Tous les articles / Nos championnats / Triple égalité en haut du classement au Tournoi des Cœurs Scotties

Triple égalité en haut du classement au Tournoi des Cœurs Scotties

PENTICTON, C.-B. – Tout au long de cette semaine, Mary-Anne Arsenault a gardé éveillés la nuit ses proches et ses anciennes coéquipières en Nouvelle-Écosse. Mais cela leur est tout à fait égal si Arsenault poursuit sur sa lancée. Et jusqu’à date, elle n’a pas déçu ses partisans.

Capitaine Mary-Anne Arsenault et troisième Christina Black de l’Équipe Nouvelle-Ecosse. (Curling Canada/Andrew Klaver photo)

Vendredi après-midi, Arsenault et sa bande de Dartmouth ont signé leur septième victoire d’affilée, aux dépens de la Colombie-Britannique (Nanaimo), dirigée par by Kesa Van Osch, dans une décision 10-4. Affichant un dossier 8-2, la Nouvelle-Écosse partage présentement le premier rang au classement de la ronde du championnat avec Équipe WildCard et le Manitoba. Au tout minimum, avec une séance qui reste encore à compléter, toutes les trois ont mis la main sur un bris d’égalité pour se qualifier aux éliminatoires Page.

«Ils ont été particulièrement contents de cette victoire en huit manches de (jeudi) soir,» a dit Arsenault dans un rire, à propos de ses fans en Nouvelle-Écosse, où la dernière ronde de la journée commence à 23h00, heure de l’Atlantique. «Tout le monde joue bien. Nous avons peut-être perdu temporairement notre rythme lorsque nous ne réussissions pas complètement les placements, mais nos adversaires n’ont pas su en profiter. Nous avons eu le bonheur d’ouvrir des avances rapides dans nos matchs, puis les défendre. Il serait beau de répéter cet exploit un couple d’autres fois.»

Arsenault, sa troisième Christina Black, deuxième Jennifer Baxter, première Jennifer Crouse, la remplaçante Carole MacLean et l’entraîneur Peter Corkum s’affronteront prochainement à l’Ontarienne Hollie Duncan (4-6) ce soir à 19h00 HP.

«Nous lançons très bien. Nous avons travaillé très dur au fil des deux derniers ans. Jen (Baxter) et moi faisons équipe depuis dix ans déjà. (Jennifer Crouse) est avec nous depuis deux ans, et Christina, depuis quatre ans. Simplement dit, nous avons investi beaucoup d’effort dans notre jeu, et cela commence à rapporter,» a dit Arsenault, 49 ans.

Pour Arsenault, il s’agit de sa 13ème présence au Scotties; elle en a remporté cinq en tant que membre de l’équipe de la joueuse légendaire Colleen Jones. Le nouveau format de compétition à 16 équipes semble convenir très bien à la Nouvelle-Écosse. Au fil des cinq premiers jours de l’édition 2018 du championnat national, les équipes jouaient au rythme de toutes les deux séances, donc elles ont eu à jouer seulement un match par jour à trois de ces jours-là. C’est un grand changement par rapport au rythme habituel de deux matchs par jour, et souvent trois ou quatre matchs d’affilée.

«Au début, cela avait l’air assez relaxe, qui est drôle, puisque normalement on a le sens de passer tout de suite en vitesse supérieure. À notre dernière participation au Scotties, nous avons disputé quatre matchs l’un après l’autre. À la fin du quatrième, nous étions complètement épuisées,» a dit Arsenault. «Quelque chose marche bien, et peut-être c’est le nouveau format.»

Et ça marche également pour Jennifer Jones et le Manitoba (Winnipeg). Cette équipe a remporté ses cinq premières parties, puis en a perdu deux mercredi, mais elle s’est remise sur les rails et vient d’enregistrer sa troisième victoire d’affilée. Vendredi après-midi, le Manitoba a flanqué à l’Alberta sa deuxième défaite consécutive, une décision incontestée 6-2. La capitaine albertaine Casey Scheidegger a tendu la main après seulement six manches de jeu.

Jennifer Jones, capitaine de l’Équipe Manitoba (Curling Canada/Andrew Klaver photo)

«Un peu surprenant,» a remarqué Jones à propos de la capitulation de Scheidegger. «Dans un sens (c’est compréhensible, étant donné que) toutes les deux équipes ont un autre match important à disputer ce soir, donc ça fait du sens de se payer un plus long repos. C’était peut-être son raisonnement.»

Le Manitoba s’affrontera à Équipe Canada (6-4), dirigée par Michelle Englot (Winnipeg) alors que l’Alberta aura pour adversaire le quatuor WildCard (East St. Paul, Man.) dirigé par Kerri Einarson. Équipe Canada reste encore dans la course après avoir servi à Einarson sa deuxième défaite, dans une décision 8-5.

Le Nord de l’Ontario (Sudbury), avec Tracy Fleury aux commandes, partage le quatrième rang au classement avec l’Alberta (Lethbridge/Grande Prairie), affichant un dossier 7-3 dans la foulée de sa victoire 8-6 sur Duncan. Fleury s’affronte à la Colombie-Britannique (4-6) ce soir.

Le Tournoi des Cœurs Scotties 2018 continue ce soir, avec une autre séance à 19h00 (toutes les heures sont indiquées au fuseau horaire du Pacifique).

Les résultats en temps réel, le classement et les statistiques du Tournoi des Cœurs Scotties 2018 sont disponibles au www.curling.ca/scoreboard/

TSN et RDS2 (plus une diffusion en temps réel sur ESPN3 aux États-Unis) assureront une couverture complète du Tournoi des Cœurs Scotties 2018. Visitez le www.tsn.ca/2017-18-curling-broadcast-schedule-1.593081 pour consulter l’horaire de diffusion.

Pour les ventes des billets au Tournoi des Cœurs Scotties 2018, visitez le www.curling.ca/2018scotties/tickets/