[vc_row][vc_column]

HISTORIQUE

[/vc_column][/vc_row][vc_row full_width= »stretch_row »][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Le Championnat canadien de curling mixte a été tenu pour la première fois en 1964, au Royal Canadian Curling Club, à Toronto. À ce moment, Les Brasseries Carling O’Keefe étaient le commanditaire de l’événement et l’ont demeuré jusqu’à l’édition de 1971.

Ernie Boushy, du Manitoba, a remporté le premier championnat canadien mixte et son deuxième titre deux ans plus tard, en 1966.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »2445″ img_size= »full » alignment= »center » style= »vc_box_rounded »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]Au cours des huit années du Championnat mixte O’Keefe, la Saskatchewan et l’Alberta ont chacune été victorieuses trois fois (le Manitoba a été champion deux fois), tandis que Larry McGrath de la Saskatchewan a été le seul capitaine à remporter trois fois l’événement en 1967, 1968 et 1971.

En 1972, l’Association canadienne de curling a temporairement fait fonction de commanditaire, mais à compter de 1973, la société Seagram Distillers est devenue le nouveau commanditaire de compétition, après avoir décidé de changer sa commandite actuelle du curling, du championnat masculin senior au championnat mixte. Seagram est demeuré commanditaire de l’événement jusqu’en 1983.

Durant les années du Championnat mixte Seagram, on a compté parmi les capitaines gagnants Barry Fry du Manitoba (1973), Rick Folk de la Saskatchewan (1974, 1983) et Rick Lang du Nord de l’Ontario (1981). À titre de capitaine de l’équipe du Manitoba, Barry Fry a réclamé la victoire au Brier en 1979. Rick Folk a remporté deux Briers et les titres mondiaux en 1980 et 1994, tandis que Rick Lang a gagné trois Briers, comme troisième, pour Bill Tetley en 1975 et pour Al Hackner en 1982 et 1985, lorsqu’il a aussi remporté deux titres mondiaux.

De 1984 à 1994, l’ACC a assumé la commandite du championnat mixte, habituellement tenu à la fin mars, l’un des derniers événements organisés durant le calendrier du championnat canadien. Parmi les capitaines gagnants durant cette période, on comptait Jeff Stoughton du Manitoba (1988, 1991), ainsi que Peter Gallant (1987) et Robert Campbell (1989) de l’Île-du-Prince-Édouard. Jeff Stoughton a par la suite remporté trois Briers (1996, 1999, 2012) et deux titres mondiaux (1996 et 2012).

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row full_width= »stretch_row »][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »2446″ img_size= »full » alignment= »center » style= »vc_box_rounded »][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Parmi les autres curleurs bien connus qui ont remporté le championnat mixte durant cette période, mentionnons Jan Betker (1984) de la Saskatchewan, aussi trois fois championne du monde (1993, 1994, 1997) et le médaillé d’or olympique de 1998, Hugh Millikin (1986) de l’Ontario et Colleen Jones (1993) de la Nouvelle-Écosse.

En 1995, des changements importants sont survenus dans le championnat mixte, qui a eu lieu cette année à Sarnia. Unitel est devenu le commanditaire de compétition et l’événement à présent tenu en janvier, est devenu le premier de la nouvelle « Saison des champions », un concept de marketing portant sur tous les championnats canadiens et du monde de curling qui sont télévisés.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Une nouvelle structure a été présentée pour les éliminatoires, le système Page, selon lequel les quatre meilleures équipes s’affrontent dans le cadre d’une structure unique d’éliminatoires. Le système Page a aussi été adopté cette année pour le Labatt Brier et le Tournoi des Cœurs de Scott.

Selon le système Page, les équipes classées en première et deuxième places s’affrontent dans un match et le gagnant avance à la finale tandis que le perdant se rend en demi-finale. Les équipes en troisième et quatrième places se rencontrent dans un autre match et le gagnant passe aussi en demi-finale, tandis que le perdant est éliminé. Unitel était commanditaire du championnat mixte en 1995 et 1996, avant que sa société mère, AT&T, la remplace pour les éditions de 1997 et 1998. L’ACC a repris la commandite du championnat national en 1999.

Le championnat mixte a continué d’être le premier événement de la Saison des champions jusqu’en 2004. Au nombre des gagnants (à deux reprises) durant cette période se trouvaient les capitaines de Nouvelle-Écosse, Steve Ogden (1995, 1998) et Paul Flemming (1999, 2003). Parmi les autres capitaines qui ont gagné, mentionnons Jean-Michel Ménard du Québec (2001) et Mark Dacey de la Nouvelle-Écosse (2002), tous deux qui ont aussi fini par remporter le Brier… Mark Dacey en 2004 et Jean-Michel Ménard en 2006.

Six fois gagnante du Tournoi des Cœurs de Scott (1982, 1999, 2001, 2002, 2003, 2004), ce qui constitue un record, et deux fois championne du monde (2001, 2004), Colleen Jones a aussi gagné son deuxième titre mixte durant cette période, comme troisième pour Paul Flemming en 1999.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row full_width= »stretch_row »][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]En 2003, à Abbotsford, en Colombie-Britannique, Shannon Kleibrink de Calgary, en Alberta, est devenue la première femme à être capitaine d’une équipe nationale mixte. L’année suivante, à Schumacher, en Ontario, elle est entrée de nouveau dans l’histoire, cette fois pour avoir gagné le championnat mixte canadien.

Toutefois, à compter de l’édition de 2005, le championnat mixte ne faisait plus partie de la « Saison des champions » télévisée. L’événement a ensuite eu lieu à la mi-novembre, étant donné que de nombreux champions provinciaux étaient à présent déterminés durant le printemps précédent. Le championnat mixte canadien 2005 s’est en fait déroulé du 21 au 28 novembre 2004, à Prince Albert, en Saskatchewan.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »2447″ img_size= »full » alignment= »center » style= »vc_box_rounded »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

De plus, le système Page a été remplacé de sorte que l’équipe traditionnellement en première place (au terme du tournoi à la ronde) avançait à la finale tandis que les équipes en deuxième et troisième places s’affrontaient en demifinale. Le championnat mixte canadien 2005 a été remporté pour la première fois par l’équipe de TerreNeuve-et-Labrador, dont le capitaine était Mark Nichols, un ancien champion junior mondial (2001) qui remporterait aussi les Jeux olympiques en 2006, comme troisième pour Brad Gushue, du Canada, lorsqu’il a gagné la médaille d’or à Turin, en Italie. En 2008, la ville d’Iqaluit, au Nunavut, a présenté le Championnat canadien mixte 2009. C’était la première fois que le territoire du Nunavut accueillait un championnat sportif quelconque.

Seulement deux provinces n’ont pas été battues à un championnat mixte : l’Alberta en 1965 (10-0), 1969 (100) et 2016 (11-0) et la Saskatchewan en 1968 (10-0) et 1984 (12-0).

En 2001, à Weyburn, en Saskatchewan, sept équipes étaient à égalité pour la première place et les équipes ont finalement été classées pour les éliminatoires par leurs records de gains et de pertes dans le groupe et les résultats de leur placement au bouton d’avant-match.

John Likely, de l’Île-du-Prince-Édouard, détient le record pour le nombre le plus élevé d’apparitions à titre de capitaine, soit 9, et le plus grand nombre de matchs remportés, soit 55.

Actuellement, l’Alberta se trouve en tête avec 11 titres de Championnat canadien mixte, suivie de la Saskatchewan avec neuf titres et le Manitoba avec huit titres. Toutefois, chaque province, ainsi que le Nord de l’Ontario, a remporté au moins un Championnat mixte depuis 1964.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]