Tous les articles / Nos nouvelles / Deux équipes canadiennes joueront pour l’or à la Coupe du monde de curling

Deux équipes canadiennes joueront pour l’or à la Coupe du monde de curling

L’équipe de Matt Dunstone, de Regina, et le tandem de Kadriana Sahaidak et Colton Lott, de Winnipeg Beach au Manitoba, ont accédé au match pour la médaille d’or à la Coupe du monde de curling à Jönköping, en Suède.

Matt Dunstone (WCF/Céline Stucki photo)

Dunstone, appuyé par le vice-capitaine Braeden Moskowy, le deuxième Catlin Schneider et le premier Dustin Kidby, a réussi un placement dans le quatre-pieds avec sa dernière pierre pour inscrire une victoire de 5-3 contre Ross Paterson, de l’Écosse, et mériter sa place dans la finale contre Niklas Edin, de la Suède.

«Nous jouons à plein régime en ce moment, assurait Dunstone après sa victoire. Nous plaçons nos pierres aux bons endroits, et les dieux du curling sont de notre côté. Nous avons connu une bonne semaine jusqu’à maintenant, mais il en reste encore un gros (match).»

En finale, ils auront de la pression additionnelle en affrontant un joueur du calibre d’Edin, le favori local en plus, mais Dunstone assure que son équipe sera prête.

«On ne va pas se raconter d’histoires ; nous ne sommes pas les favoris pour remporter ce match-là – ils forment une des meilleures équipes au monde, reconnaît-il. Ça va être un match plaisant, nous adorons jouer contre ces gars-là, qui sont super. Il va juste falloir un peu affronter la foule en plus.»

En doubles mixtes, Sahaidak et Lott ont eu besoin d’un peu d’aide pour mériter leur place dans le match pour la médaille d’or.

Colton Lott et Kadriana Sahaidak (WCF/Céline Stucki photo)

En effet, ils étaient derrière les Suisses Jenny Perret et Martin Rios avant leur dernier match du tournoi à la ronde dans le Groupe A. La victoire de 7-5 du Canada contre la Corée du Sud, et celle de la Suisse contre la Suède plaçaient les deux équipes à égalité au classement.

C’est grâce à leur victoire surprise contre les champions du monde de la Suisse dans le premier match que Sahaidak et Lott ont obtenu la première place dans le groupe, et leur billet pour la finale. Ils affronteront les Norvégiens Krisin Skaslien et un nom bien connu sur le circuit masculin, Thomas Ulsrud, dans la finale de dimanche.

«J’ai certainement jeté quelques coups d’œil une fois ou deux (au match entre la Suisse et la Suède), mais nous nous sommes efforcés de rester concentrés dans notre propre match, et de décider de notre propre sort, indiquait Sahaidak. C’est impressionnant. Nous savions que si nous réussissions un lancer, la foule allait nous encourager ; je pense que nous devons une tournée à la Suède !»

«Je ne suis pas nerveuse, ni inquiète. Nous avons nos chances autant qu’eux ; nous sommes juste contents d’être en finale et de pouvoir nous exprimer», reprend Sahaidak, qui a remporté la médaille d’argent au Championnat canadien de doubles mixtes en 2018. «Ce qui arrivera, arrivera.»

Jouer dans une finale internationale revêt tout de même une signification particulière. «Mes grands-parents ont passé la semaine ici. C’est vraiment bien qu’ils soient là et de pouvoir partager ça avec eux.»

Chez les femmes, Anna Hasselborg, de la Suède, affrontera Kim Minji, de la Corée du Sud, en finale, dimanche à 10h HNE.

De son côté, Darcy Robertson, de Winnipeg, et ses coéquipières – la vice-capitaine Karen Klein, la deuxième Vanessa Foster et la première Theresa Cannon – ont conclu leur Coupe du monde, samedi, avec une défaite contre la Chine ; elles n’ont pas remporté une seule victoire.

«Ce n’est évidemment par la semaine que nous voulions avoir ; nous espérions jouer mieux que ça, reconnaît Robertson. C’est une belle expérience, et nous avons appris beaucoup. C’est toujours fantastique de représenter son pays ; nous allons nous en souvenir longtemps, et y repenser souvent. Nous aurions adoré mieux jouer, mais ça ne s’est pas produit.»

La finale du doubles mixtes sera disputée dimanche à 2h30 HNE, tandis que la finale masculine sera présentée à 6h HNE ; la finale chez les femmes suivra à 10h HNE. Les trois rencontres seront diffusées en direct sur le canal YouTube de la World Curling Federation. TSN va aussi présenter les trois finales, dimanche. CLIQUEZ ICI pour l’horaire de diffusion de TSN.