Alors, toute brosse acceptable peut être utilisée y compris les balais de lancement.

Lancement de la dernière pierre– Ce lancement est considéré comme faisant partie du match et comme tel, le moratoire est en vigueur.

Pénalités –S’il s’avère qu’un joueur utilise une brosse qui n’est pas autorisée sur la surface de jeu en vertu de ce moratoire, l’équipe fautive perdra ce match.

Autorité

  • L’arbitre en chef est autorisé à administrer ce moratoire et peut nommer d’autres arbitres pour effectuer diverses tâches, si nécessaire.
  • L’arbitre en chef est autorisé à prendre des décisions concernant ce moratoire qui ne sont pas spécifiquement couvertes par le présent protocole.
  • Toutes les décisions de l’arbitre en chef au sujet de ce moratoire sont sans appel.

Liste des têtes de brosse de Curling Canada conformes par marque de commerce :

  • (1) Asham TX
  • (2) Balance Plus EQ
  • (3) Balance Plus – “vieux modèles”
  • (4) Goldline Norway Pad
  • (5) Hammer
  • (6) Hardline IcePad – matériau inverse sans pièce en plastique
  • (7) Hardline Tour Elite sans plastique inséré
  • (8) Olson Opti
  • (9) Performance TX
  • (10) Performance – “vieux modèles”
  • (11) Warthog – côté tissée
  • (12) Brosses avec poils – différentes marques

Respectueusement soumis,

Patricia Ray
Chef intérimaire de la direction de Curling Canada

Jonathan Mead
World Curling Tour Players Association

Pierre Charette
Grand Chelem de curling